Entreprise A Dijon, Suez consacre son rôle d'intégrateur dans la gestion des ressources

16:30  11 septembre  2017
16:30  11 septembre  2017 Source:   La Tribune

Immo : Bordeaux, la ville où il est le moins intéressant d'acheter

  Immo : Bordeaux, la ville où il est le moins intéressant d'acheter Le comparateur et courtier Meilleurtaux.com, présente une étude qui souligne où il est le plus intéressant d'acheter ou de louer une surface moyenne de 70m² dans les 36 plus grandes villes de France. L'étude laisse paraitre que Bordeaux serait la ville la moins intérressante devant Paris. Pour ce faire, Meilleurtaux.com a pris en compte pour l'achat du prix au mètre carré, des taux d'intérêt de l'emprunt et de la taxe foncière. Pour la location, le courtier a tenu compte du montant des loyers et du rendement de l'argent placé qui aurait été consacré à l'apport personnel en cas d'achat.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Si les métiers traditionnels de Suez ne seront initialement pas intégrés dans le projet de gestion unique des services de Dijon Métropole, ils pourront l'être dans un futur proche.© Fournis par La Tribune Si les métiers traditionnels de Suez ne seront initialement pas intégrés dans le projet de gestion unique des services de Dijon Métropole, ils pourront l'être dans un futur proche.

Dans son ampleur, l'ambition est en elle-même novatrice, en France comme à l'international : Dijon Métropole a annoncé jeudi 7 septembre le lancement d'un projet de gestion connectée de l'ensemble des services publics du territoire, qui devrait en faire une smart city de toute dernière génération. Mais pour Suez, qui avec Bouygues, Capgemini et Citelum fait partie des entreprises choisies pour la réalisation du plan, l'occasion est particulièrement précieuse, puisqu'elle doit lui permettre de consacrer une évolution de son business model imposée par la baisse des volumes dans le marché des utilities : celle vers une offre de services de qualité. Dans le cadre du consortium qui a remporté le contrat avec Dijon Métropole, le spécialiste de la gestion de l'eau et des déchets sera en effet chargé - sous la supervision de la police municipale - de la gestion du centre unique de pilotage urbain qui constitue le cœur du projet, où conflueront l'ensemble des données collectées par les objets connectés disséminés dans les 24 communes ainsi que les alertes des citoyens, et où seront prises les décisions d'intervention. Un rôle de pure gestion intégrée de la data apparemment en rupture avec les métiers traditionnels de Suez, mais qui aux yeux de la direction du groupe correspond parfaitement à son savoir-faire ainsi qu'à sa vision de l'avenir.

BeeAM, une place de marché au service de la gestion d’actifs

  BeeAM, une place de marché au service de la gestion d’actifs BeeAM est une société de services dédiée aux professionnels de la gestion d’actifs. Grâce à sa communauté d’acteurs intégrés, BeeAM s’adresse tout autant aux sociétés installées qu’aux nouveaux entrants de type FinTech, sur l’equity, l’immobilier ou la dette.Fuchs AM, partenaire de BeeAM regroupe 150 personnes présents dans 4 pays : « La globalisation des moyens nous permet d'apporter apporter une solution finale aux clients » précise Christian Hochstrasser, directeur commercial de Fuchs AM. « En construisant une visibilité, leur projet devient notre projet ». Les partenaires de BeeAM offrent tous les services de la chaîne : dépositaires, banques, technologie, data, systèmes d'information...

Bonjour les Amis! C'est la rentrée des classes.

Cette fiche ne peut être correctement affichée (elle n'existe pas/plus).

Une expérience nationale dans gestion des données

"Non seulement nous sommes traditionnellement au service des collectivités et de leurs parties prenantes. Aussi, notre capacité d'être référents dans la gestion optimisée de la ressource, en milieu urbain comme industriel, est déjà bien connue par nos clients", souligne le directeur général adjoint Jean-Yves Larrouturou, en citant à titre d'exemple le récent partenariat conclu avec L'Oréal pour la gestion, pendant trois ans, de la performance environnementale (eau, énergie, déchets) de tous les établissements industriels du groupe cosmétique. En termes plus spécifiquement de data, Suez peut d'ailleurs faire valoir l'expérience de la mise en place, sur l'ensemble du territoire national, d'une bonne dizaine de "Centres visio": des tours de contrôle rassemblant et exploitant les données récoltées par des milliers de capteurs et de compteurs intelligents dans le réseau de l'eau, et dont l'extension progressive à la gestion des déchets est en cours. "Cette expérience a sans doute été prise en compte par nos partenaires", estime Jean-Yves Larrouturou.

Smart City: Dijon Métropole se positionne en pionnière

  Smart City: Dijon Métropole se positionne en pionnière L'agglomération, qui compte 24 communes, a annoncé jeudi la création d'un centre de pilotage unique de l'ensemble des services publics, alimenté par des données collectées par des objets connectés. Sa conception, réalisation, exploitation et maintenance est confiée à Bouygues, Capgemini, Citelum et Suez.Des bennes à ordures connectées

Accueil. Offres d'emploi. Espace candidats. Espace recruteurs. Fonction Publique.

Personnels dans le corps des fonctionnaires des Techniques Industrielles –.

La priorité à l'éclairage

Si les métiers traditionnels de Suez ne seront initialement pas intégrés dans le projet de gestion unique des services de Dijon Métropole, ils pourront en outre l'être dans un futur proche. "Chaque ville qui s'engage dans la smart city a ses priorités. A Dijon, on a choisi de commencer par la modernisation de l'éclairage public, qui sera financé par les économies découlant de l'innovation elle-même", explique Jean-Yves Larrouturou. Dans ce domaine, la numérisation devrait en effet permettre, grâce à une meilleure adaptation aux besoins réels, de réduire la facture d'électricité de 65%, espère la collectivité. Mais à moyen terme, "la même approche peut s'appliquer à n'importe quel type de services", note le DGA de Suez, et notamment à l'eau et aux déchets, gérés à Dijon par l'entreprise et dont les données convergent déjà dans l'un des centres Visio. Et Jean-Yves Larrouturou d'ajouter: "Notre centre Visio pourra en outre servir de solution de repli en cas de dysfonctionnement de celui unique de la métropole: la possibilité de basculer les données est déjà prévue."

Engie émet son troisième green bond .
L'ex-GDF-Suez emprunte 1,25 milliard d'euros en obligations vertes pour financer ses projets en énergies renouvelables. Depuis 2014, le pionnier français de la finance verte a placé plus de 5 milliards d'euros de green bonds.Et de trois : le géant de l'énergie Engie, pionnier des "green bonds" en France, a émis ce mardi son troisième emprunt obligataire "vert", pour un montant de 1,25 milliard d'euros. Depuis 2014, l'ex-GDF Suez a émis au total pour 5,25 milliards d'euros de green bonds.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!