Entreprise Goldman Sachs plonge à Wall Street

20:57  18 avril  2017
20:57  18 avril  2017 Source:   La Tribune

Tesla: Elon Musk bientôt sous contrôle ?

  Tesla: Elon Musk bientôt sous contrôle ? Des investisseurs actionnaires du constructeur automobile américain veulent revoir l'organisation managériale afin de rééquilibrer les pouvoirs. Pour l'instant, le conseil d'administration est totalement sous le contrôle d'Elon Musk, qui y a nommé des proches.Le spécialiste des véhicules électriques et connectés est devenu cette semaine le premier groupe automobile américain en Bourse, supplantant General Motors et Ford, deux des poumons de l'industrie du pays.

Maintenance Mode. News360xLe site Internet News360x est momentanément indisponible en raison d'un problème technique. Le site sera de nouveau accessible très prochainement. Please try back again soon.

Microsoft OLE DB Provider for ODBC Drivers erreur '80040e4d'. [Microsoft][Pilote ODBC Microsoft Access] Trop de tâches client. /db/_openDBUrl.asp, ligne 7

Perplexité à Wall Street. Goldman Sachs n'a pas du tout réalisé la performance attendue au premier trimestre : si ses bénéfices ont bondi de 80% à 2,1 milliards de dollars, le produit net bancaire (PNB) des emblématiques activités de marchés a reculé de 2,4% à 3,3 milliards, son plus bas niveau depuis cinq trimestres. Or ces activités de courtage avaient dopé ses résultats les trimestres précédents et constituent la vitrine de la banque d'affaires pour attirer institutionnels et grandes fortunes.

En outre, ces résultats en demi-teinte contrastent avec ceux de ses concurrentes, notamment JP Morgan Chase et Bank of America, dont les activités de trading ont grimpé de 14% et 21% respectivement, et encore plus sur les marchés obligataires (+17% et +29%). On attend les résultats de sa principale rivale, Morgan Stanley, ce mercredi.

Tests sanguins: Theranos interdit d'activité pendant deux ans

  Tests sanguins: Theranos interdit d'activité pendant deux ans La startup a dû abandonner son activité de tests sanguins, censée révolutionner le secteur avec des prix défiant toute concurrence, en raison de leur manque de fiabilité. Elle espère rebondir avec le développement d'appareils de diagnostics miniatures.Selon l'accord passé avec l'autorité de santé, la startup américaine ne pourra pas exercer d'activité liées aux analyses de sang pendant au moins deux ans, a-t-elle annoncé dans un communiqué publié lundi 17 avril. Theranos devra en outre payer 30.000 dollars de sanction financière d'ordre civil seulement. Au départ, le CMS envisageait 10.

Archives. Archives. Sélectionner un mois avril 2017 (113) mars 2017 (430) février 2017 (392) janvier 2017 (371) décembre 2016 (319) novembre 2016 (386) octobre 2016 (309) septembre 2016 (322) août 2016 (180) juillet 2016 (337) juin 2016 (416) mai 2016 (411) avril 2016 (331) mars 2016 (424) février

Scandale dans le monde feutré des affaires : Goldman Sachs , une des banques les plus emblématiques de Wall Street , a fait l’objet en 2010 d’une plainte de la SEC (Securities Exchange Commission, régulateur boursier américain, équivalent de l’ AMF ).

La banque américaine a augmenté de 80% ses bénéfices au premier trimestre mais sa performance dans les activités de courtage est ressortie nettement inférieure aux attentes et à celle de ses concurrentes. © Fournis par La Tribune La banque américaine a augmenté de 80% ses bénéfices au premier trimestre mais sa performance dans les activités de courtage est ressortie nettement inférieure aux attentes et à celle de ses concurrentes.

Reflétant cette déception, l'action Goldman Sachs plonge de plus de 5,7% ce mardi à la mi-séance à Wall Street, dans les 213 dollars.

« L'environnement opérationnel a été contrasté », a expliqué le Pdg, Lloyd Blankfein, invoquant la concurrence dans les activités de liquidité sur les marchés et une toile de fond plus favorable pour la garantie d'opérations dans la banque d'investissement.

La première banque d'affaires mondiale au classement des fusions et acquisitions, et cinquième banque américaine par le total des actifs, justifie sa performance terne sur les marchés de taux et matières premières (revenus tout juste en hausse de 1%) par les incertitudes politiques, l'attentisme des clients et la faible volatilité. Autant d'éléments qui ont pourtant affecté l'ensemble des banques actives sur les marchés...

Baisse d’impôts à double tranchant pour les banques américaines .
Citigroup et Bank of America notamment devront déprécier massivement leurs milliards de crédits d’impôts hérités des pertes essuyées pendant la crise financière. Un fort impact comptable qui sera exceptionnel et compensé dès l’année suivante par des bénéfices gonflés par de moindres prélèvements.Citigroup, par exemple, a quelque 46,7 milliards de dollars d'actifs nets d'impôts différés dans ses comptes de 2016 (voir dans le rapport annuel 2016 page 121), dont plus de 14 milliards à l'étranger qui ne sont donc pas concernés. Selon le Wall Street Journal, la quatrième banque américaine par les actifs pourrait devoir déprécier ses crédits d'impôts pour un montant compris entre 6 et 12 milliards.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-45766-goldman-sachs-plonge-a-wall-street/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!