Entreprise Un anticancéreux à plusieurs milliers d'euros par mois et par patient lancé en France

08:00  12 janvier  2017
08:00  12 janvier  2017 Source:   La Tribune

Un tiers des nouveaux anticancéreux n'apporte pas de gain de vie, selon une étude

  Un tiers des nouveaux anticancéreux n'apporte pas de gain de vie, selon une étude La revue médicale JAMA Oncology a étudié 53 molécules mises sur le marché entre 2003 et 2013. Elle remet en question l'efficacité réelle de certains anticancéreux par rapport à leur coût pour la société.Comment les régulateurs mesurent-ils les avantages cliniques ?

Je récupère votre article, un peu de patience

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication. › Universal Music lance en France son service pour artistes autoproduits.

Un traitement phare de Merck & Co (MSD) vient d'être officiellement lancé en France et son coût pourrait bien susciter la polémique. Le laboratoire américain et le Comité économique des produits de santé (CEPS) se sont entendus pour déterminer le prix du Keytruda (pembrolizumab), un anticancéreux basé sur l'immunothérapie pour soigner les patients adultes souffrant d'un mélanome avancé (environ 14.000 nouveaux cas de mélanomes cutanés sont diagnostiqués chaque année dans l'Hexagone), selon un communiqué publié mardi 10 janvier. MSD promet un gain de survie pouvant atteindre les trois ans pour certains patients.

Le français Ipsen débourse un demi-milliard d'euros pour acquérir un anticancéreux

  Le français Ipsen débourse un demi-milliard d'euros pour acquérir un anticancéreux Le laboratoire français a acquis les droits de l'Onivyde, un traitement contre le cancer du pancréas métastatique, auprès de la biotech américaine Merrimack. Cette transaction confirme l'orientation d'Ipsen vers la médecine de spécialité.Pour mettre la main sur cet anticancéreux, Ipsen a mis 575 millions de dollars sur la table. Et si le traitement bénéficie de l'approbation de l'Agence américaine des médicaments pour de nouvelles indications, Ipsen versera jusqu'à 450 millions de dollars supplémentaires à Merrimack.

Le Smic va bien augmenter en janvier 2016 de 9,10 euros par mois

5 euros par mois et par foyer : le coût d’un caprice présidentiel.

Le prix fixé pour le Keytruda est de 1583,50 euros hors taxe pour 50 mg de poudre à diluer pour perfusion en flacon de verre de 15 ml, rapporte l'avis publié dans le Journal officiel, mardi 10 janvier. Interrogé par La Tribune sur le prix d'un traitement par patient, le laboratoire préfère botter en touche et refuse d'avancer un chiffre ou un ordre de grandeur. "Cela dépend de la durée du traitement et de la morphologie du patient. Le prix est variable", explique une porte-parole. MSD précise en outre que "le coût est comparable à celui des autres traitements du mélanome avancé utilisés en monothérapie".

Le médicament est placé sur la liste en sus, procédé par lequel les hôpitaux reçoivent de l'Assurance maladie un forfait qui comprend le financement de certains médicaments.

Pourquoi les labos font-ils campagne pour l'automédication ?

  Pourquoi les labos font-ils campagne pour l'automédication ? En vue de la présidentielle 2017, les laboratoires pharmaceutiques veulent pousser l'Etat à développer l'automédication, avec l'appui de l'Afipa, un lobby favorable au déremboursement de molécules dédiés aux problèmes bénins. Sans craindre une baisse des revenus issus de ces produits. Analyse.Ce lobbying est mené à coups de sondages, notamment. Selon une étude commandée à l'institut Ipsos fin 2015 par l'Afipa, 60% des Français sont "prêts à accepter une charge individuelle de dépenses de santé pour les problèmes bénins". Ou encore: "45% des médecins estiment que leur patients sont capables de se soigner grâce à des médicaments sans ordonnance et sans l'intervention du médecin".

La réforme de l'ISF, plus généreuse que la prime de 1 000 euros Par Daniel

Si la redirection vers le marchand n'est pas automatique, cliquez ici. > 10 euros de réduction dès 50 euros d'achats sur Amazon France (Terminé).

Des négociations difficiles pour le prix

Concrètement, combien va coûter le Keytruda par patient ? Pour avoir un ordre d'idée, il faut se référer à la dose  recommandée par l'Agence européenne du médicament, une préconisation validée par la Haute autorité de la santé. Elle conseille d'utiliser une quantité de 2 mg de poudre Keytruda par kilogramme de poids corporel à administrer en perfusion de 30 minutes toutes les trois semaines.

