Entreprise Commerzbank n'est pas à vendre, assure Berlin

20:20  12 octobre  2017
20:20  12 octobre  2017 Source:   La Tribune

Lufthansa va reprendre 81 avions et 3.000 salariés d'Air Berlin

  Lufthansa va reprendre 81 avions et 3.000 salariés d'Air Berlin Lufthansa va signer ce jeudi la reprise de 81 avions et de 3.000 salariés d'Air Berlin, en faillite depuis le 15 août. Easyjet, avec qui Air Berlin était également en négociation exclusive pour la vente de ses actifs doit présenter son offre dans la journée. Air Berlin compte aujourd'hui 144 avions et 8.5000 salariés. Le dépeçage d'Air Berlin prend forme de manière officielle. Et Lufthansa va bel et bien comme prévu se tailler la part du lion.

Cette page n ' est pas visible actuellement.

ERREUR. A vendre à Nour Jaafer juste à coté de ariana essoghra et du pôle

Le gouvernement allemand n'est pas prêt à vendre sa part de 15,6% dans le capital de la banque, selon Die Welt. Au cours actuel, il serait perdant, malgré les marques d'intérêt de BNP et Crédit Agricole.

Il ne faut jamais avoir l'air pressé quand on veut bien vendre. Le gouvernement allemand tient donc à clarifier sa position : il n'est pas prêt à céder sa participation de 15,6% dans dans Commerzbank à n'importe quelles conditions.

"Nous ne sommes certainement pas prêts à vendre, la perte serait trop élevée", a déclaré un haut fonctionnaire allemand au quotidien Die Welt.

Interrogé par l'agence Reuters, un porte-parole du ministère allemand des Finances a répété jeudi :

Faillite d'Air Berlin : les avions cloués au sol d'ici au 28 octobre

  Faillite d'Air Berlin : les avions cloués au sol d'ici au 28 octobre Les vols exploités par Air Berlin s'arrêteront d'ici le 28 octobre, a annoncé lundi la compagnie aérienne engagée dans des négociations en vue de la cession de ses actifs. Clap de fin pour Air Berlin. D'ici moins de trois semaines, les 144 avions de la compagnie allemande créées dans les années 70 seront cloués au sol, comme ce fut le cas la semaine dernière au Royaume-Uni avec la faillite de Monarch Airlines.

Nous avons change notre domaine sur www.leshistoire.com.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

"Notre position sur Commerzbank n'a pas changé. Nous ne somme pas pressés. Nous voulons obtenir un bon résultat pour le contribuable".

Loin de son prix de revient

  Commerzbank n'est pas à vendre, assure Berlin © Fournis par La Tribune

Le prix de revient du gouvernement allemand, qui avait renfloué la banque du Mittelstand (le tissu de PME allemandes) en 2008-2009, se situe à 18 euros, alors que Commerzbank cote actuellement 11,70 euros, valorisant la participation du gouvernement allemand à un peu plus de 2,2 milliards d'euros. Soit un écart de plus de 50%. Berlin envoie un signal aux acquéreurs potentiels : il faudra faire un sérieux effort pour espérer convaincre le premier actionnaire de la banque.

Depuis le mois de septembre, des rumeurs circulent sur un éventuel mariage ou rachat de Commerzbank, qui n'est pas au mieux de sa forme. La banque italienne Unicredit a d'abord été citée, puis BNP Paribas. Le directeur général de Crédit Agricole, Philippe Brassac, a lui-même exprimé son intérêt pour la banque allemande dans le Handelsblatt.

L'ex "banque des syndicats" va lever 2,1 milliards d'euros en Autriche .
L'ancienne "banque des travailleurs" Bawag, qui était contrôlée par les syndicats autrichiens et a frôlé la faillite, va entrer à la Bourse de Vienne où ce sera la plus importante opération jamais réalisée. Détenue par le fonds Cerberus, Bawag serait valorisée 5,2 milliards d'euros.Son nom signifie "la banque des travailleurs". Fondée en 1922 pour accorder des crédits bon marché, la Bawag était contrôlée par la principale centrale syndicale autrichienne, ÖGB.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-65753-commerzbank-nest-pas-a-vendre-assure-berlin/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!