Entreprise Bitcoin : les banques centrales mettent en garde contre le côté spéculatif

15:05  01 décembre  2017
15:05  01 décembre  2017 Source:   La Tribune

« Le bitcoin est une pure bulle », selon Jean Tirole

  « Le bitcoin est une pure bulle », selon Jean Tirole Alors que la crypto-monnaie a dépassé les 11.000 dollars mercredi, le prix Nobel d'économie français a pris la plume dans le "Financial Times" pour exprimer ses craintes au sujet de l'engouement "sans limite" pour les cryptomonnaies.L'envolée du bitcoin, dont la valeur a été multipliée par dix depuis le début de l'année et par 30.000 depuis 2011, suscite de plus en plus d'intérêt et d'inquiétudes, et pas uniquement sur la planète finance. Après les mises en garde des banquiers, tels que Jamie Dimon, le patron de JP Morgan, raillé pour avoir qualifié la crypto-monnaie d'"arnaque", c'est au tour du Nobel d'économie Jean Tirole de tirer la sonnette d'alarme.

identifiant Mémoriser mon identifiant. mot de passe. Fin du clavier virtuel.

Le gouverneur de la Banque de France et l'un des gouverneurs de la Banque centrale américaine ont fait des déclarations alertant du côté spéculatif du Bitcoin et du risque d'une généralisation de son usage.

Les mises en garde contre le bitcoin se multiplient alors que la monnaie virtuelle, au cours très volatil, avoisine les 10.00 dollars. Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a alerté vendredi à Pékin sur le caractère spéculatif du bitcoin, lors d'une intervention à l'occasion du Forum financier franco-chinois à Pékin.

"Il ne doit pas y avoir d'ambiguïté: le bitcoin n'est en rien une monnaie‎, ou même une crypto-monnaie. C'est un actif spéculatif. Sa valeur et sa forte volatilité ne correspondent à aucun sous-jacent économique et ne sont la responsabilité de personne."

Crédits immobiliers: les taux bas ne compenseront plus toujours la hausse des prix en 2018

  Crédits immobiliers: les taux bas ne compenseront plus toujours la hausse des prix en 2018 Quasi stables depuis avril, les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France ne devraient remonter que lentement en 2018, mais ne compenseront plus partout la hausse des prix, estiment les professionnels. En novembre, les taux des prêts du secteur concurrentiel, toutes durées confondues, se sont établis à 1,54% contre 1,55% en moyenne en octobre, a annoncé mardi l'observatoire Crédit Logement/CSA. "Depuis En novembre, les taux des prêts du secteur concurrentiel, toutes durées confondues, se sont établis à 1,54% contre 1,55% en moyenne en octobre, a annoncé mardi l'observatoire Crédit Logement/CSA.

Le récit que vous demandez n'existe pas. Retour au menu principal des histoires.

window.addEventListener("load", function(){ window.cookieconsent.initialise({ "palette": { "popup": { "background": "#252e39" }, "button": { "background": "#14a7d0" } }, "position": "top", "content": { "message": "En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies à

Le bitcoin se traitait autour de 9.900 dollars vendredi matin dans un marché très volatil, après avoir franchi dans la semaine le seuil de 11.000 dollars puis reculé rapidement de 15%, alimentant les inquiétudes sur la formation d'une bulle..

Une menace pour la stabilité financière, selon la Fed

Cet avertissement de François Villeroy de Galhau fait écho à celui lancé la veille par un des gouverneurs de la Banque centrale américaine (Fed), Randhall Quarles,. Vice-président chargé de la supervision financière, celui-ci a rappelé qu'en période de tensions financières, la demande de liquidités de la part des acteurs financiers augmentait fortement et que le comportement des devises numériques dans de telles circonstances était encore une inconnue.

Climat : les banques françaises en tête en Europe

  Climat : les banques françaises en tête en Europe BNP Paribas arrive en tête du classement de l’ONG ShareAction qui promeut l’investissement responsable, suivie d’UBS et HSBC. Deux autres françaises, Crédit Agricole et Société Générale, se hissent dans les premières banques européennes en matière de reporting et de gestion des risques climat. Cette distribution de bons points tombent à point nommé à la veille du Climate Finance Day organisé à Paris lundi prochain. Les banques françaises sont les bons élèves de la classe quand il s'agit d'engagements dans la lutte contre le changement climatique.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse. l'Espace Datapresse - LA BANQUE POPULAIRE ATLANTIQUE

"Si ces devises numériques ne posent pas de menace majeure à leurs niveaux actuels, des problèmes plus généraux de stabilité financière pourraient se poser si leur utilisation se généralise", a-t-il déclaré lors d'un discours à Washington.

Si ces devises ne pouvaient pas être échangées contre du dollar ou une autre monnaie de référence à un taux stable lors d'une période de crise, "cela poserait de gros défis au système", a estimé Randhall Quarles.

Des places boursières penchent sur la création de plateformes dédiées

Plusieurs places boursières envisagent de créer prochainement des plate-formes d'échanges d'instruments financiers à terme (produits dérivés) basés sur le Bitcoin. © Fournis par La Tribune Plusieurs places boursières envisagent de créer prochainement des plate-formes d'échanges d'instruments financiers à terme (produits dérivés) basés sur le Bitcoin.

Plusieurs places boursières envisagent de créer prochainement des plate-formes d'échanges d'instruments financiers à terme (produits dérivés) basés sur le Bitcoin. Selon le Wall Street Journal, la dernière à l'envisager est la Bourse électronique américaine Nasdaq.

Mais sa présidente, Adena Friedman, a indiqué jeudi à la chaîne de télévision financière CNBC qu'aucune décision définitive allant dans ce sens n'avait encore été prise.

"Nous n'avons encore rien annoncé", a-t-elle rappelé. "Je dirai seulement que nous avons un dialogue actif avec de nombreux clients et des partenaires sur ce qu'il sera possible de faire dans la durée", a-t-elle indiqué.

(avec AFP et Reuters)

PayPal et Amazon jugés presque aussi fiables que les banques .
Les consommateurs sont prêts à essayer un service financier d'une entreprise établie du numérique plutôt que chez une Fintech, selon une enquête mondiale du cabinet Bain & Co. Les Français sont les plus réticents, sauf chez les Millenials. D'Apple Pay au virement intégré à Facebook Messenger, de la carte de paiement Amazon à Android Pay, les géants du Web américains multiplient les tentatives d'incursion dans les services financiers, sans connaître à ce stade le succès des champions chinois du paiement mobile venus de l'e-commerce (Alipay d'Alibaba) ou de la messagerie instantanée (WeChat de Tencent).

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-71377-bitcoin-les-banques-centrales-mettent-en-garde-contre-le-cote-speculatif/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!