Entreprise Scandale des oeufs contaminés au fipronil : Pays-Bas et Belgique sous pression

17:40  07 août  2017
17:40  07 août  2017 Source:   latribune.fr

Œufs contaminés au fipronil : la crise s'étend à la France et au Royaume-Uni

  Œufs contaminés au fipronil : la crise s'étend à la France et au Royaume-Uni Le ministère de l'Agriculture avait parlé un peu vite et l'on attend la suite de ses investigations en France. En Europe, l'enquête met au jour des ramifications jusqu'en Roumanie où une société belge, PoultryVIsion, aurait acquis de grandes quantités de fipronil, une molécule interdite qui aurait été intégrée illégalement à un antiparasitaire dénommé DEGA 16 par une société néerlandaise ChickFriend. Par ailleurs, la chronologie des événements révèle la désorganisation de la gestion de crise sanitaire à l'échelle européenne."Treize lots d'oeufs contaminés en provenance des Pays-Bas" ont été livrés en juillet à des entreprises de transformation alimentaire situées dans l'Ouest de la France, a précisé lundi le ministère fr

Le scandale des œufs contaminés au fipronil est un scandale sanitaire ayant débuté en Europe en 2017 avant de se propager en Asie. Début juin 2017, la Belgique est alertée par un exploitant. L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA)

L'enquête sur la fraude à l'origine de la contamination de millions d'œufs en Europe par le Fripronil, un insecticide du géant allemand de l’industrie chimique Basf, se précise. Les parquets de la Belgique et des Pays - Bas ont publié un communiqué jeudi.

Le chaos perdure dans le scandale des œufs contaminés à l'insecticide fipronil, qui secoue actuellement l'Europe. Alors que des centaines d'élevages néerlandais sont toujours à l'arrêt, les éleveurs continuent d'abattre leurs poules contaminées.

D'après l'organisation agricole néerlandaise LTO, trois cent mille poules contaminées, qui atteignaient la limite d'âge de 18 à 24 mois pour la ponte, mais étaient de ce fait exclues du circuit de transformation alimentaire habituel, ont déjà été abattues. Le chiffre pourrait monter jusqu'à deux millions de poules pondeuses si les éleveurs estiment qu'il n'est plus rentable de les maintenir en vie, faute de débouchés pour les oeufs.

Œufs contaminés: les Pays-Bas savaient depuis fin 2016 accuse la Belgique

  Œufs contaminés: les Pays-Bas savaient depuis fin 2016 accuse la Belgique Denis Ducarme, le ministre de l'Agriculture belge, a présenté mercredi matin devant des députés belges à Bruxelles le rapport rendu la veille par l'Agence belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) sur le circuit de contamination des œufs. Lors de cette audition devant la Chambre, le ministre de l'Agriculture a déploré que la Belgique ait dû attendre un mois avant d'obtenir des réponses à des questions posées à l'Agence de sécurité alimentaire néerlandaise au sujet de la contamination d'œufs au fipronil, rapporte La Libre Belgique.

Scandale des œufs contaminés : ce qu’il faut savoir sur l'insecticide fipronil . Oeufs contaminés : les Pays - Bas testent (par précaution) la viande de poulet. Des centaines de milliers d’œufs contaminés par un insecticide en Europe, un élevage mis sous surveillance dans le Pas-de-Calais.

Un scandale sanitaire d’ampleur touche nos voisins européens depuis le début du mois d’août. L’Allemagne, la Belgique et les Pays - Bas doivent faire face au rappel de millions d’ oeufs après la découverte de taux importants de Fipronil

Les associations de défense des animaux ulcérées

Ulcérées, des organisations de défense des droits des animaux néerlandaises ont prévu de manifester lundi contre l'abattage, par gazage au CO2, de 60.000 poules prévu dans une ferme de la province de Drenthe (nord-est).

Des millions d'œufs ont d'ores et déjà été retirés des rayons dans des supermarchés de plusieurs pays européens (Pays-Bas, Allemagne, Suède et Suisse) après la découverte de résidus de fipronil, un insecticide utilisé contre les puces et les acariens, notamment le pou rouge. La France ne serait pas touchée. Seul un élevage, dans le Nord, a été placé sous surveillance par précaution, mais ses œufs n'ont pas été mis à la vente

D'après Johan Boonen, de la LTO, le risque pour les consommateurs est passé. "Mais ce n'est pas le cas pour les éleveurs. Il faudra des semaines, voire des mois avant qu'ils puissent reprendre la production", a-t-il dit. En effet, les producteurs néerlandais d'œufs ne pourront de nouveau commercialiser leur production que lorsque des analyses auront déterminé qu'il n'y a plus aucune trace de fipronil. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) considère le firpronil comme une substance "de toxicité moyenne" et précise qu'à haute dose, elle est susceptible d'être nuisible aux reins, au foie et aux glandes lymphatiques.

