Entreprise Decathlon repart à la conquête des Etats-Unis

19:20  12 septembre  2017
19:20  12 septembre  2017 Source:   La Tribune

Boeing marque un (beau) point face à Airbus dans le match sur les subventions à l'aéronautique

  Boeing marque un (beau) point face à Airbus dans le match sur les subventions à l'aéronautique L'Organisation mondiale du commerce (OMC) est revenue lundi sur l'une de ses décisions dans le dossier Boeing opposant l'UE aux Etats-Unis, estimant désormais que les subventions de l'Etat de Washington à la fabrication du 777X sont légales.En novembre 2016, le tribunal d'arbitrage de l'OMC avait décidé qu'une partie des aides fiscales accordées par l'Etat américain de Washington destinées à la fabrication du nouveau B777X, étaient en fait des subventions interdites par les règles de l'OMC. Les juges avaient décidé que les Etats-Unis avaient un délai de 90 jours pour se mettre en conformité avec cette décision. Boeing avait fait appel de cette décision.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse. ACF et SPEAK dénoncent l’impunité et l’obstruction à la justice des autorités

« À fond la forme ». Le slogan de l'enseigne française d'articles de sport Decathlon retente l'aventure américaine, d'après les informations du journal les Echos. Et de la forme, la filiale du groupe Mulliez va en avoir besoin sur un marché américain très concurrentiel, où même de grandes chaînes - comme Sports Authority - sont obligées de mettre la clé sous la porte. L'équipementier français cherche ainsi à développer son réseau mondial, déjà présent dans 34 pays, avec l'ouverture en août dernier de son premier magasin en Israël.

Le numéro un mondial de la grande distribution en sport et loisirs prévoit d'ouvrir un "magasin test" de 800 m2 sur Market Street - l'une des plus grosses artère commerciale de San Francisco - à partir du mois d'octobre, pour mettre un premier pied outre-Atlantique. Dans le même temps, il lancera une plate-forme d'e-commerce, afin de vendre ses produits sur l'ensemble du territoire américain.

Sanofi arrête le développement de son vaccin anti-Zika

  Sanofi arrête le développement de son vaccin anti-Zika Le laboratoire français explique que l'armée américaine avec laquelle il devait développer un vaccin anti-Zika a choisi de couper une partie des financements dédiés au projet, en raison de la baisse du nombre de personnes touchées par le virus.Le choix des institutions publiques américaines de baisser ses investissements est dû à la diminution du nombre de personnes touchées par le virus, assure le laboratoire dans le communiqué. Dans le détail, le Centers for disease and control prevention a relevé 554 cas de personnes touchées par le virus sur le territoire américain, depuis le début de l'année. Un chiffre en forte baisse comparé à 2016 (36.079 cas recensés dans l'année).

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

En maintenance.

L'équipementier sportif Decathlon va ouvrir les portes de son premier point de vente sur le sol américain.© Fournis par La Tribune L'équipementier sportif Decathlon va ouvrir les portes de son premier point de vente sur le sol américain.

Retour discret

Et si la tâche s'annonce compliquée pour le groupe crée en 1976 à Englos près de Lille, c'est avant tout parce qu'il s'est déjà frotté au marché de l'Oncle Sam. Au début des années 2000, le groupe avait abordé différemment son implantation, en rachetant 18 magasins à la chaîne MVP Sports. Une expérience qui s'était soldée par un échec six ans plus tard. Mais la chaîne semble avoir appris de ses erreurs.

D'après Michel d'Humières, le tout nouveau directeur de la zone Amérique du Nord interrogé par les Echos, le groupe Decathlon « n'est plus le même aujourd'hui, que ce soit en terme de professionnalisme ou de gammes proposées ». Aussi, l'ambition de l'entreprise reste modeste, compte tenu du précédent revers. Le directeur précise par la même occasion que « si la réussite aux Etat-Unis était facile, ça se saurait ». Un retour discret pour le moment, qui dépendra du succès de son premier « laboratoire ».

Subprime : un ancien trader de Deutsche Bank poursuivi aux Etats-Unis

  Subprime : un ancien trader de Deutsche Bank poursuivi aux Etats-Unis L'employé de la banque allemande est accusé d'avoir refourgué sciemment pour 1,4 milliard de dollars de crédits pourris à des investisseurs qui ont par la suite perdu des millions de dollars. Le département de la justice demande une amende mais pas de peine de prison.Le département de la Justice (DoJ), qui est à l'origine de cette action judiciaire intentée devant un tribunal de Brooklyn à New York, demande essentiellement une pénalité financière qu'il ne chiffre pas. Il revient au juge d'en fixer le montant s'il lui donne raison.

Cette page n'est pas visible actuellement. University of Quebec - Trois Rivieres.

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux Esprit Glisse, le site dédié à la glisse de la Caisse d’Epargne.

Se distinguer dans un marché difficile

Car le pari est risqué : dans le secteur de la vente d'articles de sport, aucune autre enseigne étrangère n'est présente aux Etats-Unis. Un constat qui oblige l'équipementier à se distinguer, notamment par la vente exclusive de ses propres marques. L'objectif selon Michel d'Humières n'est pas de « proposer au consommateur américain ce qu'il peut trouver à 500 mètres du magasin ». Fini donc les partenariats et la vente de produits d'autres marques, les équipes présentes sur le continent américain préféreront mettre en avant les produits conçus par les marques du groupe Decathlon.

Et l'équipementier pourrait bien profiter d'un marché fragmenté, qui peine à voir l'émergence d'une enseigne multi-sports performante. Les deux plus grosses marques du pays que sont Dick's et Academy Sports, restent très éloignées de la politique de Decathlon avec ses produits bon rapport qualité-prix. La baisse des prix provoquée par l'émergence du e-commerce, ou le recul de grands magasins comme Macy's pourrait bien permettre à Decathlon de faire partie des nouveaux acteurs « low cost » qui déferlent sur le marché américain... pour une prochaine success story ?

Incapable de se réinventer, Toys'R'Us fait faillite .
La première enseigne américaine de jouets s'est placée lundi soir en procédure de faillite. En cause : un endettement traîné depuis 2005, qui a freiné son développement numérique. En parallèle, Toys'R'Us a dû affronter la concurrence de nouveaux acteurs, comme Amazon. © Fournis par La Tribune Créée en 1948, Toys'R'Us est la première enseigne américaine de jouets malgré une baisse de ses ventes depuis plusieurs années. Coup dur pour Toys'R'Us. L'entreprise emblématique de jouets s'est placée lundi soir sous la protection de ses créanciers.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-60970-decathlon-repart-a-la-conquete-des-etats-unis/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!