Entreprise La modification de l'ADN, une nouvelle méthode de piratage informatique ?

16:45  10 août  2017
16:45  10 août  2017 Source:   La Tribune

Traitements génétiques: Cellectis entre dans le vif du sujet

  Traitements génétiques: Cellectis entre dans le vif du sujet Cet été, la biotech française a lancé les deux premiers essais cliniques de son produit phare, basé sur l'édition du génome, pour traiter, voire guérir, deux types de leucémies. Le chemin est encore long avant une éventuelle une commercialisation.Cellectis avait démarré le premier essai clinique de son histoire sur un être humain fin juin. La biotech avait traité son premier patient en phase I atteint de leucémie myéloïde aiguë avec une méthode similaire. Au total, la société prévoit d'en traiter 156.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document. Flyer de l 'exposition.

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l 'immobilier.

La modification de l'ADN peut permettre de soigner des maladies. Mais elle pourrait aussi avoir des finalités malveillantes. Des scientifiques de l'université de Washington à Seattle ont démontré qu'il est possible d'encoder des "malwares" (programmes malveillant) biologiques dans des gènes, rapporte Wired. Ainsi, un ADN modifié a été analysé par un ordinateur utilisé pour le séquençage du génome. L'ordinateur a interprété l'ADN transformé comme une commande, le poussant à contacter un serveur géré par les chercheurs. Ces derniers ont ainsi pu prendre le contrôle de l'ordinateur ayant séquencé l'ADN.

Le réalisateur de Star Wars achète une propriété viticole dans le Var

  Le réalisateur de Star Wars achète une propriété viticole dans le Var George Lucas a fait l’acquisition du Château Margüi, une propriété viticole à Châteauvert détenue depuis dix-sept ans par son désormais ex-propriétaire. Le réalisateur américain George Lucas a fait l’acquisition du Château Margüi, une propriété viticole à Châteauvert (Var), a annoncé Philippe Guillanton, qui en était le propriétaire depuis dix-sept ans. La transaction, qui remonte au mois d’avril, n’a été révélée que dimanche par le quotidien Var-Matin.

Communiqué supprimé de l 'Espace Datapresse.

Cette page n'est pas visible actuellement. CONSULTEZ LE SITE DU SERVICE DE LA FORMATIOn Continue.

L'expérience des chercheurs de l'université de Washington à Seattle sera présente à la mi-août à Vancouver, lors de la prochaine conférence Usenix Security Symposium, un événement mondial dédié à la sécurité informatique. © Fournis par La Tribune L'expérience des chercheurs de l'université de Washington à Seattle sera présente à la mi-août à Vancouver, lors de la prochaine conférence Usenix Security Symposium, un événement mondial dédié à la sécurité informatique.

L'équipe de scientifique menée par le professeur de science informatique Tadayoshi Kohno a dû retravailler l'ADN à plusieurs reprise pour garder son équilibre et celui des lettres "chimiques" (A,T,C,G) qui le composent, afin que l'ordinateur visé le reconnaisse et procède bien au séquençage.

Des risques de vol de propriété intellectuelle ?

Selon les chercheurs, cette pratique pourrait constituer une nouvelle méthode de piratage informatique contre les laboratoires et les universités. D'autant plus que les séquenceurs de gènes, destinés à repérer les anomalies génétique pour diagnostiquer une maladie ou un risque de la développer, s'y sont multipliés ces dernières années. Il faut dire que le coût de cette méthode d'analyse du génome est passé de 3 milliards de dollars en 2003 -après treize ans de recherches- à quelques centaines de dollars aujourd'hui.

Ma conseillère bancaire est un robot !

  Ma conseillère bancaire est un robot ! Elle s'appelle Aida et a tout de l'employée idéale, travaillant 7 jours sur 7, jamais malade, toujours souriante. Cet assistant virtuel, tournant à l'intelligence artificielle, est actuellement déployé au service client de la banque suédoise SEB. Une première."Je suis toujours au travail, 24 heures par jour, 365 jours par an. J'ai le sens du service et j'ai soif d'apprendre", répond Aida d'une voix légèrement robotique.

JobGabon est le site de l 'emploi au Gabon.

Une telle découverte pose questions sur de nouveaux risques pesant sur la protection des données de santé, plus particulièrement de vol de la propriété intellectuelle, qui pourrait encourager des hackers à recourir à cette méthode, notent les chercheurs.

Un méthode imparfaite

Néanmoins, il faut raison garder comme l'explique la publication scientifique MIT technology, cette technologie n'est pas encore au point. Car les chercheurs ont créé des conditions favorables pour y parvenir en désactivant les fonctionnalités de sécurité, et en ajoutant une vulnérabilité à un programme de bio-informatique.

L'expérience des chercheurs de l'université de Washington à Seattle sera présente à la mi-août à Vancouver, lors de la prochaine conférence Usenix Security Symposium, un événement mondial dédié à la sécurité informatique.

Iran : Renault signe un accord à 660 millions d'euros .
Renault a annoncé lundi avoir signé un accord de création d'une coentreprise en Iran pour la production 150.000 véhicules par an. Comme annoncé en septembre 2016, l'accord prévoit également un centre d'ingénierie et d'achat pour favoriser le développement de fournisseurs locaux."Les premiers véhicules produits dans cette usine seront le nouveau Symbol et le nouveau Duster" de marque Dacia, souligne Renault dans un communiqué, précisant à cette occasion avoir doublé ses ventes en Iran au cours des six premiers mois de l'année.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-55551-la-modification-de-ladn-une-nouvelle-methode-de-piratage-informatique/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!