France Mouvements sociaux : Jean-Luc Mélenchon estime avoir gagné "le point" face à Emmanuel Macron

20:00  16 mai  2018
20:00  16 mai  2018 Source:   francetvinfo.fr

Alexis Corbière dément les rumeurs de tensions entre Jean-Luc Mélenchon et François Ruffin (vidéo)

  Alexis Corbière dément les rumeurs de tensions entre Jean-Luc Mélenchon et François Ruffin (vidéo) Alors qu’il était invité dans la matinale de LCI ce lundi 7 mai, Alexis Corbière a tenu à démentir formellement les rumeurs selon lesquelles il y aurait de vives tensions entre François Ruffin et Jean-Luc Mélenchon. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.Samedi 5 mai, sous l’impulsion de François Ruffin, "La fête à Macron" a réuni 40.000 à 160.000 personnes dans les rues de Paris. Dans un de ses papiers, le Journal du Dimanche assurait qu’une "guerre froide" s’était installée au sein de la France Insoumise, opposant principalement François Ruffin à Jean-Luc Mélenchon.

Jean - Luc Mélenchon a refusé d'appeler à voter pour Emmanuel Macron . Le résultat du vote en ligne montre que seule une minorité des «Insoumis», environ 34%, envisage de voter pour Emmanuel Macron face à Marine Le Pen.

Ne mâchant pas ses mots, Jean - Luc Mélenchon a dépeint les candidats des autres partis, notamment ceux du parti Les Républicains, comme une «horde» et une «meute» au service d' Emmanuel Macron .

La mobilisation récente aurait permis au leader de La France insoumise de prendre sa revanche sur le président, qui avait marqué un premier "point" avec la réforme du droit du travail.

  Mouvements sociaux : Jean-Luc Mélenchon estime avoir gagné © Fournis par Francetv info

Il a pris sa revanche. Jean-Luc Mélenchon a estimé, mercredi 16 mai, avoir gagné "le point" face à Emmanuel Macron, compte tenu de la "résistance" des mouvements sociaux. "Quoi qu'il arrive, il y aura eu une résistance dans la durée, et forte et mûre de la part des salariés concernés mais aussi de la société", a affirmé sur LCP le leader de La France insoumise.

En octobre, le député des Bouches-du-Rhône avait concédé que le président de la République avait marqué "le point" avec la réforme du droit du travail. Selon lui, après l'élection présidentielle, il y a eu une volonté de "légitimisme des Français", les syndicats étaient "divisés" et il n'y avait "aucune jonction entre les forces politiques associatives et syndicales qui étaient dans la lutte".

Mais "là nous sommes en train de régler l'un de ces deux problèmes, puisque nous nous retrouvons tous ensemble le 26 mai" pour manifester, a fait valoir l'élu de La France insoumise, en évoquant la journée de contestation politique et syndicale à laquelle vient de se joindre la CGT.

Jean-Luc Mélenchon répond à Malek Boutih (vidéo) .
Dimanche 20 mai, Jean-Luc Mélenchon était l'invité du "Grand Jury" sur LCI et RTL. Le leader de la France insoumise a répondu à Malek Boutih, qui l'avait attaqué la veille dans "ONPC". Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.La programmation des invités politiques dans les émissions média est plutôt bien tombée ce weekend. Hier soir, l'ancien député socialiste et ex-patron de SOS Racisme Malek Boutih était l'invité d'"ONPC". Il avait estimé que la fronde menée par Jean-Luc Mélenchon pouvait en un sens pousser les jeunes de banlieues vers la radicalisation.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!