Selon nos calculs, si l'on prend le cas d'un homme de 75 kg touché par un mélanome avancé, son traitement requerrait une dose de 150 mg toutes les trois semaines, soit trois flacons. La prise coûterait ainsi 4.750,50 euros hors taxe. Pour deux mois de traitement, trois prises seraient nécessaires, ce qui porterait le montant à 14.247 euros, soit un peu plus de 7.000 euros par mois, hors taxe. Néanmoins, il s'agirait du prix facial. Il est  possible que des remises aient été faites directement à l'Assurance maladie. Un montant inconnu et protégé par le secret des affaires.

L'explosion des prix des nouveaux anticancéreux est-elle justifiée ?

  L'explosion des prix des nouveaux anticancéreux est-elle justifiée ? Les prix des nouveaux anticancéreux ont explosé en vingt ans et menacent l'accès aux soins, l'efficience et la soutenabilité des dépenses" pour les Etats, selon l'OCDE. Les labos pharmaceutiques évoquent une R&D plus risquée dans ce domaine, comparé à d'autres pathologies. Mais le retour sur investissement peut s’avérer très lucratif. Une grande partie de l'industrie pharmaceutique voit dans l'oncologie un relais de croissance crédible."Les nouveaux traitements coûtent plus cher pour amener le même résultat. (...) Ces tendances compromettent l'accès aux soins, l'efficience et la soutenabilité des dépenses" pour les Etats.

Rechercher sur le site. moitié des ménages français touche moins de 2 050 euros par mois (revenu

En Ile-de- France , bonne année 2016 pour l'immobilier de bureaux. GB: Jamie Oliver va fermer des restaurants, la faute du Brexit. France : face au déluge des mails professionnels, quelles barrières ? Sélectionner un mois janvier 2017 (72) décembre 2016 (319) novembre 2016 (386) octobre 2016

Aux Etats-Unis, ce traitement de Merck contre les cancers de la peau coûterait 12.900 dollars (12.272 euros) par mois, d'après Bloomblerg qui ne donne pas plus de détails sur ce chiffre.

Le coût inquiète de nombreux acteurs de la santé

Il n'est pas étonnant que les négociations de MSD avec le CEPS ont été si longues. La société et l'institution ne parvenaient pas à s'entendre sur un prix. Le traitement était disponible en autorisation temporaire d'utilisation (ATU) depuis 2015, mais le prix définitif n'était pas fixé.

Selon Bloomberg, les ventes annuelles totales du Keytruda pourraient dépasser les 5 milliards de dollars en 2020. © Fournis par La Tribune Selon Bloomberg, les ventes annuelles totales du Keytruda pourraient dépasser les 5 milliards de dollars en 2020.

Il faut dire que le coût de ces traitements innovants inquiète de nombreux acteurs de la santé. En France, les anticancéreux représentent environ 2% des dépenses de l'Assurance maladie et 14% de celles consacrées aux médicaments. Mais celles-ci sont amenées à grimper avec l'arrivée de ces nouvelles thérapies.

Bientôt de nouvelles indications en France pour le Keytruda?

En outre, le Keytruda pourrait être élargi à d'autres indications en France. "Aujourd'hui nous sommes en négociation avec la Haute Autorité de Santé pour obtenir l'approbation de l'utilisation du Keytruda contre les cancers du poumon bronchiques dits 'non à petites cellules'", explique une porte-parole du laboratoire MSD à la Tribune. Et un nouveau prix devra être négocié si cette nouvelle indication est validée par l'autorité.

Au total, le laboratoire américain travaille sur une trentaine d'autres indications en développement clinique pour cette molécule. Cette dernière est une poule aux œufs d'or pour Merck & Co. Selon Bloomberg, les ventes annuelles totales du Keytruda pourraient dépasser les 5 milliards de dollars en 2020.

L'explosion des prix des nouveaux anticancéreux est-elle justifiée ? .
Les prix des nouveaux anticancéreux ont explosé en vingt ans et menacent l'accès aux soins, l'efficience et la soutenabilité des dépenses" pour les Etats, selon l'OCDE. Les labos pharmaceutiques évoquent une R&D plus risquée dans ce domaine, comparé à d'autres pathologies. Mais le retour sur investissement peut s’avérer très lucratif. Une grande partie de l'industrie pharmaceutique voit dans l'oncologie un relais de croissance crédible."Les nouveaux traitements coûtent plus cher pour amener le même résultat. (...) Ces tendances compromettent l'accès aux soins, l'efficience et la soutenabilité des dépenses" pour les Etats.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!