Entreprise Délit d'initié : Deutsche Börse paiera 10,5 millions d'euros d'amende

10:50  14 septembre  2017
10:50  14 septembre  2017 Source:   La Tribune

Subprime : un ancien trader de Deutsche Bank poursuivi aux Etats-Unis

  Subprime : un ancien trader de Deutsche Bank poursuivi aux Etats-Unis L'employé de la banque allemande est accusé d'avoir refourgué sciemment pour 1,4 milliard de dollars de crédits pourris à des investisseurs qui ont par la suite perdu des millions de dollars. Le département de la justice demande une amende mais pas de peine de prison.Le département de la Justice (DoJ), qui est à l'origine de cette action judiciaire intentée devant un tribunal de Brooklyn à New York, demande essentiellement une pénalité financière qu'il ne chiffre pas. Il revient au juge d'en fixer le montant s'il lui donne raison.

Page 1

hébergement gratuit d'images. Télécharger.

Deutsche Börse ne reconnaît pas les accusations portées mais souhaite protéger ses intérêts. La banque allemande  a accepté de verser 10,5 millions d'euros d'amendes pour son rôle dans les rachats d'actions effectués par le président de son directoire, Carsten Kengeter, qui ont entraîné l'ouverture d'une enquête pour délit d'initié.

Dans le détail, Deutsche Börse accepte de payer deux amendes de 5 et de 5,5 millions d'euros en lien avec des soupçons de délit d'initié commis par son patron et de défaut d'information au public.

Des actions vendues avant l'annonce de la fusion avec LSE

Carsten Kengeter a effectué ces achats d'actions en décembre 2015, deux mois avant l'annonce d'un projet de fusion entre Deutsche Börse et London Stock Exchange qui a fait grimper le cours de Bourse de l'opérateur boursier allemand. Fusion par la suite rejetée par la Commission européenne, arguant que cela "aurait considérablement réduit la concurrence".

Air Berlin : l'investisseur Hans Rudolf Wöhrl fait une offre à 500 millions d'euros

  Air Berlin : l'investisseur Hans Rudolf Wöhrl fait une offre à 500 millions d'euros Hans Rudolf Wöhrl (Intro Group) a présenté aux administrateurs d'Air Berlin une lettre de crédit de 50 millions d'euros en garantie d'un premier versement. L'homme, qui s'était fait connaître en 2003 à l'occasion du rachat pour un euro symbolique de la compagnie aérienne Deutsche BAC à British Airways, ne souhaite pas dépecer la 2e compagnie aérienne allemande, qui a déposé en août son bilan.Fin août, Wörhl avait dit son intention de transformer Air Berlin en compagnie charter et pour cela de s'associer à des partenaires mais Lufthansa avait rejeté cette proposition.

non direct access! Medeski, Martin, and Wood 10 /31/2002 SBD/AUD MATRIX (FLAC):

erreur aucun n° de mandat trouvé.

L'entreprise d'Eschborn, près de Francfort (ouest), s'attend à ce que sa décision lui permette de tourner la page de cette affaire.© Fournis par La Tribune L'entreprise d'Eschborn, près de Francfort (ouest), s'attend à ce que sa décision lui permette de tourner la page de cette affaire.

| Lire Bruxelles met son veto à la fusion LSE-Deutsche Börse

Deutsche Börse a déclaré mercredi avoir accepté la proposition du parquet de Francfort pour clore cette affaire, tout en maintenant que les soupçons de délit d'initié étaient totalement infondés. Carsten Kengeter a toujours démenti les accusations de délit d'initié, expliquant avoir acheté ses actions dans le cadre d'un plan de stock-options et sur une période fixée par le conseil de surveillance.

D'autres enquêtes en cours

L'entreprise d'Eschborn, près de Francfort (ouest), s'attend à ce que sa décision lui permette de tourner la page de cette affaire. La balle est dans le camp du tribunal de Francfort, qui va se prononcer sur la proposition de Deutsche Börse et va également dire si le paiement de la somme met bien fins aux poursuites pénales contre le patron de l'entreprise.

La BCE inflige une amende de 11,2 millions à une banque italienne

  La BCE inflige une amende de 11,2 millions à une banque italienne Renflouée par l'Etat italien et rachetée par Intesa, Banca Popolare du Vicenza a écopé d'une lourde sanction pour avoir enfreint les obligations d'information et les limites d'exposition aux risques. C'est la deuxième sanction prononcée par la BCE contre une banque de la zone euro depuis que l'institution dispose de ce pouvoir.L'essentiel de la sanction porte sur le non-respect des règles en matière de publication financière en 2014 et 2015, en particulier "le fait de ne pas avoir déduit les actions d'auto-contrôle ou de filiales du total des fonds propres", a expliqué la BCE dans sa décision.

Bonjour les Amis! C'est la rentrée des classes.

Le raccourcisseur d'url du sud.

Deutsche Börse a par ailleurs déclaré mercredi qu'il attendrait la conclusion d'autres enquêtes menées par la BaFin, l'autorité allemande des marchés financiers, et par le Land de Hesse, où se trouve son siège, avant de décider du sort du président de son directoire, dont le mandat arrive à échéance le 31 mars 2018.

(avec Reuters et AFP)

Smart City: Dijon Métropole se positionne en pionnière .
L'agglomération, qui compte 24 communes, a annoncé jeudi la création d'un centre de pilotage unique de l'ensemble des services publics, alimenté par des données collectées par des objets connectés. Sa conception, réalisation, exploitation et maintenance est confiée à Bouygues, Capgemini, Citelum et Suez.Des bennes à ordures connectées

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!