Entreprise Gaz et électricité, Total ne s'invite pas vraiment par hasard chez vous....

08:13  06 octobre  2017
08:13  06 octobre  2017 Source:   La Tribune

L'énergie à l'aube d'un monde nouveau

  L'énergie à l'aube d'un monde nouveau Depuis cet été, une avalanche d'annonces illustre une accélération de la compétitivité et du rôle joué par les énergies renouvelables. Celles-ci affichent une croissance insolente et les énergéticiens conventionnels investissent à tour de bras pour mettre un peu de vert dans leur « mix ». La première centrale solaire sans subventions publiques vient de sortir de terre en Angleterre. Certes, elle bénéficie de conditions particulières qui lui permettent d'abaisser significativement ses coûts.

Cette page n'existe pas .

Message d'erreur. Pour accéder à cette page, vous devez être connecté : Vous êtes déjà inscrit ? Vous n'êtes pas encore membre ?

Total a lancé jeudi une nouvelle offre de fourniture de gaz et d'électricité aux particuliers en France. Le pétrolier vise la place de numéro trois du marché derrière EDF et Engie.

Après l'or noir, Total se lance désormais vers un nouveau filon, le marché de la distribution de gaz naturel et de l'électricité aux particuliers. "De la pompe à la prise", Total fait le grand écart mais le pétrolier ne s'invite pas vraiment par hasard chez les particuliers. Car comme l'a rappelé le PDG de Total, Patrick Pouyanné, le 21e siècle sera électrique. "On va l'assumer", a-t-il affirmé jeudi à l'occasion du lancement de Total Spring, une offre de gaz naturel et d'électricité verte aux particuliers qui est 10% moins chère par rapport aux tarifs réglementés.

Digitalisation de l’expérience client : le nouvel enjeu des fournisseurs d’énergie

  Digitalisation de l’expérience client : le nouvel enjeu des fournisseurs d’énergie Les grands énergéticiens français ont entamé leur transformation digitale, mais ils ne sont qu’au milieu du gué et n’ont pas intérêt à y rester, sous peine de se voir concurrencer par de nouveaux entrants plus proches des attentes de consommateurs toujours plus exigeants sur ce sujet. La position encore ultra dominante des deux principaux fournisseurs français de gaz et d'électricité, dix ans après l'ouverture des marchés, le prouve : les consommateurs français sont très fidèles aux marques historiques.

Le récit que vous demandez n'existe pas . Retour au menu principal des histoires.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Total "a l'ambition (de) convaincre assez rapidement trois millions" de clients, a annoncé Patrick Pouyanné, promettant de ne "pas attendre cinq ans" pour atteindre ce chiffre. Total, qui proposera une électricité issue à 100% d'énergies renouvelables, compte "devenir le plus gros opérateur alternatif en France", a souligné son PDG, sans détailler ses objectifs respectifs dans le gaz et l'électricité.

L'offre de Total sera garantie pendant au moins un an et, selon l'évolution des marchés, le pétrolier assure que son offre sera toujours moins chère d'au moins 5%, explique-t-on à La Tribune. "Ça représente quand même, pour une famille avec deux enfants, qui se chauffe à l'électricité, une économie de plus de 200 euros par an, pour un jeune qui est dans un studio, plus de 50 euros par an", a expliqué Patrick Pouyanné sur RTL. Le pétrolier compte donc séduire par des prix compétitifs, la qualité de son offre à l'image de ses stations-services où un million de français s'arrête chaque jour, et, enfin, par la simplicité de son offre.

L'éolien marin, nouvelle filière énergétique

  L'éolien marin, nouvelle filière énergétique La France commence à rattraper son retard sur le secteur du renouvelable offshore : la première éolienne marine va être installée en Loire-Atlantique dans les prochaines semaines. Alors que le Royaume-Uni, l'Allemagne et le Danemark détiennent près de 90% de la capacité en éolien marin en Europe, selon l'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena), la France est seulement en train d'installer son premier démonstrateur flottant, près de Nantes. Un paradoxe, alors que l'Hexagone dispose du deuxième gisement de vent en Europe.

Votre navigateur ne supporte pas les cookies. L'authentification centralisée NE FONCTIONNERA PAS . Service poussé par l'Université de Rouen. Vous avez demandé à vous connecter à un service proposé par l'Université de Rouen.

Cette émission vous invite à considérer sérieusement ces trois raisons qui

Total assume son rôle d'outsider

En entrant sous sa marque sur le marché français des particuliers, Total poursuit sa stratégie d'intégration dans l'aval de la chaîne gaz et électricité en Europe. Le pétrolier ne débarque pas à l'improviste chez les particuliers. "On a déjà ce lien" avec eux et "on veut l'approfondir", a estimé Patrick Pouyanné. Sur ce marché, Total compte déjà plus de 400.000 clients en France et 700.000 en Belgique sous la marque belge Lampiris, qui a été rachetée il y a un an. Après la France, Total regardera les Pays-Bas et l'Allemagne. Le pétrolier est également un acteur majeur sur le marché des professionnels avec plus de 500.000 sites alimentés dans six pays européens (Royaume-Uni, France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne et Espagne).

Total © Fournis par La Tribune Total "a l'ambition (de) convaincre assez rapidement trois millions" de clients, a annoncé son PDG Patrick Pouyanné, promettant de ne "pas attendre cinq ans" pour atteindre ce chiffre.

