Entreprise Comment Apple a lancé une nouvelle économie numérique avec l'iPhone

18:40  09 janvier  2017
18:40  09 janvier  2017 Source:   BFM Business

L'App store a connu une année 2016 record

  L'App store a connu une année 2016 record L'App store a commencé l'année en trombe. Dans un communiqué publié ce 5 janvier par l'entreprise de Cupertino, Apple annonce avoir enregistré 240 millions de dollars d'achats le 1er janvier sur sa plateforme de téléchargement d'application. Il s'agit tout simplement de son meilleur score sur une seule journée. Mais ce n'est pas tout puisque "2016 a été l'année de tous les records pour l'App Store", commente Philipe Schiller, cité dans le communiqué, avec "20 milliards de dollars" reversés aux développeurs d'application, soit 40% de plus qu'en 2015.

Site en maintenance. Veuillez nous écrire à l’adresse contact@techmissus.com ou nous appeler au (+225) 2001-2034. Concept : Le iPhone 6 de apple viendrait avec un vidéo-projecteur intégré.

Tous vos contenus préférés. Un seul endroit. V | Max | MusiquePlus. Revoyez vos émissions et accédez à des contenus exclusifs. NOOVO : La référence numérique des milléniaux au Québec.

Le 9 janvier 2007, lors d’un keynote à San Francisco, Steve Jobs présentait l’iPhone comme un mix entre un iPod, un téléphone mobile et un accès à l’Internet avec une phrase devenue culte: "It’s an iPod, a phone, an internet mobile communicator". Qui pouvait imaginer à ce moment-là que ce petit appareil deviendrait, grâce aux applis accessibles via un magasin en ligne, le socle de la nouvelle économie? Spotify, Instagram, Snapchat et Uber n’auraient probablement jamais été créées sans l'invention des applis.

Pourtant en 2007, peu y croyaient en découvrant un iPhone doté seulement de quelques applis natives qui portaient le business d’Apple (Mail, iTunes…) complétées par celles de Yahoo, sans oublier le moteur de recherche de Google. Pour les géants de l’informatique et du monde de la téléphonie, ce n’était qu’un gadget qui pourrait à peine conquérir la communauté des fans d’Apple, les seuls à accepter de payer le prix fort pour un ordinateur (le Mac) ou un baladeur de MP3 (l’iPod), d'où l'accueil très négatif de la presse.

Faute de résultats, le patron d'Apple perd 15% de sa rémunération

  Faute de résultats, le patron d'Apple perd 15% de sa rémunération C'est une première depuis 2011: Apple n'est pas parvenu à atteindre ses objectifs, selon un document boursier repéré par le Wall Street Journal ce jeudi 6 janvier. Les ventes annuelles du groupe de Cupertino se sont ainsi élevées à 215,6 milliards de dollars soit 3,7% de moins que la cible de 223,6 milliards. Son revenu opérationnel est lui aussi inférieur à l'objectif que s'était fixé Apple (60 milliards de dollars contre 60,3 milliards). L'iPhone Les ventes annuelles du groupe de Cupertino se sont ainsi élevées à 215,6 milliards de dollars soit 3,7% de moins que la cible de 223,6 milliards.

Bonjour, Notre site est actuellement fermé. Merci de votre compréhension. Outiror lance son nouveau catalogue en ligne !

Liseuse documents eyrolles. Partie 2 - Une nouvelle économie politique s'affirme à travers le principe de

D'ailleurs, en le découvrant, Steve Ballmer, le patron de Microsoft, avait affirmé d’emblée que l’iPhone n’avait aucune chance ("Apple has no chance"). Quant à Nokia, qui était le numéro un mondial des téléphones portables, l’iPhone n’était qu’un iPod connecté qui ne permettrait jamais à Apple de prendre une part de marché dans l’industrie de la téléphonie qu’il se partageait avec Sony-Ericsson et BlackBerry. Le premier a évité de sombrer totalement grâce au rachat par Microsoft en 2013, quant au second, il n’a pu éviter le naufrage et est devenu Sony Mobile en 2011. BlackBerry vient seulement d'annoncer son retour. Pendant ce temps, entre 2007 et 2016, Apple a vendu un milliard d'iPhone.

Le marché des applis, 100 milliards de dollars en 2020

Kodak a-t-il une quelconque chance de s'imposer dans le smartphone?

  Kodak a-t-il une quelconque chance de s'imposer dans le smartphone? Kodak peut-il revenir sur le devant de la scène? La marque d'appareils photo qui, faute d'avoir pris à temps le virage du numérique a presque sombré corps et âmes il y a une vingtaine d'années, peut-elle à nouveau séduire le grand public? Kodak est bien sûr réaliste. Sans rêver de détrôner Apple, le groupe tente juste une percée sur le marché du grand public en jouant sur la notoriété de sa marque. Kodak Ektra, le smartphone sous Android qu'elle Kodak Ektra, le smartphone sous Android qu'elle lance en Europe, est très orienté sur l'image. Il embarque un appareil photo de 21 mégapixels à l’arrière (13 mégapixels pour l’avant) ainsi qu'un écran full HD de 5 pouces et 32 Go de mémoire.

