Entreprise Macron sera-t-il l'artisan de la transition énergétique ?

08:40  11 mai  2017
08:40  11 mai  2017 Source:   La Tribune

Comment Bpifrance finance la transition énergétique

  Comment Bpifrance finance la transition énergétique La banque publique vient d’entrer au capital d’Albioma, énergéticien spécialiste de la co-génération à partir de biomasse dans les Dom-Tom. L’occasion de faire un point sur son rôle dans le financement de la transition énergétique. © Fournis par La Tribune Bpi France accompagne les acteurs de la transition énergétique Priorité à la transition énergétique, à l'économie sociale et au numérique« La transition énergétique et écologique (TEE) est un secteur économique dynamique qui a besoin de financements long terme, rappelle Pascal Lagarde, directeur exécutif au sein de la direction de l'international, de la stratégie, d

Microsoft OLE DB Provider for ODBC Drivers erreur '80040e4d'. [Microsoft][Pilote ODBC Microsoft Access] Trop de tâches client. /db/_openDBSociete.asp, ligne 7

«Il y a tout ce qu'il faut dans la loi pour que ce président soit celui de la transition énergétique, affirme Corinne Lepage. Pour lui qui est très pragmatique, ce qui importe d'abord, c'est de savoir combien coûtent et rapportent les différentes solutions - en matière de mix énergétique », ajoute-t-elle.

Sur certains sujets, Emmanuel Macron se montre volontiers ambitieux. Il manifeste ainsi une réelle volonté de massifier la rénovation énergétique des bâtiments, notamment des logements, un projet qui permet de cocher toutes les cases : maîtrise de la consommation d'énergie, baisse des émissions de CO2, lutte contre la précarité énergétique et création d'emplois. Cette ambition inspire confiance à Géraud Guibert (La Fabrique écologique) :

SNECI booste le développement international des industriels de l’automobile.

  SNECI booste le développement international des industriels de l’automobile. SNECI est une société de conseil en développement de commerce international, spécialisée dans l’industrie automobile. Ce groupe multiculturel réalise des missions d’étude de marché, de mise à niveau fournisseurs ou de logistique, avec pour objectif d’apporter de la valeur ajoutée à leurs clients.Aujourd'hui, les innovations sont multiples dans le secteur de l'automobile. Du côté technologique, on doit faire face à la transition énergétique vers le tout électrique, et en parallèle à la réduction du diesel. Mais les innovations sont aussi sociales, comme par exemple l'autopartage.

back back.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

« Je pense qu'Emmanuel Macron est preneur d'un paquet bien ficelé ».

Pour Yves Marignac (négaWatt), « tout va dépendre de l'équilibre qui va se faire entre une approche qui continue à ne pas placer la transition énergétique au cœur d'un programme économique et industriel, et un pragmatisme économique qui le rend capable d'en saisir tout l'intérêt, et les opportunités ».

Tout en affirmant qu'aujourd'hui, le nucléaire est ce qui lui « permet, à structure productive constante, de fournir l'électricité la plus décarbonée », Emmanuel Macron s'est engagé à lancer dès le début du quinquennat tous les appels d'offres permettant d'industrialiser et de massifier les énergies renouvelables. Mais aussi à amener la part du nucléaire dans le mix électrique à 50 % en 2025, une promesse renouvelée le 5 mai face à Mediapart, alors même, reconnaît-il, que « personne ne sait dire concrètement comment y parvenir ».

Macron président : quel avenir pour EDF ?

  Macron président : quel avenir pour EDF ? C’est au cours du quinquennat qui s’ouvre que devra être décidé l’avenir du parc nucléaire français, et au-delà, de son exploitant EDF. La faisabilité tant technique qu’économique de la transition énergétique impulsée par la loi d’août 2015 dépend en grande partie de la façon dont ce dossier sera géré.« Les actions prévues par EDF ne permettent pas de respecter les objectifs de diversification de la production d'électricité fixés dans la première période de la programmation pluriannuelle de l'énergie [PPE, ndlr] », écrit Ségolène Royal.

