Entreprise Automobile : Toyota investira 10 milliards de dollars aux Etats-Unis

10:05  10 janvier  2017
10:05  10 janvier  2017 Source:   La Tribune

Mis sous pression par Trump, Ford annule son projet d'usine au Mexique

  Mis sous pression par Trump, Ford annule son projet d'usine au Mexique Ford fait marche arrière. Le constructeur américain a annoncé ce mardi 3 janvier qu'il allait annuler la construction d'une nouvelle usine à 1,6 milliard de dollars au Mexique afin d'investir dans une de ses installations dans le nord des États-Unis pour y fabriquer des véhicules autonomes et électriques. Cette annonce intervient alors que le président élu américain Donald Trump accentue sa pression sur les grands groupes américains afin qu'ils rapatrient Cette annonce intervient alors que le président élu américain Donald Trump accentue sa pression sur les grands groupes américains afin qu'ils rapatrient leurs usines aux États-Unis, prenant tout particulièrement pour cibles leurs investissements au Mexique.

Le serveur mySQL-1 est down en ce moment, merci de revenir dans quelques minutes 2 Milliards de dollars .

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication. Formule 1: vente imminente pour 8,5 milliards de dollars .

Le salon automobile de Detroit (Michigan) est l'occasion pour les constructeurs de faire des annonces pour le marché nord-américain. Toyota a ainsi annoncé lundi qu'il allait investir 10 milliards de dollars (9,4 milliards d'euros) aux Etats-Unis dans les cinq prochaines années. Cette déclaration intervient alors que Donald Trump avait attaqué la marque la semaine dernière: "Toyota Motor veut construire une nouvelle usine à Baja, au Mexique, pour y produire des Corolla qui seront vendues aux Etats-Unis. PAS QUESTION ! Construisez des usines aux Etats-Unis ou vous paierez d'énormes taxes douanières".

Usine au Mexique : au tour de Toyota d'être menacé par Trump

  Usine au Mexique : au tour de Toyota d'être menacé par Trump Après Général Motors et Ford en début semaine, le constructeur Toyota s'est attiré les foudres de Donald Trump. En cause, un projet de construction d'usine au Mexique.Toyota Motor said will build a new plant in Baja, Mexico, to build Corolla cars for U.S. NO WAY! Build plant in U.S. or pay big border tax.

Daimler et Volkswagen devraient investir aux Etats - Unis . Pour nombre de constructeurs, le salon de l' automobile qui s'est ouvert ce week-end à Detroit sera l'occasion de mettre en valeur des projets d'investissement aux Etats - Unis . Hinrich Woebcken, directeur général de Volkswagen en Amérique du Nord a dit dimanche à Reuters anticiper des investissements de 7 milliards de dollars aux Etats - Unis entre 2015 et 2019 ainsi que le lancement de la fabrication aux Etats - Unis de son nouveau modèle de SUV Atlas.

Les+lus. Le meilleur du web. Les partis pris. En images. Extra. Au hasard. Les blogs. MOOC Rue89. d'une valeur estimé à 45 milliards de dollars fin 2015.

Toyota Motor said will build a new plant in Baja, Mexico, to build Corolla cars for U.S. NO WAY! Build plant in U.S. or pay big border tax.

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

5 janvier 2017

Toyota devrait consacrer une partie de ses investissements à la construction de son nouveau siège au Texas et à la rénovation de ses dix sites industriels répartis sur huit Etats. En revanche, une porte-parole du groupe sollicitée par l'AFP n'a pas voulu dire si ces investissements allaient s'accompagner de créations d'emplois. Actuellement, Toyota emploie 40.000 personnes aux Etats-Unis dont 5.000 recrutées lors des cinq dernières années.

Trump s'en prend aux constructeurs

L'industrie automobile est devenue la cible privilégiée de Donald Trump, qui a promis lors de la campagne électorale de rapatrier les emplois industriels aux Etats-Unis. Outre Toyota, General Motors et Ford ont déjà essuyé les foudres du président élu qui dénonce la délocalisation de leurs usines américaines au Mexique où ils profitent d'une main d'oeuvre bon marché.

Ford a tendu la main au nouveau président en renonçant coup sur coup à un investissement de 1,6 milliard de dollars au Mexique et en annonçant la production de deux véhicules mythiques (le SUV Bronco et le pickup Ranger) aux Etats-Unis.

(Avec AFP)

General Motors cède aux pressions de Trump et investit aux États-Unis .
C’est une nouvelle victoire pour le président américain qui investira les locaux de la Maison Blanche dans trois jours. Après avoir subi les pressions de Donald Trump, General Motors a finalement annoncé ce mardi investir un milliard de dollars de plus aux États-Unis et y créer jusqu'à 5.000 emplois supplémentaires dans les prochaines années. À travers cette annonce, General Motors devient le dernier constructeur automobile en date à céder aux injonctions du milliardaire pour développer leurs activités sur le sol américain.Les nouveaux investissements devraient entraîner dans l'immédiat la création de 1.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!