Entreprise Réduction de la production de pétrole : la durée de prolongation en discussion

13:50  13 novembre  2017
13:50  13 novembre  2017 Source:   La Tribune

Climat : le monde entier dépendant des efforts de la Chine

  Climat : le monde entier dépendant des efforts de la Chine Les émissions de gaz à effet de serre repartent à la hausse en 2017 après trois ans de stabilisation, essentiellement sous l'effet de la croissance chinoise. Selon le rapport annuel de l'Agence internationale de l'énergie paru ce 14 novembre, l'évolution attendue de son économie et de son mix énergétique pourrait au contraire en faire un acteur majeur de la lutte contre le changement climatique d'ici à 2040.La nouvelle a fait l'effet d'une bombe en pleine COP23 : après trois années de stagnation, les émissions de gaz à effet de serre sont reparties à la hausse en 2017.

* Une preuve de majorité (+18) vous sera demandée juste après.

[Content Bloqued]. Toda la colección estará disponible en próximas fechas en la tienda de la web

Selon le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis, il existe une quasi-unanimité aujourd'hui sur la prolongation entre les 24 producteurs qui s'étaient mis d'accord il y a un an pour réduire la production afin de rééquilibrer le marché. Reste désormais à choisir la durée.

Les pays producteurs de pétrole devraient prolonger à l'unanimité fin novembre un accord de réduction de la production, a indiqué lundi le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis. Suheil al-Mazrouei a salué lors d'une conférence pétrolière à Abou Dhabi le consensus des producteurs autour de cet accord. "Je pense qu'ils continueront à faire ce qu'il faut pour" rééquilibrer le marché."

Comment GTT a convaincu CMA CGM d'adopter le GNL pour ses navires géants

  Comment GTT a convaincu CMA CGM d'adopter le GNL pour ses navires géants Dans un entretien accordé à La Tribune, le PDG de GTT Philippe Berterottière explique comment il a convaincu CMA CGM de se lancer dans le GNL. Et ce malgré un surcoût estimé à 10% par rapport à navire classique. Une très belle histoire et une grande première mondiale... d'ailleurs saluée par le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, et la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne. De quoi parle-t-on? De la méga-commande de CMA CGM à un chantier naval chinois de neuf plus gros porte-conteneurs jamais construits, capables de transporter chacun 22.000 conteneurs (contre 21.

Tratado de la Reforma del Entendimiento (Spanish Edition).

Selon lui, il existe une quasi-unanimité aujourd'hui sur la prolongation entre les 24 producteurs Opep et non-Opep qui s'étaient mis d'accord il y a un an pour réduire la production de 1,8 million de barils par jour afin de rééquilibrer le marché, engorgé par une surabondance de l'offre. "Je n'ai pas entendu une personne parler" d'une non-prolongation de cet accord, mais la période de prolongation "fera l'objet de discussions lorsque nous nous rencontrerons".

Les ministres de l'Opep doivent se réunir formellement fin novembre à Vienne pour discuter d'une prolongation de l'accord de réduction de la production au-delà de mars 2018. © Fournis par La Tribune Les ministres de l'Opep doivent se réunir formellement fin novembre à Vienne pour discuter d'une prolongation de l'accord de réduction de la production au-delà de mars 2018.

| Lire aussi : La consommation de pétrole continuera de grimper d'ici à 2040

Immobilier : les taux ne bougent pas, les demandes de crédit repartent à la hausse

  Immobilier : les taux ne bougent pas, les demandes de crédit repartent à la hausse Après une nette hausse entre octobre 2016 et avril 2017, les taux sont stables depuis quelques mois. Les taux des prêts du secteur concurrentiel (toutes durées confondues) se sont établis à 1,55% en moyenne le mois dernier, contre 1,56% en septembre, selon une étude. es taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France, quasi stables depuis avril, sont restés au même niveau au mois d'octobre, indique l'observatoire Crédit Logement/CSA dans un communiqué.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document. Règlement d'admission en Bachelor - domaine musique et arts de la scène.

Communiqué supprimé de l 'Espace Datapresse.

Remontée du prix du baril de brut

"J'espère que nous parviendrons à un accord qui conduira à une plus grande stabilisation et davantage d'investissements dans le marché", a poursuivi le ministre des Emirats, quatrième producteur de l'Opep. Du fait des réductions de production, les prix du brut sont remontés à plus de 64 dollars le baril, contre 40 il y a un an, et les stocks accumulés depuis 2014 ont considérablement diminué.

Les ministres de l'Opep doivent se réunir formellement fin novembre à Vienne pour discuter d'une prolongation de l'accord de réduction de la production au-delà de mars 2018. L'Arabie saoudite et la Russie, autre grand producteur mondial de pétrole, y sont favorables.

(Avec AFP)

Budget défense: Bercy dispose d'une arme de dissuasion massive .
Selon le député Les Républicains, François Cornut-Gentille, l'article 14 "gèle le reste à payer pour les années à venir au montant de celui de 2017", soit environ 50 milliards pour le ministère des Armées, dont 35 milliards pour le seul programme 146 (Équipement). Pour Bercy, l'article 14 du projet de loi de programmation des finances publiques est une arme de dissuasion massive.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!