Entrez votre recherche et cliquez sur le bouton. © 2009 laissemoichercherca. Google est une marque déposée de Google Inc

Find the latest news in Ohio's Black News Leader, Call & Post

Tout en s'inscrivant dans la loi de transition énergétique, il se refuse à dessiner une vision globale à moyen et à long terme. Pas question, comme il l'a répété à Mediapart, de viser une France 100 % renouvelables en 2050.

« Ce cap-là serait désespérant pour les salariés du secteur, a-t-il affirmé. 2025, c'est un cap que je peux tenir scientifiquement, politiquement et socialement ».

Au-delà, « je ne sais pas si la nouvelle génération [de nucléaire] qu'on est en train de faire n'aura pas de sens. »Or, c'est précisément en anticipant ces transformations afin de former ces mêmes salariés qu'on pourra éviter que le secteur de l'énergie connaisse le même sort que celui de la sidérurgie. Ses anciens bastions, les plus durement frappés par le chômage, ont massivement voté en faveur de Marine Le Pen le 7 mai.Ce manque d'anticipation a déjà contraint le gouvernement précédent à renoncer à fermer les centrales à charbon, faute de solution de reconversion des 400 salariés concernés. Tout comme l'absence de stratégie industrielle post-fermeture a nourri l'opposition des salariés de Fessenheim.

Efficacité énergétique : le bâtiment sur la piste de l’aviation

  Efficacité énergétique : le bâtiment sur la piste de l’aviation Comme les compagnies aériennes, qui font tout pour maximiser le remplissage des avions et minimiser le temps passé au sol, les « bâtiments hybrides à économie positive » imaginés par Bouygues doivent permettre de transformer ceux-ci de centres de coûts en centres de profits.« Sur le plan technologique, on sait parfaitement faire des bâtiments à énergie positive (BEPOS) », rappelle Fabrice Bonnifet, directeur du développement durable du groupe Bouygues. D'ailleurs, la loi exige que tous les bâtiments neufs le soient à compter de 2020.

Nos systèmes ont détecté un trafic exceptionnel sur votre réseau informatique. S' il vous plaît nous contacter par e-mail si vous avez des questions.

Oups Cet album est périmé ou a été désactivé. C' est le vôtre ? Contactez vite focale31 ! Ici, notre moteur de recherche pour trouver modèles ou photographes ! Je visite focale31

Quel ministère pour l'Énergie ?

Pourtant, les opportunités industrielles ne manquent pas pour l'opérateur historique : expertise en démantèlement nucléaire, développement des énergies renouvelables, services de maîtrise de la consommation et exploitation des réseaux qui, sur fond de décentralisation de la production d'énergie, sont les vrais actifs stratégiques de demain...

Le positionnement de l'énergie dans le prochain gouvernement pourrait également jouer un rôle déterminant dans la mise en œuvre de la transition. Observant que dans son programme celle-ci est traitée sous un angle industriel, ses partisans redoutent qu'elle ne réintègre le ministère de l'Économie, arguant que cette situation se traduit systématiquement par la main mise d'industriels aveuglés par des objectifs de court terme et rétifs à tout changement.

Huit ONG ont ainsi réclamé dans une lettre ouverte dès le 9 mai la création d'un grand ministère de l'Environnement au périmètre élargi, avec à sa tête un ministre d'État, numéro deux dans l'ordre protocolaire.

Géraud Guibert, président de la Fabrique écologique, suggère quant à lui de créer deux ministères, l'un chargé du mix énergétique, des transports et du logement, l'autre des sujets relevant plutôt de l'environnement et la nature (biodiversité, santé environnementale, etc.). Réponse à cette première question, qui pourrait en déterminer bien d'autres, dans les prochaines semaines...

Que signifie la nomination de Nicolas Hulot ? .
Conformément aux rumeurs qui circulaient depuis quelques jours, Nicolas Hulot, journaliste puis militant associatif, est devenu le nouveau ministre à la la Transition écologique et solidaire". Une nomination qui interroge sur le rôle qu'il pourra jouer dans le nouveau gouvernement.La politique pas "partie de son métabolisme"

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!