Entreprise Femmes engagées pour le climat : la relève est assurée

13:35  09 mars  2018
13:35  09 mars  2018 Source:   La Tribune

Dans les Hauts-de-France les "Passivhaus" commencent à séduire particuliers comme élus

  Dans les Hauts-de-France les Des maisons ou bâtiments publics peu gourmands en énergie et ne nécessitant quasiment aucun système de chauffage: dans les Hauts-de-France, les maisons passives séduisent élus comme particuliers, en dépit du surcoût initial. Dans le bassin minier, Olivier Baye, banquier, habitait ainsi une maison de mines, "passoire thermique" avec une facture annuelle de 3.000 euros. A Courcelles-lès-Lens (Pas-de-Calais), il a fait construire une maison passive et dépense désormais 60 euros par mois d'électricité.En ce mois de février, la température est négative, mais à l'intérieur, il fait 20°C.

Etre accompagnées par des femmes d’expérience et occupant des postes clés est une opportunité extraordinaire pour des jeunes femmes engagées d’accélérer la réalisation de SON PARCOURS • Activiste, très impliquée pour le Climat . ( Climates ’, et suivi des COP avec réseaux étudiants).

Il identifie cinq enjeux majeurs en matière de développement : l’élimination de la pauvreté, qui est le défi majeur à relever sur le plan mondial, le développement durable, l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes , le passage des opérations de secours aux actions de développement et

Le programme Women4Climate, orchestré par le réseau de villes C40 que préside Anne Hidalgo, entend accompagner 500 femmes d’ici à 2020 dans leur lutte pour le climat. Clara Duchalet, qui appartient à la première promotion parisienne, partage son expérience avec La Tribune.

Le programme Women4Climate du C40 repère les championnes du climat de demain. © Fournis par La Tribune Le programme Women4Climate du C40 repère les championnes du climat de demain.

Clara Duchalet est une jeune femme heureuse. « Ils nous vendaient du rêve », reconnaît-elle en se remémorant le dossier de candidature pour Women4climate, organisé par le C40. Ce réseau de 96 villes particulièrement dynamiques en matière de lutte contre le changement climatique est présidé par Anne Hidalgo. Mais alors qu'elles n'étaient que quatre en 2014, les femmes membres du réseau sont aujourd'hui 16, dont les maires de Cape Town, la Nouvelle Orléans, Seattle, Yokohama, Sydney, Varsovie...Et de Patricia Espinosa à Christiana Figueres en passant par la française Laurence Tubiana et la marocaine Hakima El Haite, les femmes sont depuis des années des chevilles ouvrières incontournables des négociations sur le climat.

Immobilier : qui sont les femmes qui empruntent en solo ?

  Immobilier : qui sont les femmes qui empruntent en solo ? INFOGRAPHIE - Les femmes qui empruntent seules pèsent près de 33% du total des particuliers qui souscrivent un crédit immobilier. Un chiffre en légère progression depuis un an. Découvrez le profil des femmes qui ont emprunté en 2017. © Roman Samborskyi/shutterstock immobilier «Nous n’attendons pas monsieur pour commencer?» C’est la question qu’un banquier a posée à une cliente, âgée de 25 ans, venue lui présenter son projet immobilier. Pour souscrire un crédit, mieux vaut être en couple, comme le confirme une récente étude du courtier VousFinancer.

Côté plaisir : C’ est bien souvent la position que les sexologues recommandent aux femmes qui souhaitent découvrir l’orgasme vaginal. La levrette a une connotation animale car la femme est installée à 4 pattes et l'homme à genoux la pénètre par derrière.

Toutefois, on peut relever à titre d’exemple, l’indice du climat des affaires d’Afrique de l’ Est (East-African Business Climate Index-BCI) qui a été lancé en 2005 Eca/sro-ca/nrp/bus/14. membres ; la Fédération des femmes entrepreneures (FMEA), qui est membre de la CCIA (BAD(b), 2012).

Chaque lauréate accompagnée par une femme leader en son domaine

Avec Women4Climate, le C40 se fixe pour objectif de former la prochaine génération de femmes leaders sur le sujet. Avec neuf autres franciliennes, « aux profils très différents, de l'étudiante à la business woman en passant par l'activiste engagée dans une ONG », Clara Duchalet a été sélectionnée l'été dernier pour rejoindre la toute première promotion. D'autres suivront, à Paris et dans d'autres villes du réseau. L'objectif est d'atteindre 500 lauréates à l'horizon 2020.

