France François de Rugy veut voir la PMA à l'ordre du jour «avant la fin de l'année»

15:20  12 juillet  2018
15:20  12 juillet  2018 Source:   lefigaro.fr

Soupçonné de fraude fiscale, Thierry Solère (LREM) demande à lever son immunité parlementaire

  Soupçonné de fraude fiscale, Thierry Solère (LREM) demande à lever son immunité parlementaire Thierry Solère, élu LREM des Hauts-de-Seine, est actuellement soupçonné de fraude fiscale par l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF). Thierry Solère, élu LREM des Hauts-de-Seine, est actuellement soupçonné de fraude fiscale par l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF). Il a demandé lui-même la levée de son immunité parlementaire afin "d'être entendu" par les enquêteurs.

François de Rugy veut voir la PMA à l ' ordre du jour « avant la fin de l ' année ». «Il n'y a pas d'effet Coupe du monde en politique». Guillaume Tabard : «Sortir du huis clos entre État et associations de collectivités locales».

Même s'il a été applaudi après son allocution, le locataire de Matignon sait que le chemin est encore long avant que les territoires et l'État travaillent main dans la main. François de Rugy veut voir la PMA à l ' ordre du jour « avant la fin de l ' année ».

Le président de l'Assemblée nationale s'est encore une fois prononcé en faveur de l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, sur le plateau de BFM TV ce jeudi matin. Il espère voir les députés de la majorité déposer une proposition de loi en ce sens « avant la fin de l'année».

figarofr: François de Rugy au «perchoir» de l'Assemblée nationale le 14 mars 2018. © GERARD JULIEN/AFP François de Rugy au «perchoir» de l'Assemblée nationale le 14 mars 2018.

Il persiste et signe. Le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, invité sur le plateau de BFM TV ce jeudi matin, s'est à nouveau prononcé en faveur de l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes. «C'est l'engagement que nous avions pris lorsque nous étions candidats aux législatives», a-t-il justifié. Et d'ajouter qu'il s'agit également «d'un engagement du président de la République».

Les forces de l'ordre sont "au bord de la rupture", selon un rapport sénatorial

  Les forces de l'ordre sont Selon le rapport, policiers et gendarmes travaillent avec des "moyens nettement insuffisants". Il recense 21,82 millions d'heures supplémentaires non récupérées et non indemnisées. Policiers et gendarmes sont "au bord de la rupture" et travaillent avec des "moyens nettement insuffisants", affirme mardi au Figaro le sénateur François Grosdidier (LR), rapporteur d'une commission d'enquête sur "l'état de la sécurité intérieure".

«Je pense que je me fais le porte-parole de l 'ensemble des présidents de groupe et des députés de toutes sensibilités vis -à- vis du gouvernement de dire qu'il faut être un peu plus réaliste dans l ' ordre du jour », a insisté François de Rugy

Comment François de Rugy compte réformer le statut de député. Le président de l 'Assemblée nationale indique dans le JDD que sept groupes de travail feront des propositions avant la fin de l ' année pour une mise en place progressive jusqu'en 2022.

Mercredi, le Conseil d'État avait souligné que du strict point de vue juridique, «rien n'impose au législateur d'ouvrir aux couples de femmes et aux femmes seules» l'accès à la PMA, «mais rien n'impose non plus le ‘statu quo'».

Le président de l'Assemblée nationale s'était déjà prononcé en faveur d'une accélération de la législation sur la PMA. En septembre dernier, il assurait sur France Inter que «tous les éléments du débat sont connus et archiconnus depuis des années». Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes avait elle aussi, quelques jours plus tôt, sur BFM TV assuré que l'engagement formulé d'ouvrir la procédure à l'ensemble des femmes par le candidat Macron serait respecté. Aussi François de Rugy espère-t-il que les députés de la majorité, mais aussi «tous ceux qui voudraient s'y associer» déposent une proposition de loi en ce sens. Son objectif affiché est de voir cette proposition à l'ordre du jour «avant la fin de l'année pour qu'elle soit adoptée rapidement». Il a assuré, face à Jean-Jacques Bourdin, être optimiste quant à l'existence d'une «majorité prête à l'adopter».

Ce projet n'est pas nouveau, mais François de Rugy module sa place dans l'action de l'exécutif. Initialement prévue pour s'intégrer aux lois dites de bioéthique, la PMA pourrait faire l'objet d'un texte à part entière. «Je crois que les sujets de bioéthique sont déjà très vastes», a affirmé le président de l'Assemblée nationale. Concernant la PMA néanmoins, il assure qu'il s'agit «d'une question en soi» que ne saurait être noyée dans un ensemble hétéroclite de lois, allant de l'euthanasie à la congélation des ovocytes.

France-Six études lancées pour aider à élaborer le budget 2019 .
L'Assemblée nationale va confier à des centres de recherche publics six expertises, notamment sur la prime d'activité et les taux réduits de TVA, afin de préparer le projet de loi de finances (PLF) 2019, a annoncé mardi sa présidence. Coordonnée par la députée La République en marche (LaRem) Amélie de Montchalin, cette démarche inédite sera confiée à des centres adossés à des structures universitaires.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/france/-128098-francois-de-rugy-veut-voir-la-pma-a-lordre-du-jour-avant-la-fin-de-lannee/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!