Entreprise Biotech : la société française Horama lève 19 millions d'euros

11:50  08 novembre  2017
11:50  08 novembre  2017 Source:   La Tribune

La FDA lève la suspension des essais cliniques de Cellectis

  La FDA lève la suspension des essais cliniques de Cellectis La biotech française avait dû stopper deux études cliniques contre deux types de leucémies suite au décès d'un patient. L'Agence américaine des médicaments vient de l'autoriser à reprendre ses essais de phase I. Cellectis aperçoit le bout du tunnel. La Food and Drug Administration (FDA, l'agence américaine des médicaments) a levé la suspension des deux essais cliniques de phase I de la biotech française, suscitant l'enthousiasme des investisseurs: l'action de la société prenait près de 8% à la Bourse de Paris, mardi 7 novembre à midi.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Météo - Emploi - Petites annonces - PMU - Cours des changes - Programme de Vol - Guide TV - Infos Services - Pharmacie - Réservation d'Hôtels. Moov Prépayé - Assistance MOOVnaute - Mon Compte - Nos coordonnées - Webmail - Test de bande passante.

HORA-PDE6B est un © Fournis par La Tribune HORA-PDE6B est un "candidat-médicament" qui doit intervenir dans le traitement de la rétinite pigmentaire due à la mutation du gène PDE6B.

Ce nouveau tour de table intervient après une première levée de fonds de 4 millions d'euros (série A) réalisée en juillet 2016. Ceci devrait permettre, à la biotech française, de développer un peu plus le traitement de la rétinite pigmentaire.

La biotech, basée à Paris et à Nantes, spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, a annoncé ce mercredi, une levée de fonds "Série B" d'un montant de 19 millions d'euros. Celle-ci a été réalisée auprès de quatre fonds d'investissements : Kurma Partners (lead investor), Fund+,

Biotech : incontournable Amérique

  Biotech : incontournable Amérique Pour développer leurs produits thérapeutiques jusqu'à leur commercialisation, les biotechs françaises doivent séduire les poids lourds américains de l'investissement.Avant ses mauvais résultats pour un essai clinique de phase III publié le 20 octobre, DBV Technologies faisait figure de modèle parfait pour les autres biotechs françaises. La société, qui conçoit des immunothérapies contre les allergies alimentaires, a réussi à lever suffisamment de fonds pour espérer lancer et commercialiser seule ses produits thérapeutiques aux États-Unis, marché numéro 1 des médicaments.

Notice Table des Matières Pagination.

ERREUR. la société de sélection et conseil du personnelle cherche un chauffeur . profil

Pontifax et Idinvest, et de ses investisseurs historiques : Omnes Capital, GO Capital, et Sham Innovation Santé/Turenne.

| Lire aussi :Horama, la biotech qui combat la cécité, lève 4 millions d'euros

Selon un communiqué, l'objectif principal de cette levée de fonds est de financer le développement du projet HORA-PDE6B et, plus particulièrement son entrée en phase clinique, qui vient tout juste d'être autorisée par l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM).

Le rétinite pigmentaire sans traitement actuellement

HORA-PDE6B est un "candidat-médicament" qui doit intervenir dans le traitement de la rétinite pigmentaire due à la mutation du gène PDE6B. Il s'agit d'une thérapie génique de remplacement, qui doit fournir une copie non mutée du gène humain pour exprimer une protéine PDE6B fonctionnelle. Une nouvelle ambitieuse et optimiste puisque, à ce jour, aucun traitement n'existe pour la rétinite pigmentaire.

En juillet 2016, la biotech avait déjà obtenu 4 millions (série A) lors d'un précédent tour de table.

Pour rappel, Horama a été créée en 2014, à l'initiative d'une équipe de chercheurs académiques ayant mené, dès 2011 l'un des tout premiers essais cliniques de thérapie génique appliquée à l'ophtalmologie en France.

Pourquoi Carmat internationalise ses essais cliniques ? .
Carmat, qui peut implanter son cœur artificiel en France, et dans deux pays étrangers, espère pouvoir effectuer ses essais cliniques dans d'autres pays. De quoi faciliter le recrutement des patients et aller plus vite pour tenir son objectif de commercialisation sur le marché européen en 2019. Après avoir implanté récemment son premier cœur artificiel à Astana, capitale du Kazakhstan, Carmat pourra effectuer une telle opération à Prague, a-t-il annoncé lundi 30 octobre. Cette annonce a fait bondir l'action de Carmat de plus de 10% ce jour-là.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-69103-biotech-la-societe-francaise-horama-leve-19-millions-deuros/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!