Entreprise Les pays d'Amérique latine réarment leur marine de guerre

08:20  12 avril  2017
08:20  12 avril  2017 Source:   La Tribune

Défense : le Brésil balance entre ambition et rigueur budgétaire

  Défense : le Brésil balance entre ambition et rigueur budgétaire Le Brésil semble relever la tête. De nouveaux programmes d'armement sont actuellement en préparation. Mais le contexte budgétaire freine toujours les ambitions du géant de l'Amérique du Sud, qui doit aussi compter sur les affaires de corruption.Prudence car le ministre de la Défense Raul Jungmann a été clair. Très clair. Il a expliqué mardi dernier que son ministère devait assumer sa part de fardeau dans la réduction du déficit budgétaire de 42 milliards de dollars. Le ministère avait prévu d'investir cette année 15 milliards de reals (4,5 milliards d'euros) mais 9,6 milliards (2,88 milliards d'euros) ont été plus ou moins gelés.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Ville. Région/Province. Pays .

Brésil, Argentine, Colombie, Mexique, Pérou, Chili, Uruguay... De très nombreux pays d'Amérique latine ont actuellement en projet à plus ou moins brève échance des programmes pour leur marine. Le plus souvent pour faire la police des mers (narcotrafic, pêche illicite...) et surtout protéger les ressources pétrolières et gazières. Le Brésil, l'Argentine et l'Uruguay souhaitent d'ailleurs renforcer l'alliance Zopacas, qui regroupe les trois pays sud-américains et 21 pays avricains, pour s'opposer aux appétits des Etats-Unis et de l'Europe dans l'Atlantique du Sud.

Certains pays ont déjà lancé des programmes à l'image du Chili et du Mexique, qui a choisi en novembre 2016 sans appel d'offre une frégate de type Sigma qui lui sera fournie par le néerlandais Damen ainsi que Thales pour le CMS (Combat management systems). Le Chili a quant à lui pris la décision de moderniser trois frégates de Type 23, un programme évalué à 1 milliard de dollars et confié en dcembre dernier à Lockheed Martin Canada. MBDA armera les T23 avec son nouveau missile britannique surface-air, le Sea Ceptor.

Volkswagen : Ferdinand Piëch revend tout, l'histoire d'une chute vertigineuse

  Volkswagen : Ferdinand Piëch revend tout, l'histoire d'une chute vertigineuse L'ancien PDG de Volkswagen, petit-fils du fondateur de la marque automobile allemande a cédé le reste de ses actions au capital du holding familiale qui contrôle le groupe. Celui qui a construit ce groupe planétaire s'en va par la petite porte fermant ainsi deux années troubles pour le groupe. Sa chute pourrait ne pas étrangère au scandale des moteurs truqués dont il aurait tenté d'anticiper la criseUne interview mystérieuse

Oups Ce book est périmé ou a été désactivé. C'est le vôtre ? Contactez vite focale31 ! Ici, notre moteur de recherche pour trouver modèles ou photographes ! Je visite focale31

Veuillez saisir le code pour accéder au lien de téléchargement.

Au Brésil, priorité au programme Tamandaré

Le Brésil a lancé lundi le programme de quatre corvettes Tamandaré (2.800 tonnes), une version améliorée des Barroso mis en service en 2009. La compétition est ouverte à tous les chantiers mais le design des bâtiments avait été gagné par le chantier naval Fincantieri. Le groupe naval tricolore DCNS regarde évidemment ce dossier évalué à environ 1,8 milliard de dollars mais il lui sera difficile de couler le favori italien. C'est le dossier d'envergure le plus chaud du moment dans la région... Par ailleurs, le méga-projet programme baptisé Prosuper (six frégates, cinq patrouilleurs et un pétrolier-ravitailleur) est "toujours vivant", explique-t-on à La Tribune, mais il est remis aux calendes grecques. Tout comme le futur porte-avions, qui doit remplacer le Sao Paulo (ex-Foch).

SNCF, cars Macron, nouvelles mobilités : pour qui roulent les candidats ?

