Entreprise Noël avant l'heure pour Airbus: Emirates pourrait commander plus de 30 A380

17:05  09 novembre  2017
17:05  09 novembre  2017 Source:   La Tribune

Quand tout va mal, tout va très, très mal pour Airbus...

  Quand tout va mal, tout va très, très mal pour Airbus... Airbus a révélé s'être dénoncé aux autorités américaines pour des "inexactitudes" dans des ventes d'armes. Les commandes du groupe sont en chute libre. Un véritable séisme... Après s'être dénoncé à la justice britannique, Airbus a transmis fin 2016 à Washington à la suite d'un examen de ses procédures de conformité avec la réglementation américaine "certaines inexactitudes dans les déclarations faites au Département d'Etat américain au titre de la partie 130 de la réglementation américaine sur la commercialisation d'armes (ITAR)".

Le premier agenda des loisirs en Belgique. Plus de 9000 activités pour tous: familles et enfants! Brocantes, Fêtes, Stages, Concerts, Spectacles.

Selon l'agence Reuters, Airbus et Emirates négocient un contrat portant sur plus de 30 A380 supplémentaires, représentant au moins 14 milliards de dollars (12 milliards d'euros) sur la base des prix catalogue. L'annonce pourrait avoir lieu ce dimanche.

Alors qu'aucun nouveau client ne pointe à l'horizon et que tous les autres compagnies clientes de l'A380 ne veulent en commander d'autres exemplaires, Emirates est prête à en reprendre une fournée. © Fournis par La Tribune Alors qu'aucun nouveau client ne pointe à l'horizon et que tous les autres compagnies clientes de l'A380 ne veulent en commander d'autres exemplaires, Emirates est prête à en reprendre une fournée.

Cheikh Ahmed ben Saïd Al Maktoum, le Pdg du groupe Emirates et directeur de la direction générale de l'aviation civile de Dubaï va finir par avoir sa statue à Toulouse. La compagnie qu'il dirige depuis 1985 s'apprête une nouvelle fois à sauver le programme A380 qu'elle porte à bout de bras depuis des années avec 142 exemplaires commandés sur les 317 A380 vendus depuis le lancement du programme en 2000. Alors qu'aucun nouveau client ne pointe à l'horizon et que tous les autres compagnies clientes de l'A380 ne veulent en commander d'autres exemplaires, Emirates est prête à en reprendre une fournée.

Pas d'autres A380 pour Singapore Airlines mais des A380 top luxe

  Pas d'autres A380 pour Singapore Airlines mais des A380 top luxe Considérée comme l'une des meilleures compagnies du monde en termes de qualité de services, voire la meilleure, la compagnie singapourienne introduit dans ses A380 de nouvelles cabines qui repoussent encore les frontières du luxe dans l'aviation. Cet investissement de 850 millions de dollars intervient alors que la compagnie est fortement concurrencée par les compagnies du Golfe. Pour autant, Singapore Airlines ne commandera pas de nouveaux A380 et continuera d'exploiter 19 exemplaires.Singapore Airlines ne commandera pas d'A380 supplémentaires. Son directeur général, Goh Choon Phong, l'a clairement indiqué ce jeudi devant une centaine de journalistes réunis à Singapour.

Liseuse documents eyrolles. Introduction - Le réglage des préférences (pages 23- 30 ).

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Annonce dimanche

Selon l'agence Reuters, Airbus et Emirates négocient un contrat portant sur plus de 30 A380 supplémentaires, représentant au moins 14 milliards de dollars (12 milliards d'euros) sur la base des prix catalogue. Le contrat pourrait être signé dès ce dimanche lors de l'ouverture du salon aéronautique de Dubaï qui se fermera ses portes le 16 novembre. Reste à voir si une partie de cette commande ne correspond pas à une conversion de commandes déjà passées en A380 Plus une version légèrement améliorée par Airbus.

Une aubaine pour un avion qui n'a pas enregistré la moindre commande depuis des années. Et un joli coup pour le directeur commercial d'Airbus John Leahy qui s'apprête à partir à la retraite.

A380 Neo vers 2025 ?

Emirates pourrait bien sauver à nouveau l'Airbus A380

  Emirates pourrait bien sauver à nouveau l'Airbus A380 Emirates espère pouvoir signer une commande de très gros porteurs Airbus A380 lors du salon de l'aéronautique de Dubaï ce mois-ci, a déclaré son président vendredi. Emirates s'apprête une nouvelle fois à sauver l'A380, ou du moins à lui donner un grand bol d'oxygène.

La connexion est refusée car le nombre maximum de connexions autorisées (250) par le Webmaster pour ce site a été atteint. Réessayez plus tard. (14, ERR_MAX_CONNECTION).

ERREUR. 2 tables originales pour jardin, hauteur 75 cm, diamètres 60 et 70 cm : 30

Vendredi dernier, lors de livraison du 100e A380, cheikh Ahmed ben Saïd Al Maktoum, le président du groupe Emirates avait déjà évoqué ces négociations. Si l'accord se concrétisait, il pourrait permettre à Airbus de renflouer son carnet de commandes et de pouvoir assurer de la production jusqu'au milieu de la prochaine décennie, au moment où de nouvelles technologies de moteurs permettraient d'envisager une version remotorisée plus performante. Car s'il reste officiellement une centaine d'appareils à livrer, dont 42 à Emirates, un grand nombre de commandes figurant dans le carnet de commandes s'avère fragile, soit parce que le client a laissé entendre qu'il ne souhaitait pas honorer ses commandes (Virgin Atlantic, Singapore Airlines, Qantas) soit parce qu'il apparaît fragile financièrement. En retirant ces commandes incertaines, il ne reste plus qu'une petite cinquantaine d'appareils à livrer, soit 4 ans de production au rythme actuel de un avion livré par mois.

Une porte-parole d'Emirates a déclaré :

"Nous ne commentons ni les rumeurs ni les spéculations."

430 A320neo : la commande géantissime de 50 milliards pour Airbus de la part d'Indigo Partners .
La commande sera répartie entre les compagnies aériennes low cost, Frontier Airlines (États-Unis), JetSMART (Chili), Volaris (Mexique) et Wizz Air (Hongrie). Elle s'élève à 49,5 milliards de dollars au prix catalogue. Airbus avait jusqu'ici bien caché son jeu au salon aéronautique de Dubaï. Il frappe un énorme coup. C'est même du jamais vu. Quatre compagnies aériennes du fonds de capital-investissement spécialisé dans le transport aérien Indigo Partners ont signé mercredi avec Airbus un protocole d'accord pour l'achat de 430 appareils de la famille A320neo.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!