Entreprise Fiat à la veille d'une vertigineuse tourmente judiciaire...

08:55  19 mai  2017
08:55  19 mai  2017 Source:   La Tribune

Les salariés GM&S, sous-traitant de Renault et PSA, détruisent du matériel et "piègent" leur usine

  Les salariés GM&S, sous-traitant de Renault et PSA, détruisent du matériel et Des salariés de l'équipementier automobile GM&S Industry à La Souterraine (Creuse), menacé de liquidation judiciaire, ont commencé jeudi à détruire du matériel et affirment avoir "piégé" leur usine, pour dénoncer l'attitude des constructeurs français qu'ils accusent de bloquer les négociations de reprise du site. Faire pression sur PSA et Renault

Gagnez des cadeaux : écrans plasma, ordinateurs portables

erreur aucun n° de mandat trouvé. En plein centre ville au calme au fond d ' une impasse

Vers un bras de fer ? Le département d'Etat américain de la Justice envisagerait de porter plainte devant une juridiction civile contre Fiat Chrysler Automobile (FCA). Il reproche au groupe automobile italo-américain d'avoir installé des dispositifs frauduleux de contrôle des émissions, à l'image du logiciel installé par Volkswagen et qui avait abouti à un scandale qui a déjà coûté la bagatelle de 22 milliards de dollars au groupe allemand.

Le titre s'effondre en Bourse

Le gouvernement américain se fonde sur les investigations menées par l'agence américaine de protection de l'environnement. Celle-ci a accusé FCA d'avoir ainsi équipé au moins 104.000 de ses véhicules d'un tel dispositif.

Le marché automobile européen cale brutalement en avril

  Le marché automobile européen cale brutalement en avril Les ventes de voitures en Europe ont baissé en avril d'environ 7% en avril, soit la première baisse depuis octobre. Si les pays du sud poursuivent leur effet de rattrapage, d'autres pays enregistrent de fortes baisses comme le Royaume-Uni (-20%).Les données publiées mardi par l'ACEA montrent que 1.230.235 véhicules ont été vendus au cours du mois dans les pays de l'Union européenne et ceux de l'Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et Suisse), soit un recul de 6,8% par rapport au même mois de 2016.

Site Officiel du château de Fontainebleau : histoire, présentation des circuits, appartements, renseignements pratiques, réservation, tarifs, horaires, conditions d'accès et éléments de confort de visite.

Erreur! Vous tentez d'accèder à un Sujet qui n'existe plus.

Les autorités américaines soupçonnent Fiat Chrysler d'avoir truqué au moins 104.000 véhicules. © Fournis par La Tribune Les autorités américaines soupçonnent Fiat Chrysler d'avoir truqué au moins 104.000 véhicules.

Le risque d'une évolution judiciaire a fait plonger le titre FCA de près de 5% ce jeudi dans les premiers échanges. En janvier, l'action avait déjà fondu de près de 16% face. Les investisseurs craignaient alors une amende astronomique à l'image de l'affaire Volkswagen.

Sauf que FCA qui compte les marques Fiat, Alfa Romeo, Chrysler ou encore Jeep, dément catégoriquement les accusations portées par les agences gouvernementales. Dès le 12 janvier dernier lorsque l'APE avait transmis le dossier au département de la Justice, FCA avait publié un communiqué où il exprimait sa déception. Le constructeur expliquait alors qu'il allait pleinement collaborer avec les différentes autorités concernées afin de démontrer que ses véhicules n'utilisaient que des « équipements autorisés ».

Le PDG de Ford sur le point d'être remercié

  Le PDG de Ford sur le point d'être remercié Plusieurs médias américains rapportent le renvoi de Mark Fields, le patron du deuxième groupe automobile américain. Le conseil d'administration pourrait sanctionner ses contre-performances en matière de rentabilité mais également son incapacité à redresser une action qui a perdu 40% depuis sa prise de poste en 2013Une marge inférieure à GM et une action en berne

Cette page est inexistante ou. Nous éprouvons des difficultés temporaires. Si tel est le cas, nos techniciens s'affairent à corriger la situation. Veuillez nous excuser pour ce contretemps. En attendant de retrouver toutes les fonctionnalités de notre site, participez à notre grand test "Quel âge avez-vous

Connexion impossible. Recette des écrevisses à la nage.

Lire aussi : Fiat-Chrysler peut-il assumer un dieselgate ?

Contrairement à Volkswagen, FCA plaide non-coupable et n'est donc pas dans une démarche de règlement amiable. Il est donc prêt à s'engager dans une procédure judiciaire qui promet d'être longue et coûteuse autant en sommes sonnantes et trébuchantes qu'en image de marque abîmée par un pénible feuilleton judiciaire.

FCA a indiqué mercredi que si le département de la justice décidait de porter l'affaire au civil, cela anéantirait ses efforts de coopération avec les autorités régulatrices. « Dans le cas d'un litige, FCA US se défendra avec vigueur », écrit le groupe.

Dans le collimateur de Bruxelles

Cette annonce tombe très mal pour le constructeur automobile emmené par Sergio Marchionne. La veille, soit mardi, la Commission européenne annonçait qu'elle allait engager des poursuites contre l'Etat italien lui-même pour avoir failli dans sa mission d'homologation des véhicules. En effet, en droit européen, il appartient à chaque Etat d'établir les diagnostics qui permettent d'homologuer les voitures de leurs constructeurs nationaux, et cette homologation permet d'accéder à tous les pays de l'union. Nul autre ne peut s'accaparer cette compétence. Ainsi, la France ou l'Allemagne ne peuvent pas remettre en cause l'homologation accordée par l'Italie à Fiat. La Commission européenne n'a donc pas d'autres choix que d'attaquer le pays ayant délivré le fameux sésame. Elle devra alors prouver que FCA a usé de procédés frauduleux de contrôles des émissions.

"Dieselgate" : General Motors visé à son tour par une plainte .
Après Volkswagen et Fiat Chrysler, General Motors (GM) est à son tour impliqué dans le "dieselgate": une plainte vient d'être déposée aux Etats-Unis contre le premier constructeur automobile, l'accusant d'avoir installé des logiciels truqueurs pour fausser le niveau réel des émissions polluantes de certains de ses véhicules diesel.Les propriétaires et loueurs de plus de 705.000 grosses camionnettes à plateau à motorisation diesel Chevrolet Silverado Duramax et GMC Sierra Duramax affirment que GM a installé différents logiciels truqueurs dans ces voitures entre 2011 et 2016.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!