À l'époque en stage de fin d'études à Science Po Paris dans une PME spécialisée dans la professionnalisation du don alimentaire, elle est plutôt en quête d'un emploi lorsqu'elle prend connaissance du programme via les réseaux sociaux.

En Écosse, une maison ultra-contemporaine nichée dans des ruines

  En Écosse, une maison ultra-contemporaine nichée dans des ruines EN IMAGES - Cette habitation privée écossaise se love dans les décombres d’une ferme du 18e siècle. À l’intérieur, un tube blanc aux étranges formes organiques évoquant une grotte immaculée. © Sergio Pirrone immobilier Concilier le (très) moderne et l’(ultra) ancien, le rude climat de l’Écosse et les performances énergétiques d’une maison passive utilisant l’énergie, c’est le tour de force réussi par cette étonnante maison. Cette maison d’habitation isolée située à Dumfries, dans le sud-ouest de l’Écosse est une réalisation de Lily Jencks Studio et Nathanael Dorent Architecture.

Le CESE considère que c’ est grâce au lien climat /santé que la justice climatique doit se développer en France, en s’appuyant sur ce que certain. e . s économistes appellent « le double dividende climat /santé Il semble que les femmes ne sont pas exposées de la même façon que les hommes.

Cet ouvrage est le résultat de travaux menés en Italie, en Grèce, au Portugal et en Turquie par u n groupe de femmes chercheurs quant aux effets de la migration des h o m m e s sur les femmes qui restent au pays. Cette terre si généreuse et fertile, dont le climat est si souriant, ne réussit

« "Femme leader du changement climatique", tout cela me plaisait beaucoup. Le détail du programme n'était pas très clair à l'époque pour moi, mais je n'ai aucun regret », affirme-t-elle quelques mois plus tard.

Chacune des dix lauréates (sur une centaine de candidates) est épaulée par un mentor, une femme leader dans son domaine. C'est Karine Bidart, directrice générale de l'incubateur Paris & Co, qui aide Clara à préciser son projet à raison d'un rendez-vous mensuel.

Collecter à bicyclette les déchets des restaurateurs

Vepluche est un service de collecte à bicyclette de biodéchets auprès des restaurateurs, qu'elle souhaite déployer d'abord à Paris. « La restauration produit un million de tonnes de déchets par an, ce qui représente 60% du volume global en France, rappelle-t-elle. Et seulement 10% de ces biodéchets sont valorisés ». Son objectif : les collecter pour les faire transformer en biogaz et en fertilisants naturels. Un service qui doit nécessairement être facturé aux restaurateurs, ce qui requiert de les convaincre un à un de l'intérêt de la démarche. « C'est aussi pourquoi je réclame, avec d'autres, la défiscalisation des biodéchets, comme elle existe déjà sur les invendus alimentaires », rappelle Clara Duchalet.

« Par rapport à un accompagnement plus technique comme en délivrent les incubateurs, le mentor est là pour superviser nos projets de façon plus subtile, nous ouvrir des portes », témoigne-t-elle.

En plus de cet accompagnement personnalisé sont organisés des rencontres autour des outils numériques avec Google, des séances de mediatraining, etc.

Visibilité et partenariats

Clara Duchalet, qui a pour objectif de lancer son entreprise avant la fin du programme de mentorat qui se déroule sur un an, se réjouit de la visibilité apportée par ce programme, et des propositions de partenariats que cela lui apporte.

Elle a fait partie des heureuses élues qui ont pu assister à la deuxième conférence de Women4climate organisée à Mexico le 26 février dernier, où a été dévoilée une deuxième promotion de lauréates. L'occasion d'échanger avec des entrepreneures mexicaines travaillant sur des projets similaires au sien, et de pitcher devant des maires du monde entier.

En Écosse, une maison ultra-contemporaine nichée dans des ruines .
EN IMAGES - Cette habitation privée écossaise se love dans les décombres d’une ferme du 18e siècle. À l’intérieur, un tube blanc aux étranges formes organiques évoquant une grotte immaculée. © Sergio Pirrone immobilier Concilier le (très) moderne et l’(ultra) ancien, le rude climat de l’Écosse et les performances énergétiques d’une maison passive utilisant l’énergie, c’est le tour de force réussi par cette étonnante maison. Cette maison d’habitation isolée située à Dumfries, dans le sud-ouest de l’Écosse est une réalisation de Lily Jencks Studio et Nathanael Dorent Architecture.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!