  SNCF, cars Macron, nouvelles mobilités : pour qui roulent les candidats ? Que proposent les candidats à la présidentielle pour améliorer la mobilité de leurs concitoyens ? Tour d'horizon de leurs réponses aux questions du think tank pluraliste TDIE.L'avenir de la route

Plate forme d'affiliation pour produits virtuels

La page recherchée a été déplacée, renommée ou supprimée. Veuillez nous en excuser. The requested page has been moved, renamed or deleted. Please excuse us for the inconvenience.

Dans le même temps, le Brésil continue de dérouler le programme Prosub (sous-marins Scorpène) en dépit de tous ses problèmes budgétaires. Certes beaucoup moins vite qu'initialement prévu. Le premier sous-marin doit être mis à l'eau avec un an de retard, en juillet 2018. Le ministre de la Défense Raul Jaugmann a également réitéré toute l'importance du programme de sous-marins nucléaires (PNM). Un projet qui, espère le Brésil, donnerait un peu plus de poids à son dossier pour devenir membre permanent au conseil de sécurité de l'ONU. La phase de conception est terminée, mais la construction ne devrait commencer qu'en 2021, pour une mise à l'eau courant 2028, cinq ans au-delà des prévisions initiales.

Colombie, un projet mature

En Colombie, la plupart des grands chantiers navals internationaux scrutent les moindres intentions de la marine colombienne. Il serait au moins douze à avoir exprimé leur intérêt pour fournir quatre frégates de 3.000 à 4.000 tonnes entre 2023 et 2027 (+ quatre en option) en déposant une première offre fin janvier : le coréen DSME, un singapourien, des chinois, un turc, le néerlandais Damen, l'allemand hyssenKrupp Marine Systems (TKMS), l'espagnol Navantia, l'italien Fincantieri, le britannique BAE Systems, DCNS, voire les Etats-Unis, dont la fameuse frégate furtive de dernière génération l'USS Zumwalt a fait escale à Carthagène en novembre 2016. Bref, ça se bouscule en Colombie.

Surbooking: United s'excuse, le Canada veut sévir contre la pratique

  Surbooking: United s'excuse, le Canada veut sévir contre la pratique L'évacuation forcée d'un passager d'un vol de la compagnie United Airlines a fait scandale aux Etats-Unis et suscité un tollé sur les réseaux sociaux.La compagnie s'engage à conduire une enquête interne pour examiner et revoir notamment comment ses équipes gèrent les situations de surbooking dans les aéroports et sa politique de dédommagements proposés aux passagers acceptant volontairement de quitter un vol surbooké. Les résultats de cet audit interne devraient être publiés le 30 avril.

Tendances du catalogue printemps-été 2017 de Zara Home. Choisissez la décoration intérieure, tapis, linge de maison, bain ou lit parfaits pour votre maison !

Toutefois, Bogota ne devrait inviter que cinq chantiers navals à concourir en juin prochain quand la marine colombienne lancera son appel d'offres. Les offres engageantes des cinq candidats devraient être déposées en août, puis le choix du gagnant est attendu en novembre. En tout cas, la Colombie devra choisir avant la fin de l'année, 2018 étant une année d'élections (congrès et présidentielle). Les frégates seront fabriquées en Colombie par le chantier naval Cotecmar en partenariat avec le chantier naval sélectionné. Bogota souhaite s'inscrire dans un partenariat stratégique et une relation bilatérale de haut niveau avec le pays du chantier naval choisi.

DCNS joue sa carte à fonds et a déjà ouvert un bureau en 2016. D'autant que DCNS et Thales ont modernisé avec succès les quatre frégates de classe Almirante Padilla de la marine colombienne qui s'est conclu en 2014 lors des essais d'acceptation à la mer du quatrième navire. Dans le cadre de cette modernisation, les équipements ont été installés et intégrés par Thales et Cotecmar. Enfin, le groupe naval tricolore est également intéressé par le transfert de la base navale actuelle de Carthagène vers un nouveau site. autre lieu. Là encore compte tenu de son expérience, DCNS peut aspirer à être sélectionné.

