Entreprise Pourquoi l'Arabie saoudite s'est rapprochée de la Russie (3/3)

09:20  06 décembre  2017
09:20  06 décembre  2017 Source:   La Tribune

Ariane 6, Vega C : la révolution copernicienne de l'Europe en matière de préférence européenne

  Ariane 6, Vega C : la révolution copernicienne de l'Europe en matière de préférence européenne Sur la période 2020-2023, 34 lancements institutionnels pourraient être dédiés à Ariane 6 (25) et à Vega C (9). Avec la préférence européenne, Arianespace lutterait enfin avec les armes que SpaceX notamment. Le "Buy European Act" sera bientôt sur le pas de tir de l'Union européenne, selon nos informations. Les industriels européens de la filière des lanceurs spatiaux le réclamaient à juste raison depuis très longtemps, l'Agence spatiale européenne (ESA) les a enfin entendu.

Site en maintenance

Look de la semaine - Galerie photo - People. Météo - Emploi - Petites annonces - PMU - Cours des changes - Programme de Vol - Guide TV - Infos Services - Pharmacie - Réservation d'Hôtels.

Le rapprochement de l'Arabie Saoudite et de la Russie rebat les cartes dans la région du Golfe. ET au-delà...

Quand le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud a foulé début octobre pour la première fois le sol russe, malgré un petit problème technique d'escalator à la sortie de l'avion, l'Arabie Saoudite a lancé un signal très fort à l'ensemble du monde, et notamment aux États-Unis. Car la visite en Russie du roi d'Arabie Saoudite est historique à plus d'un titre. Ainsi, si l'Union soviétique avait été le premier État à reconnaître l'Arabie saoudite en 1926, aucun dirigeant saoudien ne s'était encore rendu en URSS, puis en Russie. Au-delà, les deux pays entretenaient des relations conflictuelles ces dernières années, ils se sont notamment opposés sur la Syrie comme sur le conflit au Yémen. Moscou, qui soutient le régime de Bachar al-Assad et Ryad, l'opposition, font partie des principaux acteurs du conflit en Syrie.

RATP et Keolis sur la voie d'un mégacontrat de plus de 3 milliards au Qatar

  RATP et Keolis sur la voie d'un mégacontrat de plus de 3 milliards au Qatar RATP Dev et Keolis ont remporté le contrat portant sur la concession du métro de Doha pour un montant de plus de 3 milliards d'euros.Selon des sources concordantes, RATP Dev et Keolis ont remporté un contrat de plus de 3 milliards d'euros (environ 13 milliards de rials qatari) au Qatar en obtenant la concession du métro de Doha sur une vingtaine d'année face au consortium allemand de Deutsche Bahn (DB) et Arriva. Ce contrat obtenu de haute lutte par les deux groupes français pourrait être annoncé lors de la visite d'Emmanuel Macron au Qatar prévue le 7 décembre prochain. En tout cas, c'est l'objectif recherché, explique-t-on à La Tribune.

Fiche n° 0. Lien vers le scénario pédagogique TIC. Date de création.

Vladimir Poutine et le roi Salmane d'Arabie saoudite, allié traditionnel de Washington, ont donc scellé leur rapprochement en signant d'importants accords militaires et énergétiques à l'occasion de cette première visite d'un souverain saoudien en Russie. Ryad a signé avec la Russie un accord préliminaire ouvrant la voie à l'achat du redoutable système russe de défense antiaérienne S-400 ainsi qu'à leur production dans le royaume saoudien, qui a également commandé le système missile antimissile américain THAAD. L'accord russo-saoudien prévoit également l'achat de systèmes antichars Kornet-EM, de lance-roquettes TOS-1A, de lance-grenades AGS-30 et de fusils d'assaut Kalachnikov AK-103. Ces ventes s'accompagnent de transfert de technologie pour les Kornet-EM, TOS-1A et AGS-30.

Quand la France déçue s'éloigne de l'Arabie Saoudite (1/3)

  Quand la France déçue s'éloigne de l'Arabie Saoudite (1/3) Paris et Ryad ne sont plus tout à fait alignés sur une vision géostratégique commune de la région du Golfe. Car à être trop proche des positions saoudiennes, la France n'a pas été respectée par l'Arabie Saoudite.Entre Paris et Ryad, c'est désormais très clair après une période d'incompréhension. Si dans un premier temps sous le quinquennat de François Hollande, la France était trop proche des attentes de l'Arabie Saoudite, qui n'a jamais renvoyé l'ascenseur, aujourd'hui, les deux pays ne sont plus tout à fait alignés sur une vision géostratégique commune de la région. Notamment sur des dossiers géopolitiques aussi explosifs tels que l'Iran, le Liban et le Qatar...

ERREUR. de la mer Zone d'avenir à

Accueil. Offres d'emploi. Espace candidats. Espace recruteurs. Fonction Publique.

La visite en Russie du roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud en octobre dernier est historique. L'Arabie Saoudite a acheté le système russe de défense antiaérienne S-400. © Fournis par La Tribune La visite en Russie du roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud en octobre dernier est historique. L'Arabie Saoudite a acheté le système russe de défense antiaérienne S-400.

Ces accords "permettent d'élever le partenariat russo-saoudien à un niveau inédit", avait alors estimé le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, à l'issue de ces négociations.

Pourquoi un tel rapprochement de la part de Ryad

Ces achats de la part de Ryad, à condition qu'ils soient confirmés - ce dont doutent des observateurs interrogés par La Tribune -, poursuivent deux objectifs bien précis. D'abord contenir le bloc Iran-Irak-Syrie-Hezbollah, dont l'allié traditionnel est la Russie. Si Ryad est parvenu la conclusion qu'elle ne pourra jamais diviser cette alliance, elle a obtenu via la Russie un canal de communication dont elle compte se servir en cas de tensions fortes (Yémen notamment, Bahreïn). Pour l'Arabie Saoudite, "ce canal valait, semble-t-il, quelques milliards...", estime un observateur.