Une erreur est survenue. Merci de nous excuser pour la gene occasionnee. Cyberoam lance une nouvelle version de son firmware pour mieux armer les

LaVie.fr est actuellement en opération de maintenance et de mise à jour. Vous pourrez bientôt découvrir une nouvelle version adaptée à tous les supports (mobile, tablette ).

L’erreur de ces géants d’alors a été de ne pas être capables d’imaginer la puissance potentielle de l’économie des applis sur mobile, qui a permis à des start-up de voir le jour et de devenir les sociétés les plus puissantes de la planète. Selon le cabinet californien AppAnnie, le marché mondial des applications mobiles pèse désormais plus de 50 milliards de dollars et devrait dépasser les 100 milliards de dollars en 2020. Ce chiffre ne tient compte que des applis payantes et des achats "in-App" (applis gratuites qui proposent des services payants). Pour les revenus publicitaires, Juniper Research estime qu’ils atteindront 44 milliards de dollars en 2020, soit 4 fois plus qu’en 2016.

Google a été l’un des rares à voir le potentiel de la mobilité. Peut-être parce qu'Eric Schmidt, son président, siégeait au conseil d’administration d’Apple et suivait en direct les projets de Steve Jobs. D’ailleurs, la société californienne se tenait prête depuis déjà deux ans après avoir racheté dès 2005 Android, l’une des premières start-up à se lancer dans les applications mobiles. Dès novembre 2007, Google présentait la première version d’Android. Deux ans plus tard, Steve Jobs demandait à Eric Schmidt de démissionner du board d’Apple.

4 écouteurs sans fil achetés sur 10 sont de marque Apple

  4 écouteurs sans fil achetés sur 10 sont de marque Apple Le marché des écouteurs sans fil ressemble de plus en plus à celui naissant, il y a quelques années, des smartphones, constate Quartz ce jeudi. Et Apple, qui l'avait fait exploser et en avait pris le leadership avec l'iPhone, est en train de réaliser le même hold-up sur les écouteurs sans connectique. Le site américain rapporte ainsi ce chiffre de Slice Intelligence: 40% des casques et écouteurs sans fil vendus actuellement aux États-Unis sont des AirPods. Ceux d'Apple, donc. Des écouteurs dont la marque a annoncé la commercialisation dans sa keynote de septembre 2016.

Apple : comment installer la mise à jour de sécurité ?

Bonjour, Notre site est actuellement en maintenance, nous vous invitons à renouveler votre visite ultérieurement ou bien contactez le service client par téléphone au 0 892 690 500* du lundi Comment devenir client OR ?

  Comment Apple a lancé une nouvelle économie numérique avec l'iPhone © Fournis par BFMNews

La fin de la suprématie d'Apple dans le mobile?

Mais pour affronter le géant de Cupertino, Google a choisi de s’allier aux concurrents de l’iPhone parmi lesquels Samsung. Malgré cette alliance, qui a permis à Android d’être l’OS mobile le plus téléchargé de la planète et à Samsung d’être le premier vendeur de smartphones du monde, Apple est resté en tête dans le business des applis avec iOS. Pour les experts, cette suprématie prendra fin dès 2017, année durant laquelle Android passera en tête notamment grâce à la clientèle des pays dits émergents.

Toutefois, comme le précise AppAnnie, si Android passe en tête des téléchargements d’applications cette année (166,4 milliards d’applications sont téléchargées sur Android contre 35,2 milliards sur l’App Store), Apple empochera encore les plus forts revenus et pendant encore quelques années. Selon le cabinet californien, l’AppStore générera encore en 2020, près de 45 milliards de dollars contre environ 30 milliards de dollars pour Google Play. Le développement de la mobilité dans les pays émergents qui repose principalement sur Android devrait par la suite inverser les choses. Apple trouvera-t-il l’appareil qui le replacera à la tête de l’innovation? C’est à cette question que Tim Cook, successeur de Steve Jobs, tarde à répondre.

Comment Apple a décidé de réagir au Brexit .
Apple fait fi des conversions monétaires. Pour la firme américaine, un dollar vaut un euro depuis longtemps déjà. Désormais, un dollar vaut aussi une livre. C’est ce que vient d’annoncer Tim Cook dans un courriel adressé aux créateurs britanniques d’applications mobiles. Ainsi, ces produits subiront une augmentation de 25%. Super Mario Run, le jeu mobile le plus téléchargé du moment, passera donc de 7,99 £ à 9,99 £, soit l'équivalent de 12,2 dollars, Pour expliquer cette hausse, le patron d’Apple n’y va pas par quatre chemins. Il explique qu’il s’agit de faire face à la chute de la livre sterling qui depuis le référendum de juin dernier a baissé de 19%.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!