Scandale des œufs contaminés : deux dirigeants arrêtés, l'enquête s'accélère

  Scandale des œufs contaminés : deux dirigeants arrêtés, l'enquête s'accélère L'enquête sur la fraude à l'origine de la contamination de millions d’œufs en Europe par l'insecticide fripronil s’accélère. Ce jeudi aux Pays-Bas, deux dirigeants d'une entreprise au cœur du scandale ont été arrêtés.Aux Pays-Bas, deux dirigeants "de l'entreprise qui a probablement appliqué le produit dans les élevages avicoles" ont été arrêtés, selon le parquet, qui ne révèle pas de nom. Les médias néerlandais cependant évoquent ChickFriend, une entreprise déjà mise en cause par les éleveurs touchés par le scandale.

Treize lots d' oeufs contaminés au fipronil en provenance des Pays - Bas sont arrivés en France. Mais quels sont les risques pour la santé du consommateur ? La France est à son tour touchée par le scandale du fipronil .

Des millions d' oeufs ont été contaminés au fipronil , insecticide dont l'usage sur les animaux destinés à la consommation est pourtant interdit. Le 20 juillet, la Belgique alerte l'UE, suivie par les Pays - Bas et l'Allemagne.

L'Allemagne hausse le ton contre les Pays-Bas et la Belgique

Le scandale a débuté le vendredi 4 juillet, lorsque la chaîne de grandes surfaces Aldi a retiré tous es œufs de ses rayons suite à la découverte de la présence du fipronil, interdite par l'UE. Les autorités sanitaires néerlandaises et belges ont localisé la source de la contamination dans des produits de nettoyage utilisés aux Pays-Bas, vendus par la société néerlandaise spécialisée dans la désinfection d'élevages ChickFriend, et son fournisseur belge Poultry-Vision, selon les médias.

Face au préjudice sanitaire et financier, le ministre de l'Agriculture allemand, Christian Schmidt, n'a pas hésité à hausser le ton contre les Pays-Bas et la Belgique.

«J'attends des autorités compétentes qu'elles élucident le dossier rapidement et minutieusement. En particulier la Belgique et les Pays-Bas [...] car quelqu'un a clairement déployé une énergie criminelle pour frelater (des œufs) avec un produit interdit», a-t-il déclaré.

Œufs contaminés : 15 pays de l'UE touchés mais aussi la Suisse et Hong Kong (Commission)

  Œufs contaminés : 15 pays de l'UE touchés mais aussi la Suisse et Hong Kong (Commission) A mesure que l'enquête des pouvoirs publics européens progresse, le périmètre de crise sanitaire s'agrandit : ce matin encore la Commission parlait de 12 pays touchés, ils seraient déjà 15 et l'Europe n'est pas la seule touchée.Dans l'Union européenne, la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne, la France, la Suède, le Royaume-Uni, l'Autriche, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et le Danemark sont concernés, a précisé un porte-parole de l'exécutif européen lors d'un point presse.

Fukushima. Glyphosate. Oeufs contaminés . Ouragan Matthew. Ouragans. Le ministère de l’agriculture a annoncé, lundi 7 août au soir, que plusieurs lots d’œufs contaminés au fipronil , un insecticide interdit, ont été importés des Pays - Bas courant Epicentre en Belgique et aux Pays - Bas .

Des oeufs contaminés par le fipronil ont été signalés dans 17 pays européens. Sous la pression , entre autres, des associations de consommateurs, montées au créneau pour dénoncer le «flou total» dans lequel sont plongés les consommateurs, le ministère de l'Agriculture publie au compte-gouttes

Rétention d'information de la part des autorités belges ?

Les autorités belges sont particulièrement dans le viseur, car elles avaient connaissance depuis le mois de juin d'un "problème" de contamination d'oeufs au fipronil. L'Agence fédérale belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) n'aurait pas informé les autres pays avant le 20 juillet pour ne pas gêner des enquêtes en cours sur l'utilisation du fipronil, se retranchant derrière le "secret de l'instruction".

