Entreprise Que faire des gares ferroviaires avec l'ouverture à la concurrence? Ce que dit la SNCF

15:20  11 novembre  2017
15:20  11 novembre  2017 Source:   La Tribune

Interruption du RER A : le gouvernement demande une enquête

  Interruption du RER A : le gouvernement demande une enquête Le gouvernement français a demandé un rapport sur l'interruption du trafic de la ligne A du RER, qui a repris jeudi matin à Paris après quatre jours d'arrêt partiel, a annoncé la ministre des Transports, Elisabeth Borne. Le trafic a été interrompu de lundi à jeudi matin entre les stations La Défense et Auber à la suite d'un accident lié au chantier du prolongement du RER E, ligne gérée par la SNCF, dans le cadre d'un forage préliminaire pour des travaux conduits par les équipes du groupement Eole (Bouygues Travaux Publics, Eiffage et Razel-Bec), en charge du chantier du RER E pour SNCF Réseau.

* Une preuve de majorité (+18) vous sera demandée juste après.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

  Que faire des gares ferroviaires avec l'ouverture à la concurrence? Ce que dit la SNCF © Fournis par La Tribune

Le Président de la SNCF Guillaume Pepy, a déclaré que la création d'une "société publique des gares" serait "la solution la plus raisonnable" en prévision de l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs.

Que faire de Gares & Connexions avec l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire des voyageurs à partir de 2019? Lors d'une audition devant la commission des affaires européennes de l'Assemblée nationale, Guillaume Pepy, le président de la SNCF, a déclaré jeudi que la création d'une "société publique des gares" serait "la solution la plus raisonnable".  Aujourd'hui, les 3.000 gares françaises sont actuellement gérées par Gares & Connexions, une branche de SNCFMobilités, l'actuel monopole public des trains de voyageurs (TGV, TER, Intercités). Mais cette organisation "n'est pas possible avec l'ouverture à la concurrence", a rappelé Guillaume Pepy.

La SNCF devant le juge pour le déraillement du TGV Est

  La SNCF devant le juge pour le déraillement du TGV Est La SNCF est convoquée le 20 décembre par le juge chargé de l'enquête sur le déraillement d'une rame d'essai du TGV Est en 2015, qui avait fait 11 morts, en vue de son éventuelle mise en examen, a indiqué samedi le groupe ferroviaire. La SNCF est convoquée le 20 décembre par le juge chargé de l'enquête sur le déraillement d'une rame d'essai du TGV Est le 14 novembre 2015, qui avait fait 11 morts et 42 blessés, en vue de son éventuelle mise en examen, a indiqué samedi le groupe ferroviaire à l'AFP. Sa filiale Systra, qui s'occupe des essais, est pour sa part convoquée le 18 décembre pour les mêmes raisons, a-t-il ajouté.

"Il y aurait conflit d'intérêt potentiel", a expliqué Patrick Jeantet, président de SNCF Réseau, gestionnaire public du réseau ferré. Le gendarme du rail, l'Arafer, avait en effet pointé en juillet 2016 des "risques d'atteinte à la concurrence" et considéré que "le maintien de la situation actuelle (...) n'est pas envisageable".

La fin du monopole de la SNCF approche. Pour les contrats de service public (TER, Intercités), les autorités organisatrices de transport (Régions ou l'Etat dans le cadre des Intercités) pourront lancer des appels d'offres dès décembre 2019 si elles le souhaitent, et l'ouverture à la concurrence de ces marchés sera obligatoire à partir de 2023. Sur les lignes à grande vitesse, non conventionnées, de nouveaux opérateurs pourront quant à eux commercialiser leurs liaisons à partir de décembre 2020 pour une mise en service en 2021.

"Une concurrence loyale est un préalable à de nouveaux droits de trafic aériens" (Elisabeth Borne)

  Lors d'une audition au Sénat, la ministre des Transports a annoncé l'organisation d'Assises du transport aérien début 2018. Elisabeth Borne veut aller plus loin que les seuls sujets de compétitivité en abordant également les questions environnementales et d'aménagement du territoire.Le calendrier des Assises du transport aérien se précise. Alors qu'Elisabeth Borne avait seulement annoncé jusqu'ici qu'elles se tiendraient en 2018, sans plus de précision, la ministre des Transports a indiqué ce mercredi lors d'une audition au Sénat qu'elles seraient organisées au « début de l'année prochaine ».

L'événement ne se trouve plus sur le site. Nous vous suggérons de faire une recherche par mot clé. Vous allez trouver ce que vous cherchez!

Accueil à L ’Affiche Événementiel Restaurant Collectivités Infos Pratiques Espace pro.

Indépendance du gestionnaire des gares

Pour garantir "une indépendance réelle du gestionnaire des gares", le régulateur a préconisé la création d'une filiale de SNCF Réseau, tandis qu'un rapport parlementaire a estimé en novembre qu'un transfert pur et simple au gestionnaire du réseau serait "une configuration idéale".

Les dirigeants de la SNCF ne sont toutefois pas favorables à ce rattachement. "Les gares, c'est à la fois du béton et des clients (...) Les mettre du côté de l'infrastructure risque de passer sous silence la dimension client", a justifié M. Pepy.

"Notre sentiment, c'est que la solution la plus raisonnable est celle qui existe dans beaucoup de pays: il faut faire une société publique des gares", a-t-il ajouté.

Pour Patrick Jeantet, l'avenir de Gares & Connexion se limite à deux options, "soit faire un troisième EPIC (établissement public industriel et commercial, comme Mobilités et Réseau, ndlr), soit le mettre dans Réseau".

Le deuxième scénario "a cet inconvénient qu'on aurait deux stratégies en parallèle à développer", a estimé le patron de Réseau, précisant que sa priorité est "la rénovation et la modernisation" des voies ferrées, alors que Gares & Connexions fait "un métier différent".

Avec le paiement, Messenger s'allie aux banques et concurrence PayPal, Leetchi et Lydia .
La messagerie instantanée de Facebook propose désormais le paiement entre particuliers en France, pour se rembourser entre amis ou faire un cadeau de groupe, des usages qui ont fait le succès de l’appli française Lydia et des cagnottes en ligne. « Toutes les banques françaises ont donné leur accord » nous indique le réseau social. Explication. « Le paiement de personne à personne sur Messenger arrive en France ! Rapide, efficace, et sécurisé. Fonctionne avec votre carte bancaire. » C'est le patron de la messagerie instantanée de Facebook, David Marcus, d'origine française et résidant dans la Silicon Valley depuis dix ans, qui l'a annoncé dans un tweet.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!