Entreprise Airbnb : les amendes à Paris ont explosé au premier semestre 2017

14:40  11 août  2017
14:40  11 août  2017 Source:   La Tribune

Catastrophes naturelles : un coût en forte baisse depuis le début de l'année

  Catastrophes naturelles : un coût en forte baisse depuis le début de l'année Les pertes économiques totales dues à ces catastrophes ont chuté à 44 milliards de dollars contre 117 milliards au premier semestre 2016 car il y a eu moins de sinistres et d'intensité moins grande, selon le baromètre Swiss Re.Sur le premier semestre, les catastrophes naturelles ont représenté 41 millions de pertes économiques, tandis que les dégâts engendrés par l'homme, tels que les incendies ou les accidents industriels, se sont eux élevés à 3 milliards, a détaillé Swiss Re.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse. Symfony Live Paris 2013: mission accomplie pour la première escale du

Airbnb est une nouvelle fois dans la tourmente. Après les critiques suscitées par le faible montant d'impôt payé par la plateforme en 2016 en France, la mairie de Paris vient d'indiquer que les amendes pour location illégale de meublés touristiques avait été multipliées par dix entre le premier semestre 2016 et le premier semestre 2017. Si ces amendes ne concernent pas uniquement les logements loués par Airbnb, c'est bien le site américain qui est principalement concernée, fort de ses 65.000 logements proposés à la location dans la capitale (sur 100.000 logements toutes plateformes-confondues).

Pour les six premiers mois de 2017, 31 propriétaires ont été condamnés en justice à payer 615.000 euros d'amendes, a indiqué à l'AFP Ian Brossat, adjoint PCF au logement de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, confirmant ainsi des chiffres révélés par Le Parisien. Au premier semestre 2016, les amendes s'étaient élevées à 45.000 euros, soit 13 fois moins, atteignant 200.000 euros pour toute l'année. Les saisines par la Ville à la justice sont également passées de 42 logements en 2016 à 128 en 2017, a-t-il précisé.

Technologies médicales : un record de levées de fonds en trompe-l'œil

  Technologies médicales : un record de levées de fonds en trompe-l'œil Quelque 3,8 milliards de dollars ont été levés au premier semestre 2017 dans le secteur des dispositifs médicaux, un record. Mais les gros acteurs, comme la filiale d'Alphabet (ex-Google), se sont emparés de la plus grosse part du gâteau, selon une étude du cabinet EP Vantage. La majorité des startups concevant des technologies médicales connaissent en parallèle des difficultés pour se financer.On y apprend qu'au premier semestre 2017, les sociétés concevant des technologies médicales ont levé pas moins de 3,8 milliards de dollars (3,2 milliards d'euros) auprès de fonds d'investissement. Un record absolu. Ce montant égale quasiment les sommes levées sur toute l'année 2016 (4 milliards de dollars au total).

SITE FERMÉ ole-de- paris .html?id=7124.

© 2017 Mobalpa, tous droits réservés.

La "patrouille" est devenue plus efficace

"Nous constatons avec satisfaction que les juges ont la main plus lourde qu'auparavant", souligne  Ian Bossat. L'amende maximum est en effet depuis novembre 2016 passée à 50.000 euros contre 25.000 auparavant. A Paris, le montant moyen des amendes a de facto doublé sur un an, pour atteindre 20.000 euros en 2017, a précisé l'adjoint.

Toutefois, "ces chiffres ne reflètent pas une explosion du nombre des locations proposées, mais l'efficacité des contrôles", selon l'élu parisien. "On est davantage rattrapé par la patrouille qu'avant", sourit-il. Comme toutes les grandes villes touristiques, la capitale française, qui emploie une équipe de 25 agents de la Direction du logement et de l'habitat pour contrôler les immeubles, multiplie les initiatives pour lutter contre les locations meublées touristiques illégales qui se développent au détriment du secteur hôtelier, favorisent la spéculation immobilière, vident certains quartiers de leurs habitants et provoquent des désagréments quotidiens pour les autres.

Sanofi multiplie les efforts pour protéger le Lantus, son produit phare en déclin

  Sanofi multiplie les efforts pour protéger le Lantus, son produit phare en déclin Le géant pharmaceutique français attaque le laboratoire MSD qu'il accuse d'enfreindre les brevets du Lantus. Sanofi tente de ralentir l'érosion inexorable de cette insuline qui génère encore plusieurs milliards d'euros par an de chiffre d'affaires.L'insuline phare de Sanofi en difficulté dans le marché américain

Il n'existe pas de document avec cet identifiant. L'Association catholique ( Paris ).

Site en maintenance © 2017 CelibaPatch.

La maire de Paris et son équipe sont © Fournis par La Tribune La maire de Paris et son équipe sont "déterminés à continuer à lutter" contre les locations illégales de meublés touristiques.

Pour rappel, la durée limite d'un appartement en meublé touristique est fixée à 120 jours par an, une durée que la Ville de Paris souhaiterait voir réduite.  Début juillet, le conseil de Paris a voté l'instauration d'un numéro d'enregistrement obligatoire à partir de décembre, pour toute personne désirant ainsi louer son appartement sur une plate-forme numérique

>> Lire aussiAirbnb : l'enregistrement auprès de la mairie sera obligatoire

(avec AFP)

L'usine Nissan du Mississippi n'aura pas de représentation syndicale .
Les syndicalistes essuient une sévère défaite en ne recueillant que 38% des suffrages en faveur d'une représentation syndicale dans cette usine installée dans l'un des Etats les plus pauvres des Etats-Unis. L'UAW, puissant syndicat automobile américain, a accusé la direction de l'usine d'avoir multiplié les intimidations contre les salariés en vue de ce scrutin. Cette affaire avait fait grand bruit en France où les représentants syndicaux étaient venus manifester à plusieurs reprisesLors d'un scrutin organisé jeudi et vendredi, environ 60% des quelque 3.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!