Entreprise Mise en garde de Carlos Tavares sur l'électromobilité

09:30  13 septembre  2017
09:30  13 septembre  2017 Source:   La Tribune

PSA furieux après des accusations de fraude sur ses moteurs

  PSA furieux après des accusations de fraude sur ses moteurs Le Monde a révélé le fond du rapport de la DGCCRF qui a conduit la justice à ouvrir une information judiciaire contre PSA pour fraude. D'après ce document, la DGCCRF accuse le constructeur automobile d'avoir installé un dispositif qui altère le fonctionnement des systèmes de dépollution en présence d'un contrôle d'homologation. De son côté, PSA nie catégoriquement la présence d'un tel dispositif et s'indigne que la presse ait pu accéder au dossier dont il n'a pas lui-même connaissance.5 milliards d'euros d'amende ?

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Cette fiche ne peut être correctement affichée ( elle n'existe pas/plus).

Carlos Tavares ne souffle pas le chaud et le froid sur l'électrification automobile... Le PDG du groupe PSA a insisté pour être très clair sur cet aspect-là lors d'une conférence de presse donnée mardi au Mondial de l'automobile de Francfort.

Au contraire, il a rappelé que l'objectif de son groupe était bien d'électrifier 80% de sa gamme à horizon 2022. Une heure auparavant, le chef de l'ingénierie de PSA, Gilles Le Borgne expliquait que le groupe allait accentuer la modularité des nouvelles plateformes qui seront partagées avec les quatre marques du groupe (Peugeot, Citroën, DS et Opel), afin que celles-ci puissent accueillir une diversité de motorisations : de l'hybride rechargeable aux moteurs thermiques classiques en passant par le 100% électrique ou encore le 48 volts.

Renault-Nissan : plus de synergies, plus de véhicules, plus d'électriques

  Renault-Nissan : plus de synergies, plus de véhicules, plus d'électriques Carlos Ghosn a présenté le plan stratégique de l'alliance Renault-Nissan, qui compte désormais en plus Mitsubishi. Celle-ci vise 10 milliards d'euros de synergies et la production de 12 véhicules 100% électriques d'ici l'horizon 2022.Les 14 millions d'unités à l'horizon 2022 devraient représenter un chiffre d'affaires combiné de 240 milliards de dollars, a souligné Carlos Ghosn. Renault, Nissan et Mitsubishi ont vendu près de 10 millions de véhicules en 2016, et le patron des constructeurs automobiles a estimé que ces ventes s'établiraient à quelque 10,5 millions d'unités cette année.

Venez vous inscrire sur Unibet et recevez jusqu'à 3 bonus cumulables !

Past.is. Le raccourcisseur d'url du sud. Oh fada !! Tu la raccourcis ton url ?

L'enquête de la DGCCRF

Le contexte est particulièrement tendu pour le constructeur automobile français. Celui-ci est au cœur d'une enquête judiciaire instruite par la DGCCRF qui l'accuse d'avoir installé un dispositif qui contrôle à des fins frauduleuses, les émissions de polluants. Une accusation démentie par PSA qui a tenté une opération de désamorçage de crise en convoquant la presse à y voir plus clair sur cette affaire. Gilles Le Borgne a commenté des extraits du rapport de l'IFPEN, un organisme d'experts, qui exonère PSA de toute action frauduleuse. Quant à Carlos Tavares, il a exprimé sa tristesse et sa colère quand une administration émet un avis scientifique qui va, selon lui, à l'encontre de l'avis déposé par une autorité scientifique.

Renault-Nissan: Carlos Ghosn donne un nouvel élan à l'Alliance et reste le chef

  Renault-Nissan: Carlos Ghosn donne un nouvel élan à l'Alliance et reste le chef L'arrivée de Mitsubishi dans l'Alliance Renault-Nissan permet à la nouvelle structure d'envisager de nouvelles perspectives de croissance et de rentabilité. Carlos Ghosn veut ainsi doubler les synergies industrielles à 10 milliards d'euros par an, et augmenter le chiffre d'affaires de 30% d'ici 2022. Il n'a, en revanche, donné aucune indication quant à un éventuel plan de gouvernance ou de succession afin de pérenniser l'allianceEn réalité, ce changement de nom veut faire entrer l'alliance dans une nouvelle ère de son histoire notamment avec l'arrivée de Mitsubishi dont Nissan a pris le contrôle en 2016 avec 34% du capital.

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l'immobilier.

Les dossiers de la rédac'. Les livres blancs. Les conférences en ligne. Nouvelle boutique en ligne SIRAI. La pochette où Neil Armstrong a mis des bouts de lune vendue 1,8 million de dollars.

| Lire PSA furieux après des accusations de fraude sur ses moteurs

Au-delà, c'est tout le contexte du secteur qui pousse les constructeurs à être plus ambitieux sur les voitures dites électrifiées. C'est d'ailleurs le thème incontournable de l'édition 2017 du Mondial de Francfort où les principaux groupes jouent la surenchère des effets d'annonce.

Un écosystème pas si vertueux...

