Entreprise HSBC choisit un "insider" comme nouveau patron

11:50  09 octobre  2017
11:50  09 octobre  2017 Source:   La Tribune

HSBC écope d'une amende de 175 millions de dollars de la Fed

  HSBC écope d'une amende de 175 millions de dollars de la Fed La banque britannique est sanctionnée pour "pratiques risquées et douteuses" sur le marché des changes par la Réserve fédérale américaine. Une énième amende dans le cadre d'une vaste affaire de manipulation de changes. Dans l'affaire des manipulations de taux de changes impliquant les plus grandes banques internationales, les sanctions pleuvent de tous les côtés, de la Financial Conduct Authority britannique, du Department of Financial Services de New York, de la Commodity Futures Trading Commission américaine et même de la Fed.

Nous avons change notre domaine sur www.leshistoire.com.

Entrez votre recherche et cliquez sur le bouton. © 2009 laissemoichercherca. Google est une marque déposée de Google Inc.

Dès son diplôme d'économie en poche, John Flint est entré en 1989 chez HSBC, où il a travaillé 14 ans en Asie, dans les activités de marchés. Il a aussi été trésorier du groupe et directeur de la gestion d'actifs. © Fournis par La Tribune Dès son diplôme d'économie en poche, John Flint est entré en 1989 chez HSBC, où il a travaillé 14 ans en Asie, dans les activités de marchés. Il a aussi été trésorier du groupe et directeur de la gestion d'actifs.

La première banque européenne a demandé au régulateur d'avaliser la nomination au poste de directeur général de John Flint, qui y travaille depuis 28 ans. Stuart Gulliver, l'actuel DG, avait annoncé son intention de quitter ses fonctions en 2018.

Un homme de l'interne pour aider la première banque européenne en termes d'actifs à négocier le délicat virage du Brexit : le prochain directeur général de HSBC sera un pur produit maison, John Flint, 49 ans, qui travaille pour la première banque britannique depuis 28 ans. Le nom de l'actuel directeur de la banque de détail et de la gestion de fortune a été soumis à la Banque d'Angleterre, qui doit approuver sa nomination, selon les informations du Sunday Times qui cite des sources de la City.

Scandale du Libor : Deutsche Bank, Citi et HSBC paient 132 millions de dollars

  Scandale du Libor : Deutsche Bank, Citi et HSBC paient 132 millions de dollars Pour solder une class action dans l'affaire de manipulations du taux interbancaire de référence Libor, en voie de suppression, les trois banques ont signé un accord amiable devant un tribunal de New York. Enième réplique du scandale du Libor, du nom du "London Interbank Offered Rate", longtemps le taux de référence sur le marché monétaire pour les échanges de devises. Plusieurs banques ont été condamnées pour manipulations de ce taux interbancaire au cours des années 2005-2010.

ERREUR. Nissan Qashqai+2 importée depuis 2 semaine comme neuve voir photos

John Flint remplacera Stuart Gulliver, qui avait annoncé dès 2016 qu'il partirait en 2018, après sept ans aux commandes. A l'époque le nom de Henri de Castries, l'ex-patron d'Axa, qui est administrateur indépendant de HSBC, apparaissait comme un des candidats sérieux pour le poste. L'homme d'affaires français a depuis rejoint le fonds General Atlantic.

Relocaliser 1.000 emplois à Paris

L'une des premières tâches de John Flint sera de réaliser de façon opérationnelle la relocalisation, annoncée par Stuart Gulliver, de 1.000 emplois à Paris dans le contexte du Brexit. L'ex-Hongkong and Shanghai Banking Corporation possède en France une licence de plein exercice depuis son acquisition en 2002 du CCF (Crédit commercial de France).

Le futur patron de HSBC connaît bien de l'intérieur la banque britannique. Il y a notamment travaillé 14 ans en Asie, dans les activités de marchés. Il a occupé diverses fonctions notamment celles de trésorier, de responsable de la gestion d'actifs et de directeur de cabinet du directeur général.

Ce choix du successeur de Stuart Gulliver est la première décision du tout-nouveau président non-exécutif du conseil Mark Tucker, officiellement en poste depuis le 1er octobre, venu lui-même de l'extérieur : il a été patron de l'assureur Prudential et de américain AIA en Asie.

L'encadrement des loyers à Lille annulé par le tribunal administratif .
Le tribunal administratif a annulé mardi l'encadrement des loyers à Lille mis en place en février dernier à la demande de la maire Martine Aubry, selon un communiqué de cette juridiction. Le juge administratif a estimé que ce dispositif fixé par un arrêté du préfet du Nord "ne pouvait pas être appliqué dans la seule commune de Lille" et aurait dû concerner "l'ensemble de l'agglomération lilloise", explicite le communiqué. Selon ce communiqué, "l'agglomération Le juge administratif a estimé que ce dispositif fixé par un arrêté du préfet du Nord "ne pouvait pas être appliqué dans la seule commune de Lille" et aurait dû concerner "l'ensemble de l'agglomération lilloise", explicite le communiqué.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!