Entreprise Air France : le bureau du SNPL refuse l'accord de la direction sur le projet "Boost"

21:15  12 mai  2017
21:15  12 mai  2017 Source:   La Tribune

Teamleader : la solution CRM pour la transformation digitale des PME et TPE

  Teamleader : la solution CRM pour la transformation digitale des PME et TPE Créée en 2012 par 3 jeunes gens sur les bancs de l’université, Teamleader transforme la manière de travailler des PME et des TPE grâce à son offre de CRM accessible à tous. Déchargez-vous des tâches administratives et de la paperasse, tout en optimisant vos opérations !L'entreprise est sur le point de s'installer en France avec l'ouverture d'un bureau, dont l'ouverture est prévue d'ici l'été 2017. « Le bureau français sera le 6e pour TeamLeader », explique Raphaël Chabaud, « l'équipe française est déjà en place et nous sommes très impatients d'arriver sur le territoire français ». En effet, Teamleader est déjà présent en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Italie et en Espagne.

Erreur! Vous tentez d'accèder à un Sujet qui n'existe plus.

Vous allez être redirigé vers le vendeur du produit sélectionné. Merci de patienter quelques instants Si vous n'êtes pas redirigé, cliquez ici.

Le lancement d'une nouvelle compagnie au sein du groupe Air France présentant des coûts réduits de 18% par rapport à la maison-mère, est toujours compromis. Ouvert à signature jusqu'au 1er juin, le projet d'accord sur les conditions de création de cette compagnie (projet Boost) et les conditions de travail et de rémunération des pilotes d'Air France, fait grincer le bureau du SNPL Air France.

Hostilité au projet

Alors que l'on aurait pu croire que les concessions de la direction sur plusieurs revendications du SNPL allaient permettre de débloquer enfin la situation, Il n'en est rien. Le bureau du SNPL refuse aujourd'hui le texte.

Projet Boost : Air France met la balle dans le camp des pilotes

  Projet Boost : Air France met la balle dans le camp des pilotes Après des mois de négociations, la direction a proposé aux pilotes un projet d'accord sur les conditions de création d'une nouvelle compagnie à coûts réduits et sur les conditions de travail à Air France. Ce texte est ouvert à signature jusqu'au 1er juin."Un compromis" pour la direction

L'hostilité du bureau du SNPL Air France au projet est sans équivoque. Elle est écrite noir sur blanc dans un tract récemment distribué à tous les pilotes.

«Malgré, de part et d'autre, des avancées importantes qui nous font penser qu'un accord est possible voire proche, nous ne sommes pas en mesure de le faire aujourd'hui (...). « À la lecture du texte, il apparaît rapidement que cette ouverture à signature est prématurée. Nous constatons de nombreuses nouveautés apparues après notre dernière rencontre avec la direction et des rédactions d'articles malheureuses qui empêchent d'envisager sereinement sa signature » (...). «Le fait d'occulter complètement cet aspect de la problématique empêche de se projeter plus avant dans cet accord », explique le syndicat des pilotes.

Fin de la grève à l'usine Whirlpool d'Amiens

  Fin de la grève à l'usine Whirlpool d'Amiens Les salariés de l'usine ont voté la fin de la grève vendredi. Les syndicats ont accepté de signer le plan de sauvegarde de l'emploi proposé par la direction. La situation de l'usine avait déclenché un affrontement extrêmement médiatisé entre les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l'élection présidentielle.Load Error

Vous surfez trop vite. Robot/Aspirateur détecté. Visite du site à nouveau possible dans 0jrs 0h 0m 10s.

Oups Cet album est périmé ou a été désactivé. C'est le vôtre ? Contactez vite focale31 ! Ici, notre moteur de recherche pour trouver modèles ou photographes ! Je visite focale31

  Air France : le bureau du SNPL refuse l'accord de la direction sur le projet © Fournis par La Tribune

La direction a en effet refusé cette revendication de hausse de rémunération qui était arrivée en cours de route dans la négociation. Un sur-intéressement est en revanche proposé pour l'an prochain en cas de succès de Boost. Mais il est loin de répondre aux attentes du SNPL.

Equilibre d'activité avec KLM

Le projet de rééquilibrage de l'activité entre Air France et KLM proposé par la direction constitue lui aussi un irritant pour le SNPL qui considère qu'il « n'est pas finalisé ». La direction a proposé de faire remonter l'activité d'Air France et de la nouvelle compagnie à 61% de celle d'Air France-KLM (en heures de vol) d'ici à 2025/2026 et à 61,8% en sièges kilomètres offerts), contre 58,6% et 58,7% respectivement en 2017/2018. La direction apporte une garantie du nombre d'avions passagers long-courriers à Air France par rapport à KLM (entre l'exercice 2017/2018 et 2021/2022). Si, par exemple, la flotte long-courrier de KLM est de 73 avions, celle d'Air France et de la nouvelle compagnie devra être de 120 appareils.

