Entreprise La modification de l'ADN, une nouvelle méthode de piratage informatique ?

16:45  10 août  2017
16:45  10 août  2017 Source:   La Tribune

Bras de fer sur les données des clients : les banques montent au créneau

  Bras de fer sur les données des clients : les banques montent au créneau Dans un courrier au président de la BCE et un autre à la Commission européenne, Frédéric Oudéa, le patron de la Société Générale et président de la Fédération bancaire de l’UE, demande le report de l’application de la directive sur les paiements et l’interdiction de la technique du « web-scrapping » utilisée par les nouveaux entrants de la Fintech pour accéder aux données des clients. Une bataille où se mêlent enjeux de sécurité, de respect de la vie privée et de concurrence. Les acteurs bancaires, qui défendent leur rôle de "tiers de confiance", ont décidé de monter au créneau, au plus haut niveau, sur ce sujet qu'ils jugent « crucial ».

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document. Flyer de l 'exposition.

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l 'immobilier.

La modification de l'ADN peut permettre de soigner des maladies. Mais elle pourrait aussi avoir des finalités malveillantes. Des scientifiques de l'université de Washington à Seattle ont démontré qu'il est possible d'encoder des "malwares" (programmes malveillant) biologiques dans des gènes, rapporte Wired. Ainsi, un ADN modifié a été analysé par un ordinateur utilisé pour le séquençage du génome. L'ordinateur a interprété l'ADN transformé comme une commande, le poussant à contacter un serveur géré par les chercheurs. Ces derniers ont ainsi pu prendre le contrôle de l'ordinateur ayant séquencé l'ADN.

Toujours au-dessus des 2.500 dollars, le bitcoin se scinde en deux monnaies

  Toujours au-dessus des 2.500 dollars, le bitcoin se scinde en deux monnaies Les contestataires ont lancé une proposition d'amélioration du bitcoin qui va différencier la nouvelle monnaie (bitcoin cash) du bitcoin déjà existant et permettre une accélération plus rapide des échanges effectués par son biais. Les contestataires estimaient que d'autres propositions d'amélioration, largement votées par la communauté, n'allaient pas assez loin en permettant de passer à 22 transactions par seconde, contre 11 actuellement. Ils proposent de monter à 56 transactions par seconde avec bitcoin cash.

Communiqué supprimé de l 'Espace Datapresse.

Cette page n'est pas visible actuellement. CONSULTEZ LE SITE DU SERVICE DE LA FORMATIOn Continue.

L'expérience des chercheurs de l'université de Washington à Seattle sera présente à la mi-août à Vancouver, lors de la prochaine conférence Usenix Security Symposium, un événement mondial dédié à la sécurité informatique. © Fournis par La Tribune L'expérience des chercheurs de l'université de Washington à Seattle sera présente à la mi-août à Vancouver, lors de la prochaine conférence Usenix Security Symposium, un événement mondial dédié à la sécurité informatique.

L'équipe de scientifique menée par le professeur de science informatique Tadayoshi Kohno a dû retravailler l'ADN à plusieurs reprise pour garder son équilibre et celui des lettres "chimiques" (A,T,C,G) qui le composent, afin que l'ordinateur visé le reconnaisse et procède bien au séquençage.

Des risques de vol de propriété intellectuelle ?

Selon les chercheurs, cette pratique pourrait constituer une nouvelle méthode de piratage informatique contre les laboratoires et les universités. D'autant plus que les séquenceurs de gènes, destinés à repérer les anomalies génétique pour diagnostiquer une maladie ou un risque de la développer, s'y sont multipliés ces dernières années. Il faut dire que le coût de cette méthode d'analyse du génome est passé de 3 milliards de dollars en 2003 -après treize ans de recherches- à quelques centaines de dollars aujourd'hui.

Diesel : pour éviter l'interdiction totale, les constructeurs allemands vont modifier 5 millions de voitures

  Diesel : pour éviter l'interdiction totale, les constructeurs allemands vont modifier 5 millions de voitures Face à l'hypothèse cauchemardesque de l'interdiction totale des véhicules diesel envisagée par plusieurs grandes villes allemandes et soutenue par l'opinion, les constructeurs, qui ont perdu toute crédibilité après le scandale des moteurs truqués, proposent une mise à jour de moteurs diesel pour réduire la pollution NOx de 25% à 30%. Pour 5 millions de véhicules, quand le parc diesel allemand en compte 15.Tous les constructeurs en Allemagne, Volkswagen et ses marques Audi et Porsche, Daimler (Mercedes-Benz), BMW mais aussi Opel et l'Américain Ford, participaient à Berlin à ce "forum national" sous l'égide du gouvernement, qui se tient deux ans après le début du scandale Volkswagen.

JobGabon est le site de l 'emploi au Gabon.

Une telle découverte pose questions sur de nouveaux risques pesant sur la protection des données de santé, plus particulièrement de vol de la propriété intellectuelle, qui pourrait encourager des hackers à recourir à cette méthode, notent les chercheurs.

Un méthode imparfaite

Néanmoins, il faut raison garder comme l'explique la publication scientifique MIT technology, cette technologie n'est pas encore au point. Car les chercheurs ont créé des conditions favorables pour y parvenir en désactivant les fonctionnalités de sécurité, et en ajoutant une vulnérabilité à un programme de bio-informatique.

L'expérience des chercheurs de l'université de Washington à Seattle sera présente à la mi-août à Vancouver, lors de la prochaine conférence Usenix Security Symposium, un événement mondial dédié à la sécurité informatique.

Traitements génétiques: Cellectis entre dans le vif du sujet .
Cet été, la biotech française a lancé les deux premiers essais cliniques de son produit phare, basé sur l'édition du génome, pour traiter, voire guérir, deux types de leucémies. Le chemin est encore long avant une éventuelle une commercialisation.Cellectis avait démarré le premier essai clinique de son histoire sur un être humain fin juin. La biotech avait traité son premier patient en phase I atteint de leucémie myéloïde aiguë avec une méthode similaire. Au total, la société prévoit d'en traiter 156.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-55551-la-modification-de-ladn-une-nouvelle-methode-de-piratage-informatique/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!