Entreprise Frédéric Oudéa: "On verra la réalité des choses" sur Trump

10:50  09 janvier  2017
10:50  09 janvier  2017 Source:   BFM Business

Mis sous pression par Trump, Ford annule son projet d'usine au Mexique

  Mis sous pression par Trump, Ford annule son projet d'usine au Mexique Ford fait marche arrière. Le constructeur américain a annoncé ce mardi 3 janvier qu'il allait annuler la construction d'une nouvelle usine à 1,6 milliard de dollars au Mexique afin d'investir dans une de ses installations dans le nord des États-Unis pour y fabriquer des véhicules autonomes et électriques. Cette annonce intervient alors que le président élu américain Donald Trump accentue sa pression sur les grands groupes américains afin qu'ils rapatrient Cette annonce intervient alors que le président élu américain Donald Trump accentue sa pression sur les grands groupes américains afin qu'ils rapatrient leurs usines aux États-Unis, prenant tout particulièrement pour cibles leurs investissements au Mexique.

Quand Trump confond le 11/09 avec une chaîne de supermarchés.

Les+lus. Le meilleur du web. Les partis pris. En images. Extra. Au hasard. Les blogs. MOOC Rue89. Frédéric , gardien de cimetière à « l’estomac bien accroché ».

Face à la volonté de Donald Trump de favoriser la finance américaine, l'Europe doit être unie et penser à ses intérêts. C'est le message qu'est venu faire passer Frédéric Oudéa ce lundi 9 janvier.

Interrogé sur la volonté de Donald Trump de dérégulariser le secteur bancaire et de faire appel, pour cela, au célèbre investisseur Carl Icahn, le directeur général de Société Générale reste vigilant.

"J'observe la constitution de cette équipe (de Trump). Une des question clés de 2017 est de savoir ce que donnera Trump une fois élu. On verra la réalité des choses", a-t-il répondu.

  Frédéric Oudéa: © Fournis par BFMNews

"L'Europe d'abord"

La Jeep mexicaine ne s'attire pas (encore?) les foudres de Trump

  La Jeep mexicaine ne s'attire pas (encore?) les foudres de Trump Jeep, la marque symbole des véhicules tout-terrain aux États-Unis, n'a pas encore suscité l'ire de Donald Trump alors que son constructeur, Fiat Chrysler, va bientôt vendre aux États-Unis un de ses modèles fabriqués au Mexique. Pourtant le président élu américain s'en est déjà pris, par Twitter interposé, à Ford, General Motors et Toyota pour leur stratégie consistant à faire fabriquer au Mexique des voitures pour le marché américain. Mais pas à la Jeep Compass, qui était fabriquée jusqu'en décembre dans une usine du groupe à Belvidere dans l'Illinois, et qui a vu sa production transférée dans une usine du groupe à Toluca au Mexique.

Frederic oudea Frédéric Oudéa — Wikipédia Loi bancaire: Frédéric Oudéa , le patron de la Société Générale, met les

Frédéric Oudéa , PDG du groupe Société générale. © Peter Allan. JDN. Si vous deviez créer une entreprise, ce serait dans quel domaine ? Frédéric Oudéa . Certainement dans les services financiers. Mon métier de banquier me passionne.

"Ce qui est vrai c'est qu'on voit un message qui est très 'l'Amérique d'abord'. Et de ce point de vue il faut que l'Europe se dise aussi 'c'est quoi l'Europe d'abord'", a-t-il jugé.

Interrogé ensuite sur la capacité de la place financière de Paris à s'affirmer face à Londres, dans le cadre du Brexit, Frédéric Oudéa est resté prudent. "Je note un changement de ton et des initiatives. Il faut continuer car il y a un problème de confiance. Elle doit être plus forte sur la visibilité et la manière dont la finance est perçue dans notre pays pour que cela se traduise par des emplois concrets".

General Motors cède aux pressions de Trump et investit aux États-Unis .
C’est une nouvelle victoire pour le président américain qui investira les locaux de la Maison Blanche dans trois jours. Après avoir subi les pressions de Donald Trump, General Motors a finalement annoncé ce mardi investir un milliard de dollars de plus aux États-Unis et y créer jusqu'à 5.000 emplois supplémentaires dans les prochaines années. À travers cette annonce, General Motors devient le dernier constructeur automobile en date à céder aux injonctions du milliardaire pour développer leurs activités sur le sol américain.Les nouveaux investissements devraient entraîner dans l'immédiat la création de 1.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!