The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Entreprise Cancer : Incyte parie sur la disparition de la monothérapie

09:35  15 novembre  2017
09:35  15 novembre  2017 Source:   latribune.fr

Le Disneyland de l'alimentation ouvre en Italie

  Le Disneyland de l'alimentation ouvre en Italie Fico Eataly World, un parc d'attractions entièrement dédié au "made in Italy" agro-alimentaire accueillera à partir du 15 novembre quelque 15.000 visiteurs par jour. Il permettra d'explorer le parcours des principales spécialités italiennes du champ jusqu'à l'assiette.C'est l'un des ambitieux projets du bouillonnant Oscar Farinetti, le fondateur de la chaîne de distribution mondiale Eataly qui depuis 2004 a fait de la gastronomie italienne la clé de son succès. Fico Eataly World, dont les travaux ont été lancés il y a deux ans, en prolongation de l'Expo de Milan, ouvrira enfin ses portes le 15 novembre dans la ville de Bologne.

# Cancer : @ Incyte parie sur la disparition de la # monothérapie http # Monothérapie versus #Pléothérapie : combinaison à faible dose de médicaments existants ms pr autres maladies @Pharnext #BigBangFigaro pic.twitter.com/29weXrEgAq.

Une nécessité pour traiter plus efficacement les cancers et faire face aux mutations des cellules tumorales, d'après son PDG Hervé Hoppenot. Cela s'ajoute à la pression de l 'Assurance maladie sur les remboursements d'actes de biologie. En quelques années, le secteur de la biologie médicale a

La biotech américaine a fait des combinaisons de médicaments son cœur de stratégie. Une nécessité pour traiter plus efficacement les cancers et faire face aux mutations des cellules tumorales, d'après son PDG Hervé Hoppenot. Adoptée par de plus en plus de laboratoires pharmaceutiques, ces associations de médicaments posent la question de l'augmentation des coûts pour les systèmes de santé.

Le paquet de cigarettes 30 centimes plus cher en moyenne à partir d'aujourd'hui

  Le paquet de cigarettes 30 centimes plus cher en moyenne à partir d'aujourd'hui Annoncée fin septembre par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, cette hausse constitue une première étape dans le projet du gouvernement d'aboutir à un paquet à dix euros en novembre 2020 dans le cadre de sa politique de lutte contre le tabagisme. Après quatre années de stabilité, il repart à la hausse. Le prix des cigarettes en France a augmenté en moyenne de 30 centimes pour l'ensemble du marché ce lundi, les cigarettiers ayant répercuté la hausse des taxes. La dernière hausse significative des prix du tabac remontait à janvier 2014, date à laquelle le paquet de cigarettes avait augmenté d'environ 20 centimes.

Le laboratoire pharmaceutique a de nouveau abaissé ses prévisions de résultats début novembre, conséquence de la concurrence sur le marché américain des génériques et du déclin des ventes de son médicament Copaxone contre la sclérose en plaques. Cancer : Incyte parie sur la disparition

Cancer : Incyte parie sur la disparition de la monothérapie . Cinq françaises dans le Top 100 de la Fintech : Lendix, Alan, Lydia, Payfit et Qonto. Facebook dans l’embarras à cause des tweets d’un de ses cadres sur l ’ingérence russe. France Télévisions peaufine son arme anti Netflix et Amazon.

En plus de 30 ans de carrière consacrée à la recherche et au développement de produits en oncologie, Hervé Hoppenot a connu les creux et vagues d'innovations dans ce domaine thérapeutique. Le PDG français de la biotech américaine Incyte voit dans l'arrivée de l'immunothérapie il y a quelques années "une deuxième révolution en oncologie". Cette méthode thérapeutique basée sur la stimulation des défenses immunitaires est "capable de donner des rémissions chez 10 à 15% des patients métastatiques atteints d'un mélanome", estime-t-il.

Climat : le monde entier dépendant des efforts de la Chine

  Climat : le monde entier dépendant des efforts de la Chine Les émissions de gaz à effet de serre repartent à la hausse en 2017 après trois ans de stabilisation, essentiellement sous l'effet de la croissance chinoise. Selon le rapport annuel de l'Agence internationale de l'énergie paru ce 14 novembre, l'évolution attendue de son économie et de son mix énergétique pourrait au contraire en faire un acteur majeur de la lutte contre le changement climatique d'ici à 2040.La nouvelle a fait l'effet d'une bombe en pleine COP23 : après trois années de stagnation, les émissions de gaz à effet de serre sont reparties à la hausse en 2017.

Cancer : Incyte parie sur la disparition de la monothérapie . Objet de toutes les spéculations, nombreux banquiers centraux se sont exprimés leurs réserves sur la sulfureuse cryptomonnaie.

Cancer : Incyte parie sur la disparition de la monothérapie . La marque marseillaise de portables Wiko passe sous contrôle 100% chinois. Financement du terrorisme: la Tunisie sur la liste noire du Parlement européen.

Mais désormais, il fait le pari que les traitements futurs ne passeront plus par l'immunothérapie uniquement, mais par des combinaisons de médicaments.

"On pense que la monothérapie (traitement qui repose sur l'administration d'un médicament, NDLR) va disparaître. Le cancer est facilement capable d'évoluer et de résister aux défenses immunitaires. Il doit être attaqué par plusieurs points d'entrée", lance-t-il à La Tribune.

