Entreprise Le coworking explose en Île-de-France

17:45  17 juillet  2017
17:45  17 juillet  2017 Source:   La Tribune

Armement : mais qu'a vendu la France au Botswana en 2016 ?

  Armement : mais qu'a vendu la France au Botswana en 2016 ? Le missilier MBDA a vendu en 2016 au Botswana des systèmes de défense aérienne (missiles Mistral et VL-Mica) pour environ 300 millions d'euros.C'est le missilier européen MBDA qui a décroché en 2016 le contrat le plus inattendu de cette ampleur en vendant au Botswana, qui est régulièrement placé au premier rang des pays africains en matière de gouvernance et de transparence, des systèmes de défense aérienne (Mistral et VL-Mica), selon des sources concordantes. Un armement qui est défensif. D'ailleurs le Parlement du Botswana a voté et adopté cette commande.

Cette page n'est pas visible actuellement.

Erreur! Vous tentez d'accèder à un Sujet qui n'existe plus.

La région parisienne s'est transformée en véritable vivier pour les créateurs de nouveaux espaces de coworking. Le cabinet de conseil immobilier Arthur Loyd publie aujourd'hui un rapport qui répertorie tous les lieux fonctionnant sur ce modèle novateur et très prisé. Les grands acteurs de l'immobilier souhaitent désormais conquérir un marché parisien prometteur, qui verra plus de 70 000 m2 d'espaces de coworking - soit l'ensemble de sa superficie actuelle - sortir de terre, rien que pour l'année 2017. Ainsi, en seulement cinq ans, le nombre d'espaces de ce genre en Île-de-France est passé de 20 à 177, soit une augmentation de 167%.

Armement : mais qu'a vendu la France au Botswana en 2016 ?

  Armement : mais qu'a vendu la France au Botswana en 2016 ? Le missilier MBDA a vendu en 2016 au Botswana des systèmes de défense aérienne (missiles Mistral et VL-Mica) pour environ 300 millions d'euros.C'est le missilier européen MBDA qui a décroché en 2016 le contrat le plus inattendu de cette ampleur en vendant au Botswana, qui est régulièrement placé au premier rang des pays africains en matière de gouvernance et de transparence, des systèmes de défense aérienne (Mistral et VL-Mica), selon des sources concordantes. Un armement qui est défensif. D'ailleurs le Parlement du Botswana a voté et adopté cette commande.

Erreur avantages de i eau dans l economie du gabon 'adresse, l'item est

Une croissance impressionnante, qui s'explique par l'engouement des startups et des freelance pour ce nouveau mode de travail, très adapté aux "digital natives" (18-30 ans). En effet, d'après une étude menée en 2014 par l'Edhec, seulement 7% d'entre eux se verraient travailler dans un bureau classique, lorsque plus de 70% ne se reconnaissent pas dans les entreprises traditionnelles et préféreraient travailler à leur compte. De plus, à l'heure du digital et des nouveaux outils numériques, le lieu de travail doit répondre lui aussi aux aspirations propre à cette génération. Le coworking a l'avantage de favoriser le travail collaboratif, mais aussi de proposer une offre de services très intéressante, notamment pour les freelance.

Éleveur de champions de la French Tech, le fonds Partech triple sa puissance de feu

  Éleveur de champions de la French Tech, le fonds Partech triple sa puissance de feu Actionnaire de Sigfox, Lendix ou encore SeaBubbles, la société de capital-risque implantée à Paris, Berlin et San Francisco, vient de boucler un fonds de 400 millions d’euros, portant à près d’un milliard l’argent rassemblé en 18 mois.Depuis janvier 2016, en l'espace de dix-huit mois, ce financeur parmi les plus actifs au sein de l'écosystème de startups françaises a réuni près d'un milliard d'euros dans quatre fonds (un de 400 millions pour les investissements de développement, un de 100 millions pour l'amorçage et 50 millions pour le Paris Saclay Seed Fund en pré-amorçage). Soit plus que de grands acteurs londoniens comme Accel, Index ou Atomico avec lesquels il peut désormais rivaliser.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document. Flyer de l'exposition.

Label. 1. 1. Info. 0. 1. Aller aux exercices

Un espace de coworking situé dans le quartier de Bastille, à Paris. © Fournis par La Tribune Un espace de coworking situé dans le quartier de Bastille, à Paris.

Où, et à quel prix ?

L'infographie du cabinet Arthur Loyd précise les endroits les plus prisés des espaces de coworking au sein de la capitale. Le centre de Paris, les grands boulevards, mais aussi les quartiers de Bastille et République sont les zones où se concentrent le plus de "petits" espaces de coworking, lorsque les plus grands espaces se cantonnent aux lieux classiques des secteurs d'affaires, comme Opéra, la Gare de Lyon, ou La Défense.

L'une des principales distinctions entre ces deux types d'espaces reste le tarif proposé. En effet, les espaces de coworking indépendants s'avèrent être moins onéreux puisqu'ils tournent autour du prix moyen de 401 euros pour un poste résident, lorsque les principales firmes du secteur, comme Wework, Nextdoor, ou Kwerk, proposent un coût de 493 euros par mois en moyenne. Bien entendu, la surface globale des espaces de coworking proposés par ces entreprises reste largement supérieure aux petits espaces, allant de 99 à 500m2. Toutefois, toujours selon Arthur Boyd, les ouvertures d'espaces de coworking ne devraient pas représenter plus de 3% du volume total de transactions de bureaux en Île-de-France cette année. De nombreux propriétaires d'immeubles de bureaux pourraient cependant capter pleinement la création de valeur de toutes ces entreprises, et surfer eux aussi sur la vague du coworking.

Blanchiment et terrorisme : explosion des signalements à Tracfin .
Le nombre de déclarations de soupçons à l'organisme a connu une hausse historique de 43% en 2016. Les professionnels, financiers mais aussi les notaires et comptables, se sont fortement impliqués, explique Tracfin dans son bilan annuel.« L'année 2016 a été marquée par une hausse sans précédent du nombre d'informations reçues par le service : 64 815 informations (+43 % par rapport à 2015 et +69 % par rapport à 2014), soit la plus forte hausse constatée depuis la création du service. La réception et la gestion de 20.000 informations supplémentaires a eu un impact considérable sur l'activité du service et des agents » indique le rapport.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!