Entreprise Europe de la défense : l'incroyable cynisme de la Suède !

19:35  14 novembre  2017
19:35  14 novembre  2017 Source:   La Tribune

50 milliards, c'est le stock incroyable de dépenses à venir des armées

  50 milliards, c'est le stock incroyable de dépenses à venir des armées Le ministère des Armées a cumulé plus de 50 milliards d'euros d'engagements, qui vont néanmoins s'étaler sur plusieurs années.50,4 milliards d'euros exactement. C'est le volume des autorisations d'engagement du ministère des Armées non couvertes par des crédits de paiement à fin 2016. Dans le jargon des budgétaires, ils sont communément appelés les "restes à payer". Et très clairement, les armées ont officiellement obtenu l'autorisation de dépenser ces crédits dans les prochains budgets du ministère.

[Content Bloqued]. Toda la colección estará disponible en próximas fechas en la tienda de la web

Erreur MC6 ! La page n'existe pas

Moins d'une semaine après avoir choisi le système de défense anti-aérien américain Patriot, Stockholm s'engage dans une coopération militaire et industrielle renforcée entre pays européens.

Au choix, une politique illisible, voire incompréhensible, ou le cynisme de la Suède est incroyablement culotté. Moins d'une semaine après avoir choisi le système de défense anti-aérien américain Patriot fabriqué par Raytheon, Stockholm a acté lundi son intention de s'engager dans une coopération militaire renforcée entre pays européens, dans le développement d'armements comme les opérations extérieures, avec pour ambition affichée de relancer l'Europe de la défense. Le Conseil doit désormais, d'ici à la fin de l'année, adopter une décision formelle établissant la Coopération structurée permanente  (CSP), avec une première liste de projets qui devraient être identifiés en parallèle.

Budget défense: Bercy dispose d'une arme de dissuasion massive

  Budget défense: Bercy dispose d'une arme de dissuasion massive Selon le député Les Républicains, François Cornut-Gentille, l'article 14 "gèle le reste à payer pour les années à venir au montant de celui de 2017", soit environ 50 milliards pour le ministère des Armées, dont 35 milliards pour le seul programme 146 (Équipement). Pour Bercy, l'article 14 du projet de loi de programmation des finances publiques est une arme de dissuasion massive.

LE SOUFFLE DE LA COLERE - Bande Annonce (VOST).

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Mais quelle crédibilité aura la Suède et d'autres pays d'ailleurs (Roumanie entre autre) à défendre une Europe de la défense quand le ministre de la défense Peter Hultqvist a personnellement choisi un programme américain 30% à 40% plus cher que celui proposé conjointement par la France et l'Italie. Deux pays européens qui pourtant lui proposaient en plus une coopération industrielle au moment de la modernisation du système SAMP/T. Et pourtant la déclaration de la commission européenne indique bien dans sa déclaration que la Coopération structurée permanente ouvre "la voie à un renforcement de la coopération en matière de défense entre les Etats membres de l'UE qui le peuvent et le souhaitent".

Le ministre de la défense suédois, Peter Hultqvist, achète américain mais signe une déclaration pour l'Europe de la défense... © Fournis par La Tribune Le ministre de la défense suédois, Peter Hultqvist, achète américain mais signe une déclaration pour l'Europe de la défense...

Peter Hultqvist, l'homme de Washington

Europe de la défense : la très belle trahison de la Suède qui s'offre le Patriot

  Europe de la défense : la très belle trahison de la Suède qui s'offre le Patriot Stockholm hésitait entre l'Europe et les Etats-Unis pour l'achat de son système de défense antiaérienne. La Suède a choisi le Patriot plutôt que le SAMP/T proposé par l'Italie et la France.Entre l'Europe et les Etats-Unis, la Suède a choisi... Washington et le missile Patriot malgré une offre européenne (France et Italie) de très bonne qualité avec le système SAMP/T armé des missiles Aster et surtout moins chère de 30% à 40%. Triste Europe de la défense. C'est le ministre de la Défense suédois qui est à l'origine de cette décision incroyable contre l'avis même des opérationnels, notamment la DGA suédoise (Swedish Defence Materiel Administration).

La page que vous essayez de chercher est introuvable. Retour a la page precedent.

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l'immobilier.

