Entreprise Bouygues construira une partie de la centrale nucléaire d'Hinkley Point

10:50  11 janvier  2017
10:50  11 janvier  2017 Source:   La Tribune

Nucléaire: Valls veut poursuivre l'objectif de 50% en 2025

  Nucléaire: Valls veut poursuivre l'objectif de 50% en 2025 "Je vous confirme en effet que l'objectif c'est bien 2025 pour passer la part du nucléaire à 50%", a déclaré l'ex-Premier ministre, candidat à la primaire organisée par le Parti socialiste, dans l'émission "On n'est pas couché" sur France 2. "Sur ces questions-là, il faut du temps. Passer de 75 à 50% la part du nucléaire dans la production électrique () il faut du temps, de la stratégie () On ne ferme pas une centrale nucléaire en quelques semaines", Le passage du niveau actuel d'environ 75% à la moitié d'électricité nucléaire dans huit ans implique la fermeture de plusieurs des 58 réacteurs d'EDF actuellement en service.

Liseuse documents eyrolles. Chapitre 5 - Réussissez votre stratégie de marché : les points clés de la

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication. › Hinkley Point : la signature du contrat entre EDF

Le groupe Bouygues Construction a annoncé mercredi avoir décroché auprès d'EDF un contrat de plus de 1,7 milliard d'euros pour la construction des bâtiments qui abriteront les deux réacteurs nucléaires de technologie EPR d'Hinkley Point au Royaume-Uni.

Ce contrat a été confié à la filiale Bouygues Travaux Publics, en groupement avec l'entreprise britannique Laing O'Rourke, précise un communiqué de Bouygues Construction. "Ce choix témoigne de l'expertise de Bouygues Construction dans le domaine du génie civil nucléaire", a commenté Philippe Bonnave, PDG de Bouygues Construction, cité dans le communiqué.

EDF autorisé a redémarrer neuf réacteurs

  EDF autorisé a redémarrer neuf réacteurs L'ASN, dans un communiqué diffusé jeudi soir, ajoute qu'elle a aussi accepté la demande d'EDF de reporter de deux semaines, jusqu'au 3 février, l'échéance des contrôles prescrits pour le réacteur 2 de la centrale nucléaire du Tricastin.L'ASN, dans un communiqué diffusé jeudi soir, ajoute qu'elle a aussi accepté la demande d'EDF de reporter de deux semaines, jusqu'au 3 février, l'échéance des contrôles prescrits pour le réacteur 2 de la centrale nucléaire du Tricastin, en raison de risques de sécurité du réseau électrique liés à la vague de froid attendue la semaine prochaine.

Merci de votre patience. La mission TICE et la DSI du Rectorat de l 'académie de Nancy-Metz. Travailler sur l'architecture en terre à partir de l 'inventaire de l 'Unesco.

Les + lus. Le meilleur du web. Les partis pris. En images. Extra.

Coût total de 21 milliards d'euros

En période de pointe, 3.500 personnes devraient  travailler sur le chantier. Après sa participation à la construction de plusieurs centrales dites de deuxième génération en France comme celles de Bugey, Saint-Alban ou Chooz, Bouygues avait remporté en 2005 le contrat de génie civil de la centrale nucléaire EPR d'Olkiluoto en Finlande et celui de la centrale EPR de Flamanville en 2006.

"Le projet d'Hinkley Point bénéficiera du retour d'expérience de ces deux projets et verra la mise en oeuvre d'innovations importantes comme la maquette numérique", souligne le groupe. Depuis leur démarrage, les chantiers de la construction des EPR de Flamanville, piloté par EDF, et d'Olkiluoto, piloté par Areva en partenariat avec Siemens, ont accumulé retards et dérapages de coûts. Pour les deux réacteurs EPR en projet à Hinkley Point, EDF prévoit d'investir au total 18 milliards de livres sterling (environ 21 milliards d'euros).

Airbus livre son premier avion à l'Iran depuis la levée des sanctions .
Il a atterri à l'aéroport de Téhéran à la mi-journée. Un appareil Airbus, premier d'une commande de 100 avions finalisée après l'accord nucléaire avec les grandes puissances et la levée d'une partie des sanctions économiques, a été livré à l'Iran ce jeudi. Il s'agit d'un appareil A321 qui sera utilisé pour les vols intérieurs. Le patron d'Iran Air, Farhad Parvaresh a déclaré qu'il s'agissait du premier Airbus neuf acheté par l'Iran depuis 23 Levée des sanctions internationales

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

Commentaires:

comments powered by HyperComments
C'est intéressant!