Entreprise Trump nommerait un sceptique à la tête d'une commission sur la sûreté des vaccins

20:40  11 janvier  2017
20:40  11 janvier  2017 Source:   La Tribune

Mis sous pression par Trump, Ford annule son projet d'usine au Mexique

  Mis sous pression par Trump, Ford annule son projet d'usine au Mexique Ford fait marche arrière. Le constructeur américain a annoncé ce mardi 3 janvier qu'il allait annuler la construction d'une nouvelle usine à 1,6 milliard de dollars au Mexique afin d'investir dans une de ses installations dans le nord des États-Unis pour y fabriquer des véhicules autonomes et électriques. Cette annonce intervient alors que le président élu américain Donald Trump accentue sa pression sur les grands groupes américains afin qu'ils rapatrient Cette annonce intervient alors que le président élu américain Donald Trump accentue sa pression sur les grands groupes américains afin qu'ils rapatrient leurs usines aux États-Unis, prenant tout particulièrement pour cibles leurs investissements au Mexique.

Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d ’ une meilleure expérience MSN.

Tous vos contenus préférés. Un seul endroit. V | Max | MusiquePlus. Revoyez vos émissions et accédez à des contenus exclusifs. Agression à la tête et arrestation.

Les fabricants de vaccins doivent-ils s'inquiéter ? Robert F. Kennedy Jr, le neveu du président John F. Kennedy, a annoncé qu'il sera nommé par Donald Trump à la tête d'une commission pour examiner la sécurité autour des vaccins et leur intégrité scientifique.

"Le Président a des doutes sur la politique actuelle de vaccination et se pose des questions", explique-t-il, selon des propos rapportés par Reuters, mardi 10 janvier.

Robert F. Kennedy Jr est un avocat connu pour son scepticisme vis-à-vis des vaccins. En 2015 par exemple, il avait comparé "le nombre grandissant d'enfants touchés par l'autisme en lien avec l'utilisation des vaccins" à l'Holocauste, avant de s'excuser.

Trump nomme un avocat pro-business à la tête du gendarme de Wall Street

  Trump nomme un avocat pro-business à la tête du gendarme de Wall Street Jay Clayton prendra la tête de la Securities and Exchange Commission (SEC). La feuille de route que lui a fixée Donald Trump : favoriser la création d'emplois dans la finance et appliquer une réglementation davantage pro-business.A la tête de cette puissante institution qui a infligé des amendes salées aux banques pour leurs agissements pendant la crise des subprimes, il succédera ainsi à Mary Jo White, une ancienne avocate d'affaires, elle aussi, mais également ex-procureure de New York, nommée par Barack Obama en 2013.

Les+lus. Le meilleur du web. Les partis pris. En images. Extra. Au hasard. Les blogs. MOOC Rue89. Remède à la crise En Macédoine, Trump est une machine à cash pour des

Pour ou contre un ex de Goldman Sachs à la tête de la BCE ?

Trump, pro ou anti-vaccin?

En 2014, Donald Trump s'exclamait dans un tweet: "Des enfants en bonne santé vont chez le docteur, se font injecter beaucoup de vaccins, puis ne se sentent pas bien et changent.-AUTISME. Dans de nombreux cas!

Selon Donald Trump, les doses de vaccins injectées devraient © Fournis par La Tribune Selon Donald Trump, les doses de vaccins injectées devraient "être plus faibles".

Healthy young child goes to doctor, gets pumped with massive shot of many vaccines, doesn't feel good and changes - AUTISM. Many such cases!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

28 mars 2014

Néanmoins, ce dernier s'était également dit "pro-vaccin" pendant la campagne"estimant qu'il fallait injecter des doses plus faibles".

Une étude polémique de 1998

La méfiance des deux hommes vis-à-vis des vaccins s'appuie sur une étude parue dans la revue scientifique spécialisée The Lancet en 1998. Elle évoquait une connexion entre le vaccin rougeole-oreillons-rubéole (ROR) et l'autisme. Depuis, la revue scientifique a retiré l'étude.

Frédéric Oudéa: "On verra la réalité des choses" sur Trump

  Frédéric Oudéa: Face à la volonté de Donald Trump de favoriser la finance américaine, l'Europe doit être unie et penser à ses intérêts. C'est le message qu'est venu faire passer Frédéric Oudéa ce lundi 9 janvier. Interrogé sur la volonté de Donald Trump de dérégulariser le secteur bancaire et de faire appel, pour cela, au célèbre investisseur Carl Icahn, le directeur général de Société Générale reste vigilant. "J'observe la constitution de cette équipe (de Trump). Une des question clés de 2017 est de savoir ce que donnera Trump une fois élu. On verra la réalité des choses", a-t-il répondu.

Si vous n'êtes pas automatiquement redirigé. Cliquez ici. Règlement sur les rapports des commissions d'enquête.

Oups Cette page est introuvable 404 RETOURNONS À LA UNE. Le casse- tête .

Une série de publications a en outre évoqué la sûreté de ce type de vaccins. Enfin, le BMJ, une autre revue scientifique de référence, assurait que l'étude de 1998 s'appuyait sur des données erronées.

"Je parie que les petits-enfants de Donald Trump sont vaccinés"

Une chose est sûre: la sortie de John F. Kennedy a déplu à de nombreux professionnels de santé, et à certains acteurs l'industrie pharmaceutique. Sur Twitter, le directeur de Ligand Pharmaceuticals et ancien président de la R et D à Pfizer (dont les vaccins représentent plusieurs milliards de dollars de revenus) a lancé:

"Je parie que les petits-enfants de Donald Trump sont vaccinés et vont à l'école où tous les élèves sont vaccinés. Faites ce que je dis, pas ce que je fais."

La Maison-Blanche sera-t-elle assez luxueuse pour Donald Trump ? .
INFOGRAPHIE - Après vous avoir fait visiter le manoir gris de Barack Obama à Washington, Le Figaro Immobilier s’attaque au luxueux penthouse new-yorkais de Donad Trump qu’il doit quitter pour la Maison-Blanche.» Lire aussi - Le manoir gris fera-t-il oublier la Maison-Blanche à Obama?

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!