Pour autant, le marché de la fourniture de gaz et d'électricité aux ménages français, qui est ouvert à la concurrence depuis 2007, reste dominé par EDF et Engie. Dans l'électricité, EDF continue de distribuer du courant aux tarifs réglementés à près de 84% des ménages. Les 5,2 millions de foyers ayant opté pour une offre à prix libre sont quasiment tous passés chez un de ses concurrents. Dans le gaz, le marché est un peu plus ouvert, avec plus de la moitié des 10,6 millions de ménages abonnés au gaz qui ont quitté les tarifs réglementés proposés par Engie. Parmi eux, l'ex-GDF Suez a réussi à conserver 2,8 millions de clients via ses propres offres de marché. Il conserve une part de marché de 75%.

La BCE veut plus de rigueur sur les créances douteuses

  La BCE veut plus de rigueur sur les créances douteuses La Banque centrale européenne demande de provisionner la totalité des prêts au remboursement incertain qui ne sont pas garantis. Cette disposition s’appliquera aux nouvelles créances mais le régulateur dévoilera de nouvelles mesures pour réduire l’encours encore élevé de prêts non performants des banques européennes d’ici au printemps prochain. © Fournis par La Tribune L'évolution du ratio de créances douteuses des banques européennes : en bleu le ratio total, en jaune celui portant sur les prêts aux entreprises, en orange celui sur les prêts aux ménages.

Vous êtes ici : Accueil. Erreur. Les cookies ne sont pas activés. Vous devez activer les cookies pour pouvoir vous connecter. Adresse courriel. Mot de passe.

Liseuse documents eyrolles. Workshopart 1 Art total .

Signe de la puissance des deux opérateurs historiques, dans l'électricité, le principal concurrent d'EDF est devenu ... Engie, qui fournit du courant à 3,3 millions de clients, soit un peu plus de 10% de parts de marché. Et dans le gaz, EDF, avec 1,3 million de clients, est désormais le numéro 2 du secteur derrière Engie avec aussi environ 10% de parts de marché. Ce sont les objectifs de Total, qui devra fournir 10 gigawatt (5 à partir d'énergies renouvelables et 5 à partir de gaz naturel, un marché sur lequel il est parmi les trois premiers mondiaux) pour servir les trois millions de clients visés.

Pas de quartier sur les opérateurs alternatifs

Si Patrick Pouyanné reconnaît ne pas être en mesure de concurrencer les anciens monopoles sur leurs terrains - EDF dans l'électricité et Engie dans le gaz -, Total veut "être le plus gros opérateurs alternatifs", selon le PDG de Total, et concurrencer Direct Énergie et l'italien Eni, principaux concurrents des opérateurs historiques en France. "Après dix ans d'existence du marché", la faible part des distributeurs alternatifs "est incroyable", a déploré Tom Van de Cruys, directeur général de Lampiris, qui continuera par ailleurs à gérer ses activités sous son nom en Belgique. "C'est un pouvoir d'achat immense qui est gâché".

Transition énergétique : un enjeu majeur pour les acteurs historiques

  Transition énergétique : un enjeu majeur pour les acteurs historiques Une étude publiée par un institut américain met en évidence un lien entre la santé financière des entreprises de l’énergie et la façon dont elles abordent la transition vers un monde décarboné. Ses auteurs ont étudié 11 entreprises dans le monde, dont l'énergéticien français Engie.Comme en témoigne le dernier rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) paru ce 4 octobre, il faut désormais compter avec les énergies renouvelables.

ERREUR. Chauffage à gaz delonghi neuf avec garantie 170 DT.

Inscrivez- vous chez ZEbet en cliquant ici et gagnez 653 euros :

Ce n'est pas faute d'offre car une trentaine de fournisseurs s'affrontent dans chacune des énergies. Fin septembre, Butagaz, spécialiste des bouteilles de gaz propane et butane, a annoncé une offre de distribution dans le gaz comme l'électricité. Seule une poignée parmi les nouveaux acteurs a pu tirer leur épingle du jeu. Dans l'électricité, seul Direct Energie, présent en France depuis 14 ans, détient 1,4 million d'abonnés. Soit un peu plus de 4% de part de marché de particuliers. Il est sur la troisième marche du podium. Le groupe, qui s'est aussi diversifié dans la production ces dernières années, est également le quatrième fournisseur de gaz pour les particuliers avec 497.000 clients. Il suit l'italien Eni, dont la filiale française dessert plus de 630.000 ménages. Le groupe a attaqué en 2017 le marché de l'électricité et vise 140.000 clients dès la fin de l'année.

Des investissements

Pour atteindre ses objectifs, Total prévoit de développer ses capacités de production en France et n'excluait pas de racheter ou de construire des centrales à gaz, ou encore d'être candidat à des concessions hydroélectriques. Mais Patrick Pouyanné est resté très vague sur le plan d'investissements pour développer cette nouvelle activité. Il a simplement rappelé que le groupe est en plein renforcement dans les énergies renouvelables, avec encore deux acquisitions en septembre et 400 millions d'euros d'investissements annuels dont "une partie" va être consacrée à l'électricité. "On ne sera pas un grand électricien", a-t-il néanmoins reconnu. Mais Total, qui se veut humble et discret pour ne pas réveiller EDF et Engie, n'est pas là par hasard. Vraiment pas.

Le marché postal atteint son niveau le plus bas depuis 2004 .
Selon l'observatoire annuel de l'Arcep, le secteur est en baisse depuis dix ans. En conséquence, depuis 2009, le marché postal a perdu près de 40.000 emplois. Le chiffre d'affaires du marché postal français, qui concerne La Poste et 31 autres sociétés autorisées à distribuer courrier ou colis, a diminué de 1,6% en 2016, à 10,3 milliards d'euros hors taxe, a indiqué jeudi l'Autorité de contrôle des postes et télécoms (Arcep).

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-64712-gaz-et-electricite-total-ne-sinvite-pas-vraiment-par-hasard-chez-vous/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!