Entreprise La première banque grecque tente un retour sur les marchés

19:00  04 octobre  2017
19:00  04 octobre  2017 Source:   La Tribune

HSBC écope d'une amende de 175 millions de dollars de la Fed

  HSBC écope d'une amende de 175 millions de dollars de la Fed La banque britannique est sanctionnée pour "pratiques risquées et douteuses" sur le marché des changes par la Réserve fédérale américaine. Une énième amende dans le cadre d'une vaste affaire de manipulation de changes. Dans l'affaire des manipulations de taux de changes impliquant les plus grandes banques internationales, les sanctions pleuvent de tous les côtés, de la Financial Conduct Authority britannique, du Department of Financial Services de New York, de la Commodity Futures Trading Commission américaine et même de la Fed.

#MLM2017] Suivez en direct la première journée du Mondial la Marseillaise à

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Après l’obligation souveraine de l’Etat grec en juillet, la National Bank of Greece prépare une émission d’emprunt obligataire, qui pourrait avoisiner les 500 millions d’euros, sur une durée de trois ans. Aucune banque hellénique ne s’y était risquée depuis 2014.

Nouveau signe de normalisation de la situation financière de la Grèce : la première banque du pays, et la plus ancienne, la National Bank of Greece (NBG) prépare son retour sur les marchés obligataires. La plus importante banque commerciale grecque, avec 6 millions de clients particuliers et une part de marché de 25% dans la banque de détail, a entamé ce mercredi une tournée auprès des investisseurs institutionnels en Europe, un "road-show" mené par une poignée de grandes banques (Bank of America Merrill Lynch, Deutsche Bank, Goldman Sachs, HSBC, Natwest Markets et UBS), afin de présenter son projet d'émission d'un emprunt de taille « benchmark » (environ 500 millions d'euros), d'une maturité de trois ans.

Bitcoin : la justice grecque autorise l'extradition du patron de BTC-e

  Bitcoin : la justice grecque autorise l'extradition du patron de BTC-e La cour de Thessalonique (nord de la Grèce) a autorisé mercredi en première instance l'extradition vers les Etats-Unis du patron russe de la plateforme d'échanges de bitcoins BTC-e, soupçonné par les Américains d'être le cerveau d'une organisation criminelle de blanchiment. © Fournis par La Tribune Alexander Vinnik, 37 ans, lors de son arrestation en juillet dernier. Alexander Vinnik, 37 ans, avait été arrêté en Grèce fin juillet à l'issue d'une enquête internationale et inculpé dès le lendemain par le département de la justice américaine de blanchiment d'argent.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse. Symfony Live Paris 2013: mission accomplie pour la première escale du

Découvrez nos activités sur Agence Okarina.

Il s'agit d'obligations sécurisées (covered bonds), c'est-à-dire adossées à un pool d'actifs, généralement des créances hypothécaires ou du secteur public, qui sont donc bien notées par les agences de notation.

En juillet dernier, l'Etat grec a émis son premier emprunt obligataire depuis trois ans, pour un montant de 3 milliards d'euros, qui avait rencontré un vif succès auprès des investisseurs, à la recherche de rendement élevé dans un contexte de taux bas.

  La première banque grecque tente un retour sur les marchés © Fournis par La Tribune

Remboursement des aides

Lors d'une présentation aux analystes crédit et investisseurs obligataires en juillet dernier, la banque NBG, qui se présente comme "la banque de référence en Grèce depuis plus de 170 ans", avait cité parmi ses objectifs stratégiques le "retour à une activité modeste sur les marchés primaires de capitaux".