Mais pour Carlos Tavares, les constructeurs ainsi que les autorités publiques auraient bien tort de faire de l'électromobilité l'alpha et l'oméga d'une automobile écologiquement vertueuse. Selon lui, de nombreux sujets n'ont pas été résolus sur la question de la voiture électrique si on se place du point de vue de l'écosystème et pas seulement de l'objet.

« Qui aujourd'hui est en train de se soucier de traiter de la question des mobilités propres dans leur globalité ? Quelles solutions pour la fabrication de batteries, le recyclage des batteries, l'exploitation mais également l'approvisionnement en terres rares, la nature de la production d'électricité... Etc », s'est-il ainsi interrogé.

Des salariés de GM&S mobilisés devant l'usine PSA de Poissy, puis délogés

  Des salariés de GM&S mobilisés devant l'usine PSA de Poissy, puis délogés Les actions se poursuivent du côté des salariés de GM&S alors que le tribunal de commerce de Poitiers doit rendre une décision ce jeudi sur l'offre de reprise partielle par GMD.Venus en car et en voiture, une centaine de salariés s'est rassemblée devant l'entrée de l'usine de PSA Peugeot de Poissy (Yvelines), a distribué des tracts et a blouqél es camions sortant de l'usine, avant d'être délogée par les forces de l'ordre en milieu de journée.

Météo Algérie 10 jours Retrouvez la météo des principales villes algeriennes

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document. règlement sur la formation de base.

Inquiet, il a estimé que l'emballement autour de l'électromobilité risquait de revenir comme un boomerang au visage des citoyens. Carlos Tavares a ironiquement imaginé sa position s'il devait revenir dans dix ans avec l'électromobilité au banc des accusés, au même titre que les moteurs thermiques aujourd'hui.

Pour Carlos Tavares, l'électromobilité interroge encore sur la réalité de ses vertus écologiques.© Fournis par La Tribune Pour Carlos Tavares, l'électromobilité interroge encore sur la réalité de ses vertus écologiques.

| Lire aussi À Francfort, l'industrie automobile espère trouver son salut dans l'électrique

L'aspect environnemental n'est pas le seul à avoir soulevé les réserves de Carlos Tavares. Celui-ci s'est rangé aux côtés de son homologue de chez Mercedes qui a prévenu que l'avènement de l'électromobilité allait probablement rogner les marges des constructeurs automobiles. Dieter Zetsch a estimé que la marge dégagée sur une voiture électrique serait au moins « deux fois moins » élevée que celle des motorisations classiques. Le groupe Mercedes pourrait alors être contraint de chercher 4 milliards d'euros d'économies s'il veut préserver ses marges.

Nucléaire : la centrale de Belleville-sur-Loire sous surveillance renforcée

  Nucléaire : la centrale de Belleville-sur-Loire sous surveillance renforcée L'ASN explique avoir été alertée par une hausse du nombre d'incidents significatifs enregistrés à la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire l'an dernier et par une réponse jugée insuffisante de son exploitant EDF. Hausse des contrôlesLe directeur du site a été convoqué par le directeur général de l'ASN la semaine dernière afin de lui présenter un plan d'action après une inspection menée par l'ASN en avril."Cette inspection a révélé des carences dans la mise en œuvre de l'organisation définie par l'exploitant pour la surveillance et l'entretien de ses installations", explique l'ASN dans un communiqué.

Le support n'existe pas.

Veuillez saisir le code pour accéder au lien de téléchargement.

La fin du règne européen sur les motorisations ?

Carlos Tavares partage cette analyse ajoutant que la question des subventions publiques sur l'électromobilité ne durerait pas, ce qui contraindra les constructeurs à se substituer à la puissance publique pour soutenir les ventes, soit un coût lourd à supporter.

Enfin, le patron de PSA juge que l'avènement de l'électromobilité pourrait signer la fin de la puissance automobile européenne au profit d'une puissance chinoise qui a d'ores et déjà acquis une position de force. « Nous sommes à la veille d'un point de rupture qui conduira l'industrie automobile chinoise à imposer au 21 eme siècle à l'Europe ce que celle-ci lui avait imposé au 20 éme siècle dans les motorisations thermiques », a-t-il ainsi prophétisé.

L'annonce, lundi, par Pékin d'en finir avec les motorisations essence, a encore ajouté de la pression sur les constructeurs. Cette annonce qui méritera d'être précisée pas seulement sur son aspect temporel, devra surtout l'être sur son périmètre puisque les voitures électrifiées englobent les motorisations hybrides qui restent encore en partie thermiques, et donc émettrice de gaz polluants...

Knoxbox, le stockage à la demande pour les citadins .
Vivre en ville, c’est souvent manquer d’espace… Mais aussi de budget ! C’est pourquoi Knoxbox propose un service de stockage à la demande : au lieu de louer un box entier, seul l’espace utilisé par vos biens sera facturé !Depuis leur création en 2016, Knoxbox offre ses services à 3 types des publics : les « Millenials », jeunes urbains dont les appartements ne peuvent accueillir leur planche de surf ou leur garde-robe conséquente, les familles en période d'installation, et enfin tous ceux qui sont dans des moments de vie de mobilité, comme un stage à l'étranger ou une expatriation.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!