Entreprise Fibre optique: l'Arcep tente de calmer le jeu avec Orange

11:10  12 janvier  2017
11:10  12 janvier  2017 Source:   BFM Business

Immobilier: Paris tenté par le "permis de louer" pour certains quartiers

  Immobilier: Paris tenté par le Le "permis de louer" cher à Emmanuelle Cosse peine à convaincre. Depuis quelques jours, un décret permet aux communes qui le souhaitent de définir les zones dans lesquelles la mise en location d'un bien par un bailleur sera soumise à une déclaration, voire à une autorisation préalable. Mais le dispositif, que la ministre du Logement a instauré pour lutter contre l'habitat indigne a peu de chance d'être réellement efficace. "La plupart des propriétaires Par ailleurs, l'immense majorité des propriétaires bailleurs respectent les règles. Le ministère du logement estime d'ailleurs que la part de logements insalubres en France ne dépasse pas les 2% du parc locatif privé.

Site en maintenance. Veuillez nous écrire à l’adresse contact@techmissus.com ou nous appeler au (+225) 2001-2034. lancement des travaux du réseau national haut débit en fibre optique axe

Tous vos contenus préférés. Un seul endroit. V | Max | MusiquePlus. Revoyez vos émissions et accédez à des contenus exclusifs. Éric tente de donner le numéro de téléphone de Claude Legault.

Habitué à calmer les esprits, l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) les a clairement échaudés mardi. Le gendarme des télécoms a annoncé son intention de durcir les règles dans le marché de la fibre, secteur où Orange est en position dominante.

L'opérateur pourrait être contraint de vendre à ses concurrents les capacités en fibre non utilisées en amont de la connexion aux immeubles. Il pourrait aussi devoir leur ouvrir un accès à ces immeubles "sans barrière de prix à l'entrée", via les infrastructures existantes qu'il a installé à ses frais. En découvrant ces annonces, Orange a fait valoir que son avance sur la fibre est justement dû au fait qu'il a davantage investi que ses concurrents.

Avec ce film, la Chine initie sa conquête "culturelle" du monde

  Avec ce film, la Chine initie sa conquête Ce mercredi, les cinéphiles français vont pouvoir découvrir "La Grande Muraille", une production chinoise digne d'Hollywood qui a connu un très bon démarrage dans son pays d'origine. Ce film vise surtout clairement à conquérir le public occidental et à rivaliser avec les blockbusters américains. Une nouvelle concurrence conçue comme une arme de soft power pour Pékin. Actuellement deuxième plus gros marché mondial du cinéma, la Chine ne veut plus être qu'un simple client des films hollywoodiens. Les groupes chinois ont commencé par coproduire, investir dans des majors occidentales. L'heure est venue d'exporter leur propre long métrage.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication. › Italie: après le séisme, la vie tente de s'organiser.

19 décembre 2016 : la Majorité appelle les congolais au calme ! 4 - Politique. Dialogue II: suivez la chronologie ayant permis d'aboutir à l'Accord de la Saint-Sylvestre. Crise en RD Congo: pourquoi l’Église se retrouve au cœur du jeu politique ? Politique 31.12.2016, Kinshasa.

"Orange investit beaucoup"

Invité de BFM Business ce jeudi 12 janvier, le président de l'Arcep Sébastien Soriano a voulu apaiser le jeu. "S'il y a un conflit dans les télécoms ce n'est pas entre le régulateur et Orange mais entre les opérateurs. Et le rôle du régulateur est d'être un arbitre équitable. Pour cela, notre boussole c'est l'investissement. Nous voulons booster l'investissement", a-t-il d'abord expliqué.

  Fibre optique: l'Arcep tente de calmer le jeu avec Orange © Fournis par BFMNews

"Et la situation dans laquelle nous sommes aujourd'hui est simple: Orange investit beaucoup. Mais il nous dit 'Je suis à la limite de ce que je sais faire, j'investis déjà énormément'. Sans sanctionner Orange, il s'agit de trouver des relais, des compléments à [ses] investissements. Ce relais viendra des autres opérateurs", a-t-il développé, précisant qu' "aujourd'hui en France le secteur des télécoms représente 7 à 8 milliards d'euros d'investissements" dont la moitié est porté par d'autres opérateurs pour Orange. "C'est ce qu'il faut pour la fibre optique: partager l'effort d'investissements", a-t-il poursuivi.

La France sur le podium des nations les plus innovantes

  La France sur le podium des nations les plus innovantes La performance de la France tient à la stratégie de ses entreprises, qui font de la recherche et développement une priorité pour une très grande majorité d'entre elles.Certaines sont plus en avance que d'autres sur le terrain de la recherche et développement. Pour identifier les meilleurs élèves, le Boston Consulting Group (BCG) publie ce jeudi la onzième édition de son classement 2016 des 50 entreprises les plus innovantes, dont voici les trois principaux enseignements.

JEUX .

La fibre, "une affaire de longue haleine"

Sébastien Soriano assure ainsi que "les autres opérateurs sont à la porte" pour investir sur la fibre mais "font face à des verrous" qui les empêchent de raccorder la fibre aux immeubles. C'est pourquoi l'Arcep entend changer la régulation. "Ce que nous demandons à Orange c'est d'accompagner les autres opérateurs pour aider à raccorder le pied des immeubles", fait-il valoir. "C'est une mesure chirurgicale, millimétrée, sur laquelle on lui demande un effort", a-t-il insisté.

Le président de l'Arcep souligne que cette initiative facilitera la transition de l'ADSL à la fibre. Ce qui signifierait "plus d'abonnés" et permettra "au business plan de la fibre d'être au rendez-vous".

"La fibre est une affaire de longue haleine, un plan qui va s'étaler sur plus 10 ans et qui représente plus de 20 milliards d'euros. Il faut que cet investissement s'accélère et soit plus rentable. Aujourd'hui, à la vitesse de migration des abonnés de l'ADSL vers la fibre, il faudra plus de 20 ans", a insisté Sébastien Soriano. "Nous demandons à Orange d'accompagner les autres opérateurs pour aider à raccorder le pied des immeubles".

La majorité des industriels français ont subi des attaques informatiques en 2016 .
Plus de la moitié des entreprises ont fait face à un incident de cybersécurité au cours de 12 derniers mois dans l'industrie française, selon un baromètre publié jeudi par Orange et l'Usine nouvelle. 55,3% des entreprises interrogées admettent avoir été confrontées à ce type de problème l'an dernier et 20,7% des sociétés signalent avoir été attaquées plus d'une fois. La hausse de la menace est réelle mais ce phénomène est aussi plus mesuré, a remarqué Nicolas Arpagian, directeur de la stratégie d'Orange Cyberdefense, l'entité du groupe dédiée à la sécurité des entreprises.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!