Ce que le Qatar compte offrir comme mégacontrats à la France de Macron

  Ce que le Qatar compte offrir comme mégacontrats à la France de Macron Le président français Emmanuel Macron effectuera jeudi une visite éclair au Qatar, avec au menu plusieurs gros contrats, la crise dans le Golfe et la lutte antiterroriste. © Fournis par La Tribune A Doha, Emmanuel Macron devrait assister avec l'émir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, à la signature de plusieurs très gros contrats accordés aux industriels français, dont de nombreuses commandes militaires Au Qatar, lors de sa visite éclair, Emmanuel Macron pourrait être un président français heureux, très heureux.

Le premier agenda des loisirs en Belgique. Plus de 9000 activités pour tous: familles et enfants! Brocantes, Fêtes, Stages, Concerts, Spectacles.

Erreur MC6 ! La page n'existe pas

Le rapprochement entre Moscou et Ryad a été favorisé par leur rôle moteur dans l'accord entre grands producteurs de pétrole permettant d'enrayer l'effondrement des prix, qui a frappé de plein fouet leurs économies. L'Arabie Saoudite a atteint son deuxième objectif, celui d'harmoniser la politique pétrolière mondiale... même si les États-Unis ont continué par ailleurs à augmenter leur production d'or noir et leurs exportations se sont envolées. Si l'Arabie maîtrise la stratégie de production et de prix de l'OPEP, elle n'avait en revanche aucune influence sur celle des autres pays producteurs de pétrole, alliés de la Russie (Iran, Venezuela, Algérie notamment).

"Nous aspirons à poursuivre la coopération positive entre nos pays en vue de stabiliser les marchés pétroliers mondiaux", avait assuré le roi Salmane, lors des pourparlers avec Vladimir Poutine.

Dans l'optique d'une remontée des cours (et donc d'une réduction de la production), nécessaire à la mise en place du programme Vision 2030, Ryad n'avait pas d'autre choix là aussi que d'ouvrir un canal de communication avec Moscou. Pari réussi puisque l'Opep et ses dix partenaires, dont la Russie, ont décidé fin novembre de prolonger leurs quotas de production de pétrole jusqu'à fin 2018 pour stabiliser le redressement des prix.

Uber : qui est le hacker à l'origine du piratage de 57 millions de comptes ?

  Uber : qui est le hacker à l'origine du piratage de 57 millions de comptes ? Le hacker serait un homme de 20 ans, résidant en Floride, aux Etats-Unis. Afin qu'il garde le silence, Uber lui aurait versé la somme de 100.000 dollars via un "bug bounty" - un programme normalement utilisé pour les entreprises afin de tester leurs logiciels de sécurité. Près de deux semaines après l'annonce d'un piratage massif chez Uber, l'identité du hacker se précise. Il s'agirait d'un jeune homme de 20 ans, basé en Floride (Etats-Unis). Ce dernier "vivrait chez sa mère dans une petite maison, essayant de l'aider à payer les factures", raconte à Reutersune source anonyme.

Le site BioInteractif est en maintenance!

Un accord qui va peut-être rebattre les cartes?

Côté russe, ce rapprochement a déjà eu le mérite d'ébranler quelques institutions comme l'OTAN, son très vieil ennemi déjà déstabilisé par l'alliance inédite conclue entre Moscou et Ankara. L'OTAN va-t-elle insister dans ses projets d'extension dans le Golfe? Au sein de l'OPEP, les cartes sont rebattues avec une alliance entre le leader de l'OPEP et la Russie pour tendre à un condominium pétrolier mondial. L'occasion était trop belle pour la Russie pour ne pas en profiter. "Faisant d'une pierre trois coups, Moscou en profite également pour annihiler la diplomatie religieuse saoudienne dans ses régions sensibles (Tchétchénie, Daghestan)", estime cet observateur.

Surtout, la Russie s'infiltre progressivement au cœur des bastions américains de la région (EAU, Turquie, Arabie) tout en continuant à soutenir ses alliés traditionnels (Syrie, Iran, Irak et Égypte). Au demeurant, les pays du Golfe et du Proche-Orient s'affichent de plus en plus ouvertement avec la Russie. Les récents projets ou contrats d'armement dans la région (Émirats Arabes Unis, Koweït, Égypte...) avec la Russie le démontrent. Fidèle dans ses alliances, la Russie sait également mener des offensives diplomatiques à front renversé. Ainsi le rapprochement russo-saoudien symbolise le rôle croissant joué par Moscou au Proche-Orient.

"Pour éviter le greenwashing, l'argent doit profiter aux véritables technologies" .
Créé en 2009 par Andrée-Lise Méthot, Cycle Capital Management, fonds d'investissement canadien pionnier dans le secteur des technologies propres, est l'un des actionnaires de Green Mantra, entreprise lauréate de Tech For Planet pour son expertise "unique en matière de recyclage du plastique". Pour l'ancienne scientifique, cette startup illustre le principal facteur de succès d'une cleantech: la solidité de sa technologie et de ses brevets. LA TRIBUNE - Qu'est-ce que Cycle Capital Management?ANDRÉE-LISE MÉTHOT - Il s'agit d'un fonds en capital-risque consacré aux technologies propres que j'ai fondé en 2009 à Montréal et qui est aujourd'hui le pl

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-71816-pourquoi-larabie-saoudite-sest-rapprochee-de-la-russie-3-3/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!