The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Entreprise Dans un contexte difficile, Allianz sauve les meubles

17:55  17 février  2017
17:55  17 février  2017 Source:   latribune.fr

Téléassistance : les assureurs insistent, mais le marché ne décolle pas

  Téléassistance : les assureurs insistent, mais le marché ne décolle pas Groupama lance une nouvelle offre de téléassistance pour aider les personnes âgées à rester autonomes et à garder un lien social avec leurs proches. Ce système largement investi par les assureurs tarde à convaincre les Français.Avec Noé, l'assureur a couplé des offres déjà développées ailleurs, mais qui étaient utilisées séparément : une tablette pour que la personne âgée reste en contact écrit ou vidéo avec ses proches et puisse avoir des nouvelles de ces derniers tout en les informant sur son état de santé; un bracelet connecté rallié à une plateforme d'alerte, détectant les chutes notamment; et une application que les proches et les aidants peuvent télécharger pour interagir avec la ta

Ce service gratuit de Google traduit instantanément des mots, des expressions et des pages Web du français vers plus de 100 autres langues.

Ces bonnes performances sont à replacer dans un contexte particulièrement difficile pour le secteur bancaire, avec des taux d’intérêt négatifs, des marchés financiers volatiles et une pression réglementaire toujours élevée.

Le géant allemand de l'assurance Allianz a dit ce vendredi viser pour 2017 une hausse de son bénéfice après un bon cru 2016, en dépit des risques économiques et politiques attendus.

Le groupe a été confronté l'an passé à un "environnement difficile", a déclaré son patron Oliver Bäte lors de la conférence de presse annuelle de l'assureur à Munich. "Volatilité des marchés, volatilité politique et des défis inattendus comme le vote sur le Brexit, l'élection américaine, le référendum en Italie... tout cela nous marque", a-t-il énuméré, sans oublier d'évoquer les taux d'intérêt bas.

Cela n'a toutefois pas empêché le numéro un européen de l'assurance de signer une bonne année 2016, avec un bénéfice net en progression de 4% sur un an, à 6,9 milliards d'euros, soit davantage qu'escompté par les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset.

Total démontre sa résilience dans un environnement difficile

  Total démontre sa résilience dans un environnement difficile Le pétrolier français superforme de nouveau le secteur, avec des résultats en baisse de 21% mais sensiblement meilleurs que ceux des majors. Son PDG Patrick Pouyanné maintient le cap pour renforcer la résistance du groupe dans un contexte qu’il juge toujours incertain.Une activité aval très rentable

Cet outil en ligne vous permet de fusionner plusieurs images et documents PDF dans un seul fichier PDF. Choisissez jusqu'à 20 fichiers PDF et images dans votre ordinateur, ou déposez-les directement dans l'outil avec un simple glisser-déposer.

C’était non seulement important de consolider la victoire à Marseille mais aussi de prouver qu’on pouvait l’emporter dans un contexte difficile à plusieurs égards. Il y avait une pression énorme. La causerie était extrêmement minutieuse.

Faible nombre de catastrophes naturelles en fin d'année

  Dans un contexte difficile, Allianz sauve les meubles © Fournis par La Tribune

Au seul quatrième trimestre, le bénéfice net de l'assureur a bondi de 23% sur un an, à 1,7 milliard d'euros, grâce notamment au faible nombre de catastrophes naturelles sur cette période. Le chiffre d'affaires annuel, de 122,4 milliards d'euros, a agréablement surpris malgré un léger repli (-2,2%) sur un an. A l'échelon opérationnel, privilégié par le groupe pour ses prévisions, Allianz a rempli son objectif en dégageant un bénéfice d'exploitation de 10,8 milliards d'euros en 2016, en hausse de 0,9% sur un an.

La performance de sa branche d'assurance vie et santé (+9,3%) a compensé la baisse de régime dans ses autres divisions. L'entreprise se targue d'avoir réussi à réagir face à l'environnement de taux d'intérêts bas qui affecte tout le secteur de l'assurance et complique sa tâche de faire fructifier au mieux les primes que lui versent ses clients.

Disney s'apprête à engloutir Euro Disney

  Disney s'apprête à engloutir Euro Disney Au terme de l'opération, la société californienne et ses filiales pourraient détenir la totalité des actions du parc d'attractions francilien et retirer du marché boursier Euro Disney.Le géant du divertissement précise dans un communiqué qu'il achète une participation de 9% dans Euro Disney pour deux euros par action en titres par le biais de sa filiale EDL Holding Company.