Mais pour le ministre belge de l'Agriculture, Denis Ducarme, "ce n'est pas un argument" : "C'est la protection du consommateur qui doit prévaloir, et le principe de précaution", a-t"il tonné lundi sur la radio publique La Première.

Face aux critiques de l'opposition et aux demandes d'éclaircissements de son homologue allemand, il a commandé un "rapport circonstancié" sous 48 heures à l'Afsca et promis de "faire la transparence la plus complète".

Plan d'aide d'urgence au Pays-Bas

Dans les supermarchés néerlandais, les étals d'oeufs étaient peu garnis voire vides après les retraits massifs des derniers jours. "Nous travaillons d'arrache-pied pour tout remplir à nouveau", a déclaré à Reuters René Roorda, directeur du Bureau central du commerce des denrées alimentaires (CBL).

Oeufs contaminés: des dizaines de millions d'euros de pertes pour les Néerlandais

  Oeufs contaminés: des dizaines de millions d'euros de pertes pour les Néerlandais Les chaînes de supermarchés et les éleveurs hollandais évoquent des pertes de plusieurs dizaines de millions d'euros suite au scandale des œufs contaminés par le fipronil."Les dommages s'établissent aux alentours de 150 millions d'euros pour le moment", a rapporté Mark de Jong, porte-parole de l'association des agriculteurs et maraîchers du sud des Pays-Bas ZLTO, soulignant que ce chiffre pouvait "encore augmenter.

Après la Belgique , les Pays Bas , la Suisse, l’Allemagne et le Royaume Uni, la France s'ajoute à la longue liste des pays touchés par les œufs contaminés à l'insecticide fipronil . Crédit photo : Ligne de production d' oeufs de poule / Shutterstock.

L'affaire est partie des Pays - Bas . En 2016, l'entreprise ChickFriend - une start-up prometteuse, disait-on - a inondé le marché avec le fipronil , un insecticide La Belgique sera alertée début juin 2017, sans plus de conséquences, et il faudra attendre début août pour que le scandale éclate au grand jour.

Des millions de poules pourraient être abattues aux Pays-Bas suite au scandale des oeufs contaminés. L'Allemagne met la pression pour identifier les responsabilités. © Fournis par La Tribune Des millions de poules pourraient être abattues aux Pays-Bas suite au scandale des oeufs contaminés. L'Allemagne met la pression pour identifier les responsabilités.

Le gouvernement de La Haye a promis un plan d'aide d'urgence alors que le secteur estime déjà les pertes à "plusieurs millions d'euros".

Des représentants des exploitations touchées aux Pays-Bas, en Belgique ou de Basse-Saxe (ouest de l'Allemagne) ont déjà annoncé qu'ils réclameraient des indemnités, une fois que les responsabilités auront été clairement établies.

Aux Pays-Bas et en Belgique, les enquêteurs regardent de près les deux sociétés soupçonnées d'être à l'origine du scandale, la néerlandaise ChickFriend, et son fournisseur belge Poultry-Vision. Toutes les sociétés clientes de ces deux entreprises font l'objet de vérifications sur leurs contacts ou contrats avec ChickFriend depuis le 1er janvier 2017, a précisé à l'AFP Danny Coulier, président de l'organisation belge regroupant les éleveurs de poules et lapins. A ce jour, le taux de fipronil détecté dans leurs oeufs est très faible, en moyenne "dix fois inférieur" au seuil maximal autorisé.

Des pièces métalliques découvertes dans... une boîte de surgelés Findus .
Un jeune femme de 27 ans a découvert des pièces métalliques dans un paquet de pommes noisettes Findus acheté dans une grande surface des Hauts-de Seine. La marque a indiqué au Parisien avoir ouvert une enquête. Isolé, ce cas ne redore pas le blason de l'industrie agroalimentaire, touchée par le scandale des œufs contaminés.Sa mère, qui avait mis l'article dans le chariot en faisant ses courses au Leclerc de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), a contacté l'enseigne qui lui a proposé un remboursement. "Mais je n'en ai rien faire, moi, d'être remboursée ! Je voulais qu'on prévienne les consommateurs", raconte-t-elle au quotidien.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-55265-scandale-des-oeufs-contamines-au-fipronil-pays-bas-et-belgique-sous-pression/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!