Environnement: Shanghai dans le collimateur du gouvernement chinois

  Environnement: Shanghai dans le collimateur du gouvernement chinois La mégapole se montre trop timide vis-à-vis des entreprises qui polluent la ville, révèle une enquête ministérielle. La qualité de l'eau notamment se dégrade.Des décharges de déchets anciennes voire illégales

La société Détaxe SAS vous propose un service de qualité, gratuit et rémunérateur pour offrir la détaxe à votre clientèle étrangère.

Vous ne disposez pas des privilèges pour visualiser ce sujet. Si la page ne se recharge pas automatiquement, merci de cliquer ici.

L'Argentine et l'Uruguay souhaitent se doter d'OPV

L'Argentine qui souhaite acquérir quatre patrouilleurs de type OPV 90 (Offshore Patrol Vessel), a consulté plusieurs chantiers naval, dont DCNS. Le groupe naval en partenariat avec Piriou a proposé quatre OPV de type Gowind (1.500 tonnes), Deux des quatre navires de guerre seraient fabriqués par le chantier naval argentin de Tandanor, basé dans le port de Buenos Aires. Une commande d'OPV de type L'Adroit est évaluée entre 350 et 400 millions d'euros. La compétition sera rude face aux Chinois et au chantier naval espagnol Navantia. Toutefois, la Coface un temps réticente à garantir cette opération, est sur le point de rouvrir un bureau à Buenos Aires. Le choix de Buenos Aires pourrait être annoncé d'ici à la fin de l'année mais le calendrier semble encore fluctuant.

L'Uruguay souhaite lui aussi acquérir des OPV. Après avoir envisagé de vendre L'Adroit à l'Uruguay en 2013, puis à l'Égypte début 2016, DCNS le reproposerait à nouveau à Montevideo... C'est la nouvelle option privilégiée par le groupe naval tricolore, qui souhaite séduire avec un bâtiment opérationnel et pas cher la marine uruguayenne plutôt proche de la marine allemande. Pour autant, Montevideo souffre encore de la crise économique.

Autoroutes : vers la création d'un géant italo-espagnol pesant plus que Vinci ?

  Autoroutes : vers la création d'un géant italo-espagnol pesant plus que Vinci ? Le groupe autoroutier espagnol Albertis, gestionnaire des autoroutes françaises Sanef, a annoncé mardi avoir reçu une offre de rapprochement de la part de l'italien Atlantia. Les deux entreprises ignorent encore pour l'heure la forme que pourrait prendre ce rapprochement.Les dirigeants des deux groupes ont évoqué au cours d'une réunion "la possibilité de structurer l'opération comme une offre publique d'achat d'actions sur Abertis [...] sans parvenir à une proposition concrète" pour l'instant, explique Abertis dans un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi.

L’amour, c’est gagner la guerre , sans commencer la guerre .

Manteau Dickens Marine .

De très nombreux pays d'Amérique latine ont actuellement en projet à plus ou moins brève échance des programmes pour leur marine. © Fournis par La Tribune De très nombreux pays d'Amérique latine ont actuellement en projet à plus ou moins brève échance des programmes pour leur marine.

Le Pérou, des projets à plus long terme

Le Pérou est une terre de conquête pour DCNS. Le groupe naval vise sur le long terme le remplacement des sous-marins de fabrication allemande U-209 dans les dix à quinze ans à venir et des frégates italiennes Lupo. "C'est le début de l'histoire", explique-t-on à la Tribune. DCNS part de loin. Car TKMS vient de gagner la modernisation très légère de ses quatre sous-marins U-209 vendus au Pérou.

La France s'offre cinq frégates Belh@rra pour près de 4 milliards d'euros .
Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a lancé la réalisation des cinq frégates de taille intermédiaire de classe Belh@rra, qui seront construites à Lorient. Un programme évalué à 3,8 milliards d'euros."La réalisation de cinq frégates de taille intermédiaire de la classe Belharra est indispensable pour mener à bien les opérations garantissant la sécurité des opérations et des approches maritimes de la France face à des menaces notamment sous-marines qui s'aggravent rapidement.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-45171-les-pays-damerique-latine-rearment-leur-marine-de-guerre/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!