En Guyane, fin de la grève à EDF

  En Guyane, fin de la grève à EDF Alors qu'un accord de fin de conflit a été signé le 22 avril pour lever les barrages du collectif Pou Lagwiyann dékolé, un mouvement social mené par l'UTG Eclairage avait perduré à EDF. Le syndicat aurait obtenu certaines garanties, notamment sur les effectifs.Alors qu'un accord de fin de conflit a été signé le 22 avril pour lever les barrages du collectif Pou Lagwiyann dékolé, un mouvement social mené par le syndicat UTG Eclairage avait perduré à EDF. Des salariés grévistes avaient pris le contrôle de deux sites stratégiques qui pilotent l'alimentation électrique et provoqué plusieurs "coupures de courants volontaires", selon la direction d'EDF Guyane.

CETTE PAGE N’EST PAS DISPONIBLE POUR LE MOMENT. Accéder à la page d'accueil du site E.Leclerc.

Vous surfez trop vite. Robot/Aspirateur détecté. Visite du site à nouveau possible dans 0jrs 0h 0m 7s.

Le DG prend la plume

Par ailleurs, alors que le SNPL estimait que l'annulation par la direction du solde de Transform (les mesures que n'avaient pas réalisé les pilotes dans le plan d'économies 2012-2014) n'était pas aussi claire dans l'accord, Franck Terner, le directeur général d'Air France a envoyé un courrier à Philippe Evain et à Grégoire Aplincourt, respectivement  président du SNPL Air France et du SPAF, l'autre syndicat représentatif, pour confirmer que le solde de Transform était bel et bien enterré.

Dans ce courrier que La Tribune s'est procuré, Franck Terner indique aux deux syndicalistes qu'il voulait croire « qu'ils étaient conscients de l'enjeu de cet accord qui peut tourner par le haut la page d'une trop longue période de dialogue social difficile et permettre à Air France de retrouver une vraie dynamique de croissance ».

La direction refuse de reprendre les négociations

Alors que le SNPL souhaite reprendre les négociations pour arracher les derniers éléments qu'il demande, Franck Terner, qui avait déjà dit qu'il n'y aurait pas de troisième round, a refusé cette éventualité.

Une partie des salariés de Covéa en grève

  Une partie des salariés de Covéa en grève Des salariés de la GMF, une des trois mutuelles d'assurance (GMF, Maaf, MMA) regroupées dans Covéa, ont notamment suivi le mot d'ordre de grève lancé par la CGT et FO pour ce mardiD'où un appel à la grève ce mardi de la part de CGT et FO, mouvement soutenu par la CGC. « La grève est particulièrement suivie à la GMF, car il y a vraiment un GMF bashing » explique-t-on au sein de ce dernier syndicat. « Le nombre de jours RTT pourrait être réduit, et les primes pour travail le samedi de certains cadres diminuées, jusqu'à hauteur de 2000 euros par an ».

Vous avez été déconnecté car votre dernière requête est trop ancienne (délai d'expiration = 1800 sec) Relancer l'application (SITEIORT).

Accueil. Offres d'emploi. Espace candidats. Espace recruteurs. Fonction Publique. Assistante de direction anglophone.

« Nous ne pouvons en aucun cas aller plus loin. Reprendre la négociation ne mènerait à rien de plus et nous ferait perdre un temps précieux qu'utiliseront nos concurrents pour prendre des positions agressives », a-t-il dit.

Dans un autre courrier envoyé à tous les pilotes cette fois, il a rappelé l'enjeu du prochain conseil du SNPL.

« Mercredi 17 mai, le conseil de l'organisation syndicale majoritaire, le SNPL, va décider du sort de ce projet d'accord : le rejeter en appelant à sa renégociation, ou bien l'accepter, ou bien demander à ses adhérents de se prononcer eux-mêmes. Ce sera un choix décisif, lourd de conséquences, car après de longs mois de négociation, où chacun a fait tous les pas possibles vers l'autre, nous sommes arrivés à un compromis ».

Les pilotes pourront-ils donner leur avis?

Alors que les adhérents du SNPL ont toujours été consultés sur des décisions stratégiques pour l'entreprise, certains pilotes parient sur l'absence de référendum. Histoire d'éviter que le bureau du SNPL Air France ne soit une nouvelle fois désavoué par les pilotes comme ce fut le cas en février lors du vote des pilotes en faveur du projet de créer une nouvelle compagnie, contrairement à l'avis du bureau.Certains observateurs estiment que si le SNPL ne lançait pas de référendum, la direction pourrait tenter de le faire.

Contacté, le bureau du SNPL Air France n'était pas en mesure de nous répondre. La direction non plus.

Le suisse Clariant va fusionner avec l'américain Huntsman .
Le groupe suisse de chimie de spécialités Clariant veut fusionner avec l'américain Huntsman pour créer un nouveau champion de la chimie appelé à peser quelque 13,2 milliards de dollars de chiffre d'affaires, a-t-il annoncé lundi.Une synergie forte

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-47800-air-france-le-bureau-du-snpl-refuse-laccord-de-la-direction-sur-le-projet-boost/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!