Catalogne : la banque Sabadell envisage un déménagement

  Catalogne : la banque Sabadell envisage un déménagement La cinquième banque espagnole examine ce jeudi lors d'un conseil d'administration d'urgence un déplacement de son siège social situé historiquement à Barcelone. La banque redoute une déclaration d'indépendance et une sortie de l'Union européenne qui aurait de graves conséquences en termes de supervision et d'accès au financement.La tension monte dans les milieux économiques catalans. Ce jeudi, Banco Sabadell, la cinquième banque espagnole, dont le siège se trouve à Barcelone, tiendra un conseil d'administration d'urgence en fin d'après-midi au cours duquel sera clairement abordée la question d'un déménagement hors du Catalogne, selon un porte-parole cité par l'AFP.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

C'est aussi la première banque grecque à avoir remboursé les aides d'Etat, notamment les CoCos (contingent convertibles ou "obligations à conversion obligatoire") pour plus de 2 milliards d'euros en décembre dernier. Son recours aux liquidités d'urgence de la BCE (ELA) a été ramené à 2,6 milliards d'euros à fin août (contre 17,6 milliards en juin 2015) et l'ensemble des financements européens à 6,8 milliards d'euros (divisés par deux en sept mois), deux ans après le plan de sauvetage international du secteur bancaire grec à 86 milliards d'euros en 2015.

"NBG est la banque au plus faible ratio d'expositions non-performantes [créances en souffrance ou probablement irrécouvrables, ndlr] en Grèce, la couverture en liquidité la plus élevée et un solide historique dans la réduction des créances douteuses" faisait valoir le patron de la banque athénienne, Leonidas Fragkiadakis, lors de la présentation de ses résultats annuels le 30 mars dernier.

Catalogne : CaixaBank transfère son siège social à Valence

  Catalogne : CaixaBank transfère son siège social à Valence Après Banco Sabadell et Gas Natural, CaixaBank a décidé vendredi de transférer son siège social hors de Catalogne. Ce mouvement est facilité par un décret pris vendredi par le gouvernement central espagnol. "En raison de la situation politique et sociale actuelle dans la région", le domicile social de la a troisième banque espagnole sera transféré de Barcelone à Valence (sud-est) afin d'assurer "la protection des clients, actionnaires et employés" et de sauvegarder sa "sécurité juridique et réglementaire", a précisé la banque vendredi. Ce changement n'entrainera pas de mouvements d'employés.

identifiant Mémoriser mon identifiant. mot de passe. Fin du clavier virtuel.

Le récit que vous demandez n'existe pas. Retour au menu principal des histoires.

Lire aussi : La BCE veut plus de rigueur sur les créances douteuses

Au cours des derniers mois, le groupe bancaire, qui emploie 11.700 personnes, a vendu à tour de bras des actifs, dans le cadre d'un plan de restructuration convenu avec la Commission européenne, notamment la banque turque Finansbank pour 2,7 milliards d'euros à la Qatar National Bank, sa filiale en Bulgarie pour 610 millions d'euros à KBC, son activité d'assurance pour 718 millions au néerlandais Exin, ainsi que Banca Romanesca en Roumanie au hongrois OTP.

Ce retour sur les marchés obligataires aura valeur de test du retour de la confiance des investisseurs. Fin septembre, Mario Draghi, le président de la BCE, a indiqué qu'il envisageait d'anticiper les tests de résistance des banques grecques, début mai plutôt qu'en juillet pour les autres banques : ces stress tests permettront d'évaluer la nécessité ou non de recapitaliser certains établissements, avant la sortie officielle du plan de sauvetage international en août.

L'ex "banque des syndicats" va lever 2,1 milliards d'euros en Autriche .
L'ancienne "banque des travailleurs" Bawag, qui était contrôlée par les syndicats autrichiens et a frôlé la faillite, va entrer à la Bourse de Vienne où ce sera la plus importante opération jamais réalisée. Détenue par le fonds Cerberus, Bawag serait valorisée 5,2 milliards d'euros.Son nom signifie "la banque des travailleurs". Fondée en 1922 pour accorder des crédits bon marché, la Bawag était contrôlée par la principale centrale syndicale autrichienne, ÖGB.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!