Inhibiteurs et immunothérapies

Incyte mise sur un inhibiteur de FGFR 1/2/3, une famille de protéines impliquées dans le développement de mutations de cellules cancéreuses et repérables grâce à des analyses génétiques. Ce produit thérapeutique pourrait empêcher les cellules cancéreuses de se "réparer". La biotech le développe contre le cancer de la vessie et le cholangiocarcinome  (un cancer des voies biliaires), entre autres. Cette mutation concerne "15% des patients. On vise des rémissions de longue durée, mais on pense qu'il y aura des 'échappements'. On travaille en combinaison avec des immunothérapies", explique le PDG. Pour un autre produit, l'Epacadostat, inhibiteur de l'IDO1, un enzyme, Incyte travaille sur 9 indications, dont huit en combinaison avec des immunothérapies. La biotech valorisée plus de 22 milliards de dollars en Bourse prévoit encore de multiplier les essais cliniques avec des combinaisons dans le futur. "Les possibilités de combinaisons de nos médicaments candidats sont très nombreuses", assure-t-il.

Qui veut la peau de la voiture individuelle ?

  Qui veut la peau de la voiture individuelle ? Révolution dans les transports ! Tandis que le consommateur va de plus en plus délaisser la propriété d'un véhicule au profit de l'usage, le digital et l'intelligence artificielle sont en passe de bouleverser l'offre. Il était urgent de réinventer les mobilités : le gouvernement et de nombreux élus sont prêts à (presque) tout pour décongestionner les villes. Et si la nouvelle révolution économique était celle des mobilités ? On pensait avoir tout accompli en matière de transports : autoroutes, trains, voitures, avions...

More by Olivier Guez. La disparition de Josef Mengele. Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet, trente ans durant ? La disparition de Josef Mengele est une plongée inouïe au cœur des ténèbres.

Cette stratégie intéresse de plus en plus de labos pharmaceutiques. Dernièrement, MSD et Astrazeneca se sont alliés pour multiplier les combinaisons. Ou encore, Sanofi, qui espère percer un jour en oncologie, lance ses premiers essais cliniques dédiés à des associations d'anticancéreux.

L'augmentation des prix des médicaments sera compensée,

selon Hervé Hoppenot

La stratégie de la combinaison d'anticancéreux a été adoptée par plusiuers génats pharmaceutique, dont MSD et Astrazeneca. © Fournis par La Tribune La stratégie de la combinaison d'anticancéreux a été adoptée par plusiuers génats pharmaceutique, dont MSD et Astrazeneca.

Cette méthode thérapeutique pose toutefois une question: le coût pour les systèmes de santé. Une immunothérapie coûte plusieurs dizaines de milliers d'euros par patient, comme le rapporte l'institut Curie. Associé à d'autres traitements, le coût pourrait encore grimper.

Pour Hervé Hoppenot, si les traitements deviennent plus efficaces, le coût hors médicaments pourrait baisser pour les systèmes de santé.

Un hôpital français teste une thérapie génique "révolutionnaire" contre le cancer

  Un hôpital français teste une thérapie génique Le service d'hématologie du Centre hospitalier Lyon-Sud a soigné quatre personnes atteintes d'un lymphome avec une thérapie de Novartis basée sur la modification du système immunitaire du patient in vitro, une méthode thérapeutique qui pourrait transformer le modèle de prise en charge du cancer du sang. L'hôpital collaborera une nouvelle fois avec le laboratoire suisse en 2018 pour un essai de phase III. C'est une méthode thérapeutique qui tient en haleine les acteurs en oncologie. Jugée révolutionnaire par certains, elle promet des taux de rémissions importants pour des patients en rechute et se trouvant sans alternative thérapeutique.

"Le coût a explosé avec l'hospitalisation massive de patients atteints du VIH. On a craint que cela devienne intenable. Les médicaments sont arrivés, pas forcément très efficaces au début. Mais les combinaisons ont ensuite permis de bloquer la maladie, même si ce n'est pas encore une guérison.Les médicaments ont remplacé l'hospitalisation et réduit les coûts", avance-t-il.

En attendant, les coûts de la prise en charge en oncologie ont coûté 14,1 milliards d'euros à l'Assurance maladie en 2015 en France, soit une hausse de 1,568 milliard d'euros en trois ans, dopée par les immunothérapies. Ces coûts en hausse ont suscité l'émoi de nombreux acteurs de santé, dont Thierry Philip, cancérologue et président de l'Institut Curie.

Par ailleurs, un autre type de traitement, attendu l'année prochaine en Europe, inquiète également plusieurs acteurs. Les CAR-T, de Gilead et Novartis, des anticancéreux basés sur l'édition du génome promettent des rémissions complètes dans plusieurs types de cancer du sang, mais sont vendus à plusieurs centaines de milliers d'euros par patient aux États-Unis.

« Revolut veut être l'Amazon de la banque » .
La néobanque britannique revendique un million d'utilisateurs en Europe, dont 150.000 en France. Son fondateur, Nikolay Storonsky, brigue une licence bancaire européenne en Lituanie et se voit en futur grand acteur mondial de la banque nouvelle génération. Dans la tour One Canada Square, à Canary Wharf, le quartier d'affaires ultra-moderne de Londres, se trouvent l'Autorité bancaire européenne qui s'apprête à déménager à Paris à cause du Brexit, ainsi qu'une foule de grandes et petites entreprises de la finance, en particulier à Level 39, un accélérateur et espace de co-working, qui abrite parmi les plus prometteuses jeunes pousses

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-69826-cancer-incyte-parie-sur-la-disparition-de-la-monotherapie/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!