- ne pas avoir atteint l’âge de 65 ans, sauf dans le cas où il est toujours effectivement au travail. - être affilié à la sécurité sociale belge et avoir sa résidence principale en Belgique ou dans un pays. Article VI.3.1 Modification du contexte légal et réglementaire.

Contexte difficile , responsabilité partagée». La Presse (Tunisia) - 2017-04-17 - SPORT - H.J. Tous les domaines, tous les secteurs en sont touchés. S’empresser de recourir à la grève dans un tel contexte difficile , ce n’est pas sain et sensé.

Dans sa division d'assurance dommages et accidents, le bénéfice opérationnel a fondu de 4,2% mais sa rentabilité, mesurée par un ratio combiné (rapport entre le coût des sinistres et les primes encaissées) de 94,3%, s'est améliorée.

La filiale de gestion d'actifs a également peiné sur le plan opérationnel (-4%), malgré le retour des entrées nettes de capitaux au second semestre. Le fonds Pimco, navire amiral de cette division, était confronté à d'importantes sorties de capitaux depuis le départ avec fracas de son patron emblématique Bill Gross fin 2014.

Au vu de ces résultats, Allianz proposera à ses actionnaires un dividende de 7,60 euros par titre, contre 7,30 euros par action pour 2015.

Autant de bénéfice en 2017

Concernant l'exercice en cours, Allianz reste relativement prudent. "L'année 2016 nous a offert de nombreuses -et parfois mauvaises- surprises, qui vont perturber de manière significative notre environnement politique et économique. Cela complique les prévisions pour 2017", a souligné le patron dans un communiqué.

Reprise des chantiers navals STX : bras de fer entre l’Etat et Fincantieri

  Reprise des chantiers navals STX : bras de fer entre l’Etat et Fincantieri Le site Mer et Marine a révélé vendredi un rebondissement dans la reprise des chantiers navals STX par l’Italien Fincantieri, qui refuse de se voir canton à une majorité relative.Garanties caduques de l'Etat, des élus et des syndicats

Allianz Medical Plan rembourse les frais médicaux à charge de l’assuré et assure des services complémentaires. Le remboursement des frais ( sauf les frais de cérémonie et d’inhumation) s’effectue jusqu’à concurrence d’un Article VI.3.1 Modification du contexte légal et réglementaire.

Un homme a chuté sur 50 mètres alors qu'il descendait en crampons le Val d’Arpette dimanche.

Le groupe ambitionne néanmoins d'atteindre un bénéfice opérationnel du niveau de celui de 2016, soit 10,8 milliards d'euros, à plus ou moins 500 millions d'euros près, "sauf évènements imprévus, crises ou catastrophes naturelles", a indiqué M. Bäte. Allianz a par ailleurs annoncé jeudi soir le lancement d'un programme de rachat d'actions sur un an pouvant atteindre 3 milliards d'euros.

Le marché approuve

A la Bourse de Francfort, ces annonces étaient saluées par les investisseurs. A 10H17 GMT, l'action d'Allianz se maintenait en tête de l'indice Dax à la faveur d'une hausse de 2,68% à 162,60 euros, dans un marché en repli.

"Allianz a enregistré de bons résultats au quatrième trimestre et sur l'année 2016. Aussi bien la hausse du dividende que le volume du programme de rachat d'actions sont ressorties légèrement supérieures aux attentes", relève Thorsten Wenzel, analyste de DZ Bank. Interrogé sur les emplettes envisagées par Allianz, qui dispose d'importants moyens financiers, M. Bäte a répété que son entreprise était ouverte à une croissance externe sans pour autant vouloir acheter à tout prix.

Investir dans l'assurance dommages plutôt que dans l'assurance vie

Allianz entend procéder à des acquisitions "seulement si cela vaut le coup pour les actionnaires", a-t-il indiqué, et plutôt dans l'assurance des biens que dans l'assurance vie. Il a également affirmé que les informations de presse selon lesquelles Allianz est en discussion pour racheter son concurrent australien QBE n'étaient "pas vraies". QBE les avait également démenties. Les médias ont récemment également évoqué un intérêt d'Allianz pour l'italien Generali, que le groupe n'a pas commenté.

AFP

AccorHotels confiant en dépit d'un environnement "difficile" .
Le groupe hôtelier français AccorHotels a affiché mercredi sa confiance pour 2017, après un nombre d'ouvertures "record" en dépit d'un environnement "difficile", en particulier en France en raison de la baisse de fréquentation liée aux attentats.Le chiffre d'affaires a atteint 5,63 milliards d'euros, en légère hausse de 0,9% (+2,2% à périmètre et change constants), en ligne avec les attentes du marché.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!