Comment le ministre de la Défense suédois Peter Hultqvist peut-il signer cet accord européen en son âme et conscience, lui qui est à l'origine du choix du Patriot et ce contre l'avis même des opérationnels, notamment la DGA suédoise (Swedish Defence Materiel Administration). A-t-il vraiment lu la CSP qui "permettra aux Etats membres de développer conjointement des capacités de défense, d'investir dans des projets communs et de renforcer l'état de préparation opérationnelle et la contribution de leurs forces armées" ? L'Europe de la défense est-elle une réalité pour Peter Hultqvist ou simplement un concept brumeux mais bien utile pour être sur la photo officielle?

Le système franco-italien SAMP/T (MBDA et Thales) était pourtant favori au début de la compétition. Mais après un voyage à Washington en mai dernier, Peter Hultqvist a complètement cédé à la pression américaine. Le ministère suédois de la Défense n'a pas fourni de détails sur ce contrat évalué par l'agence chargée de l'acquisition des matériels militaires à 10 milliards de couronnes (1 milliard d'euros).

Défense antiaérienne : la France, l'Italie et la Turquie signent une lettre d'intention

  Défense antiaérienne : la France, l'Italie et la Turquie signent une lettre d'intention Ankara, Paris et Rome ont signé une lettre d'intention pour renforcer leur coopération dans des projets d'armement, notamment dans le secteur de la défense antimissile. La Turquie, la France et l'Italie ont signé mercredi une lettre d'intention pour renforcer leur coopération dans des projets d'armement, notamment dans le secteur de la défense antimissile, selon Reuters, qui l'a appris de sources proches du ministère turc de la Défense. La lettre d'intention a été signé à Bruxelles, où le ministre turc de la Défense, Nurettin Canikli, participait à une réunion avec ses homologues de l'OTAN.

Nous avons déménagé ! Pour plus d'informations sur les prochaines sorties de jeux, rendez-vous sur : http://www.zylom.com/uk/blog/coming-soon/.

Le premier agenda des loisirs en Belgique. Plus de 9000 activités pour tous: familles et enfants! Brocantes, Fêtes, Stages, Concerts, Spectacles. Accueil> Retour a la page précédente>. L'événement ne se trouve plus sur le site. Nous vous suggérons de faire une recherche par mot clé.

Un moment historique

"Nous vivons un moment historique pour la défense européenne", a commenté lundi la diplomate en chef de l'Union, Federica Mogherini, à l'issue de la signature par les ministres de 23 Etats membres de l'UE d'un document où sont listés 20 "engagements" jetant les bases de leur CSP. Federica Mogherini estime que ce nouvel outil va "permettre de développer davantage nos capacités militaires pour renforcer notre autonomie stratégique". Comment compte-t-elle justifier à l'avenir un achat de matériel américain touchant à la souveraineté nationale par un des 23 signataires de la CSP?

En théorie, cette coopération renforcée peut déboucher sur la mise sur pied d'un quartier général opérationnel pour des unités de combat de l'Union européenne ou d'une plateforme logistique d'opérations. Mais dans un premier temps, elle devrait prendre la forme de projets - à quelques-uns - de développement de matériel (chars, drones, satellites ou avions de transport militaire) ou encore d'un hôpital de campagne européen. Plus de 50 projets ont été déposés, a précisé Federica Mogherini, qui espère que la CSP permettra des "économies d'échelle" pour l'industrie de la défense européenne aujourd'hui trop "fragmentée" par rapport à la concurrence américaine... qui profite à fonds des achats des pays européens.

Armement : Renault Trucks Defense perd une compétition stratégique face à Nexter .
Nexter a remporté la compétition pour la fabrication du programme VBMR (Véhicule blindé multirôle) léger face notamment à Renault Trucks Defense (RTD), propriété du constructeur suédois Volvo, ainsi que Thales (Bushmaster). © Fournis par La Tribune Le célèbre VAB de Panhard de l'armée de Terre va être remplacé par le Titus de Nexter Selon des sources concordantes, Nexter (groupe KNDS) a remporté la compétition pour la fabrication du programme VBMR (Véhicule blindé multirôle) léger, qui sera le successeur du VAB dans l'armée de Terre.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-69796-europe-de-la-defense-lincroyable-cynisme-de-la-suede/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!