The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

France À Paris, un maire en appelle aux internautes pour combattre les rats

07:55  14 juin  2018
07:55  14 juin  2018 Source:   msn.com

Le 17e arrondissement de Paris lance une chasse aux rats 2.0

  Le 17e arrondissement de Paris lance une chasse aux rats 2.0 Face aux rongeurs qui envahissent son quartier, le maire du XVIIe arrondissement de Paris veut les géolocaliser. Il vient de lancer une carte interactive sur le site signalerunrat.paris afin de permettre aux habitants d’avertir les services municipaux de la présence des rats. Il espère alerter la mairie de Paris sur ce problème. Le 17ème arrondissement de Paris envahi par les rats: voilà ce que découvre l’internaute qui visite le site. Sur la carte interactive, une centaine de rongeurs miniatures apparaissent à l’écran. Pour les signaler, les riverains se connectent sur la plateforme, entrent l’adresse où ils ont aperçu la bête, et peuvent ajouter un commentaire.

Pour lutter contre la prolifération des rats , le maire du XVIIe arrondissement, Geoffroy Boulard lance un « site Internet L’objectif de l’élu : « mettre la pression » sur la ville de Paris qui selon lui n’est pas assez efficace. « Si c’est une priorité pour eux alors ils doivent mettre les bouchées doubles ! » […]

Geoffroy Boulard, maire LR du 17e est à l’origine de cette initiative participative contre une situation qu’il juge “préoccupante”. “J’ai été confronté à une crèche encerclée par des rats , vivants ou morts et j’ai été confronté à l’inaction des services de la ville de Paris

Le maire du 17ème arrondissement lance un site pour permettre aux habitants de signaler eux-mêmes la présence de rats et leur localisation. 

À Paris, un maire en appelle aux internautes pour combattre les rats © PHILIPPE LOPEZ / AFP À Paris, un maire en appelle aux internautes pour combattre les rats

Les Parisiens vont-ils se lancer dans la chasse aux rats ? Lassé de la trop grande présence de rongeurs dans son quartier, le maire LR du 17ème arrondissement Geoffroy Boulard a lancé un site internet permettant aux habitants de signaler eux-mêmes la présence de rats dans les rues : signalerunrat.paris

"C'est le cas d'une crèche dont la cour est infestée de rats qui m'a convaincu qu'il fallait essayer autre chose", explique l'élu dans Le Parisien

Boxe : Deontay Wilder a accepté une offre d'Anthony Joshua pour combattre au Royaume-Uni

  Boxe : Deontay Wilder a accepté une offre d'Anthony Joshua pour combattre au Royaume-Uni Deontay Wilder vient d'accepter une offre d'Anthony Joshua pour venir combattre au Royaume-Uni. Les deux champions du monde se disputeraient donc l'ensemble des titres mondiaux chez les lourds d'ici la fin de l'année.

«Signalerunrat. paris »: le maire d'un arrondissement de Paris a lancé lundi une chasse aux rats sur internet, appelant chaque citoyen concerné à «dénoncer» tout rongeur intrus. «Vous le savez, les rats se multiplient dans Paris

Pour lutter contre les rats , le maire du 17e arrondissement lance une initiative quelque peu originale. Et si la Ville de Paris a multiplié les opérations de dératisation, le problème demeure. Résultat : le maire du 17e arrondissement, Geoffroy Boulard, a décidé d’agir de son côté.

"Un enjeu de salubrité"

"Vous le savez, les rats se multiplient dans Paris. La Mairie de Paris ne semble pas avoir pris la mesure du problème", écrit-il sur le site. Les habitants pourront signaler en temps réel l'adresse des rats aperçus. Une ligne téléphonique sera également mise en place, tout comme une campagne d'affichage rappelant les règles d'hygiène. "Dès qu'un riverain ou passant nous fera un signalement, nous le ferons remonter à l'Hôtel de Ville et la carte interactive sera mise à jour à chaque intervention des services", précise le maire. 

"Il y a un enjeu de salubrité qui se joue là. Surtout qu'avec l'arrivée des beaux jours, les signalements risquent d'être encore plus nombreux", estime Geoffroy Boulard dans Le Parisien

Alstom: General Electric ne tiendra pas ses engagements en termes d'emploi .
Le groupe américain General Electric (GE) a annoncé au gouvernement qu'il ne tiendrait pas son engagement de créer 1.000 emplois en France d'ici la fin 2018, comme promis lors du rachat de la branche énergie d'Alstom il y a quatre ans, a indiqué jeudi Bercy. Le ministre des Finances Bruno Le Maire, qui a reçu le patron de GE John Flannery à Bercy, a "regretté" cette décision et demandé au groupe, qui n'avait créé que 323 emplois en France à la fin avril, de prendre "désormais toutes les dispositions nécessaires pour s'y conformer au mieux".

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!