France Le PDG de La Provence démissionne à cause de faux billets pour le match OM-Atlético

15:55  17 mai  2018
15:55  17 mai  2018 Source:   lefigaro.fr

Le PDG de La Provence démissionne après l'achat frauduleux de billets pour OM-Atlético

  Le PDG de La Provence démissionne après l'achat frauduleux de billets pour OM-Atlético Le PDG de La Provence a annoncé avoir présenté sa démission, après l'achat par le quotidien de 140 billets pour la finale de l'Europa League auprès d'un intermédiaire non-agréé par l'UEFA.Le PDG de La Provence Jean-Christophe Serfati a annoncé jeudi à l'AFP avoir présenté sa démission, après l'achat par le quotidien, "pour une opération de relations publiques", de 140 billets pour la finale de l'Europa League auprès d'un intermédiaire non-agréé par l'UEFA. "J'ai été victime d'une escroquerie", a déclaré le patron démissionnaire du journal détenu par Bernard Tapie.

Finale OM - Atlético de Madrid : ouverture de la billetterie pour les abonnés en virages. Les clubs de supporters ont dévoilé les modalités fixées pour la vente des rares billets . Ligue 1 : quel résultat pour l 'OM à Guingamp ? Victoire. Match nul.

Revue De Presse - La Violente Réplique De L ' atlético Au Barça Pour Griezmann. Rebeuss : Un Faux Permis Pour Un Visiteur De Barthélémy Dias. Recrudescence Insécurité : "c'est à Cause Du Ps…"

INFO LE FIGARO - Pour une opération de la régie du quotidien marseillais, Jean-Christophe Serfati a imprudemment fait acheter des billets pour le match OM-Atletico auprès d'agents non agréés par l'UEFA.

figarofr: Le siège du groupe La Provence à Marseille. © La Provence Le siège du groupe La Provence à Marseille.

C'est un impair qui coûte très cher à Jean-Christophe Serfati. Le PDG de La Provence a remis sa démission à Bernard Tapie, propriétaire du groupe de presse. Son erreur? Avoir fait acheter par la régie du quotidien 80 places pour assister mercredi soir à la finale OM-Atlético auprès d'une agence basée à l'étranger non agréée par l'UEFA, l'organisme en charge de la billetterie de tous les matches de l'Europa League.

OM-Atlético: le PDG de La Provence démissionne pour fraude aux billets

  OM-Atlético: le PDG de La Provence démissionne pour fraude aux billets Jean-Christophe Serfati démissionne, après l'achat par son quotidien de 140 billets frauduleux pour la finale de l'Europa League. Il dénonce une escroquerie. © afp.com/Anne-Christine Poujoulat Le règlement de l'UEFA prévoit que seuls les sponsors de l'Europa League sont autorisés à gérer les billets. "J'ai été victime d'une escroquerie", a déclaré Jean-Christophe Serfati, le patron démissionnaire de La Provence, le journal détenu par Bernard Tapie. Ce dernier, contacté par l'AFP peu avant l'annonce de Jean-Christophe Serfati, l'avait appelé à "prendre ses responsabilités" après une "faute".

Provence azur. Actu, Replay. OM : Des heureux et … beaucoup de déçus. 23 avril 2018. La billetterie sur internet pour le match OM / Salzbourg jeudi soir, a explosé en quelques minutes.

Le match retour se jouera aussi à l’Orange Vélodrome ce jeudi soir ! More in ACTU: OM : Les 22 400 places de la fan-zone déjà réservées. 11 mai 2018. Marseille : Cette semaine de ponts fait bondir le tourisme.

Sur les 120 heureux détenteurs de billets conviés à Lyon, seuls 40 ont pu accéder au stade. Les 80 autres ont été privés d'événement, interdits d'entrée, leurs tickets d'entrée n'étant pas conformes au règlement de l'UEFA. Mercredi, Le Canard enchaîné et le site marseillais Marsactu ont fait état d'une opération de la régie consistant à vendre des «packs» aux annonceurs. De 6.900 (2 places) à 30.000 euros (6 places) pour assister à la finale à Lyon, en achetant «en couplage» quelques encarts publicitaires dans le quotidien La Provence. Une offre qui contrevient elle-même au règlement de l'UEFA, qui stipule que les tickets «ne peuvent être utilisés dans le cadre de toute publicité, promotion, levée de fonds» ou «dans le cadre d'un package de voyage», rappelle Le Canard. Bref, ces «cadeaux» de la régie étaient hors-la-loi.

OM-Atlético Madrid : pour Zinedine Zidane les Marseillais peuvent gagner (Vidéo)

  OM-Atlético Madrid : pour Zinedine Zidane les Marseillais peuvent gagner (Vidéo) Zinedine Zidane s’est exprimé au sujet des chances de l’OM de vaincre l’Atlético en finale de la Ligue Europa. Non Stop Zapping vous en dit plus et vous propose de revoir cette séquence dans laquelle le célèbre footballeur parle de son lien à Marseille.C’est un grand match qui est attendu mercredi16 au soir à Lyon. L’Olympique de Marseille affrontera l’Atlético de Madrid en finale de la  Ligue Europa. Alors en France, tout le monde y va de son pronostic sur le vainqueur de la rencontre. Et Zinedine Zidane n’a pas dérogé à la règle.

Rebeuss : Un Faux Permis Pour Un Visiteur De Barthélémy Dias. Commentaires (48). 6428. Recrudescence Insécurité : "c'est à Cause Du Ps…"

La Provence analyse l’actu du club phocéen et propose des news en direct et des matchs en live. Finale OM - Atlético de Madrid : ouverture de la billetterie pour les abonnés en virages. Les clubs de supporters ont dévoilé les modalités fixées pour la vente des rares billets .

Franz-Olivier Giesbert assure l'intérim

En poste depuis un an, Jean-Christophe Serfati en a tiré lui-même les conséquences en choisissant de démissionner. Les invités éconduits mercredi soir ont pu se consoler autour d'une bonne table lyonnaise où ils ont sans doute pu suivre le match à la télé. Tous sont invités prochainement au circuit du Castellet pour une journée compensatoire.

Dans l'attente d'un nouveau patron pour le groupe La Provence, Franz-Olivier Giesbert, directeur éditorial, assure l'intérim. Bernard Tapie regrette cette situation. «Jean-Christophe Serfati a eu l'imprudence de se lancer dans une opération sans se préoccuper des règles. Ce n'est pas un drame mais c'est dommage», explique au Figaro l'homme d'affaires. Ce dernier, qui se désolidarise totalement de l'opération, a déposé une plainte commune avec l'UEFA contre l'agence qui a vendu les billets.

Europa League: procédures disciplinaires contre l'OM et l'Atlético .
L'UEFA étudiera le 31 mai les procédures disciplinaires lancées jeudi contre Marseille, en raison notamment des fumigènes qui ont perturbé le début de la finale d'Europa League mercredi, et contre l'Atlético Madrid pour "comportement raciste" lié à une banderole.L'OM est visé pour "perturbations dans le public", "actes de vandalisme", "allumage de fumigènes", "jet d'objets" et "coup d'envoi retardé", détaille le communiqué de l'UEFA.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!