Entreprise Uber : un investisseur veut éjecter Travis Kalanick du conseil d'administration

16:35  11 août  2017
16:35  11 août  2017 Source:   La Tribune

Le géant de l'agroalimentaire Mondelez recrute son nouveau patron chez McCain

  Le géant de l'agroalimentaire Mondelez recrute son nouveau patron chez McCain La patronne de Mondelez, Irene Rosenfeld, avait tenté de racheter le chocolatier américain Hershey, qui produit notamment les chocolats Kit Kat aux Etats-Unis pour Nestlé, mais ce dernier avait repoussé ces avances. A la suite de cet échec, Bill Ackman avait décidé d'engager en début d'année un cabinet de chasseurs de tête pour trouver un remplaçant à Mme Rosenfeld. Le deuxième groupe mondial de confiseries a également annoncé une baisse de 5% des ses ventes trimestrielles, en raison d'une cyberattaque qui a visé ses services informatiques et entraîné des retards de facturation et de livraison.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Message d'erreur. Pour accéder à cette page, vous devez être connecté

Les problèmes ne semblent pas s'arrêter pour Travis Kalanick, même après qu'il a abandonné son poste de directeur général (CEO). Le fonds de capital-risque Benchmark a lancé une action en justice pour forcer l'emblématique cofondateur d'Uber Technologies à quitter le conseil d'administration du groupe.

Travis Kalanick a dénoncé dans un communiqué des accusations © Fournis par La Tribune Travis Kalanick a dénoncé dans un communiqué des accusations "infondées" et "fausses", et qualifié le procès de "tentative évidente de [le] priver de ses droits en tant que fondateur et actionnaire".

Le fonds, qui détient 13% du groupe de véhicules de transport avec chauffeur (VTC) et en contrôle 20% des votes, selon les documents légaux déposés jeudi auprès d'un tribunal du Delaware, accuse Travis Kalanick d'avoir dissimulé au conseil d'administration plusieurs délits et d'avoir tenté de maintenir son influence au sein d'Uber même après sa démission du poste de directeur général en juin dernier, après une série de scandales.

DBV sur la bonne voie pour devenir la première biotech française à lancer un blockbuster

  DBV sur la bonne voie pour devenir la première biotech française à lancer un blockbuster La biotech française espère commercialiser le Viaskin Peanut, un traitement contre l'allergie à l'arachide, début 2018. En attendant, elle débute une nouvelle étude pour les enfants âgés d'un à trois ans. DBV compte élargir sa future patientèle et multiplier les chances de générer plus d'un milliard de dollars par an de chiffre d'affaires.Ce traitement a obtenu l'année dernière le statut de "percée thérapeutique (therapy breakthrough)" délivré par l'Agence américaine du médicament (FDA). Ce qui signifie que le produit thérapeutique, censé apporter des bénéfices important par rapport aux solutions existantes, est étudié de façon privilégiée par l'institution.

Une erreur est survenue. Merci de nous excuser pour la gene occasionnee.

Travis Kalanick a dénoncé dans un communiqué des accusations "infondées" et "fausses", et qualifié le procès de "tentative évidente de [le] priver de ses droits en tant que fondateur et actionnaire".

En recherche de directeur général

En juin, le départ de Kalanick était souhaité par les principaux investisseurs d'Uber, et notamment le fonds Benchmark, dont l'associé Bill Gurley est l'un des principaux actionnaires du groupe et siège à son conseil d'administration. Les investisseurs étaient soucieux de redorer l'image du service de location de voitures avec chauffeur, ternie par des polémiques. Son départ faisait suite à des plaintes de salariés se disant victimes de harcèlement, de sexisme, de discrimination et d'intimidations. Le groupe avait licencié une vingtaine d'employés, après avoir examiné plus de 200 réclamations internes.

Toyota prend 5% de Mazda dans le cadre d'un partenariat

  Toyota prend 5% de Mazda dans le cadre d'un partenariat Le numéro deux mondial de l'automobile a annoncé un accord de partenariat avec son compatriote. Il s'agit de construire une nouvelle usine aux Etats-Unis mais également d'aller plus vite dans la voiture électrique.Il doit réunir son conseil d'administration ce vendredi pour obtenir son aval à un partenariat qui se traduira notamment par un échange capitalistique. Ainsi, Toyota pourrait prendre 5% de Mazda pour 385 millions d'euros tandis qu'en échange, ce dernier achèterait 0,25% du capital du deuxième constructeur automobile mondial derrière Volkswagen.

Page en cours de maintenance.

Le groupe cherche désormais un nouveau directeur général. Dans un email adressé aux équipes d'Uber et obtenu par le site Recode, le cofondateur de la startup la plus valorisée au monde - elle est estimée autour de 70 milliards de dollars - et membre du conseil d'administration Garret Camp a fait savoir que, "malgré les récentes rumeurs, Travis Kalanick ne reviendrait pas en tant que directeur général", ajoutant que le conseil d'administration "s'est engagé à recruter un nouveau CEO de classe mondiale pour diriger Uber".

(avec AFP et Reuters)

Total acquiert le danois Maersk Oil pour 6,3 milliards d'euros .
Total a annoncé lundi le rachat du danois Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars (6,3 milliards d'euros), lui permettant de renforcer nettement ses réserves et d'accroître sa production pour atteindre trois millions de barils équivalent pétrole par jour en 2019.La transaction est désormais soumise au processus légal d'information et de consultation des instances représentatives du personnel concernées ainsi qu'à l'approbation des autorités compétentes. La finalisation de cette transaction devrait avoir lieu au premier trimestre 2018 et aura une date effective au 1er juillet 2017.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-55709-uber-un-investisseur-veut-ejecter-travis-kalanick-du-conseil-dadministration/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!