France Hôpital : 19.000 postes de médecins non pourvus

23:10  12 juillet  2018
23:10  12 juillet  2018 Source:   europe1.fr

Médecins intérimaires, médecins "mercenaires", selon la ministre de la Santé

  Médecins intérimaires, médecins La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a de nouveau critiqué fortement mercredi les médecins intérimaires, des "mercenaires" qui "profitent d'un système en tension", évoquant un "bras de fer" avec ces professionnels qui menacent de boycotter les hôpitaux cet été. Du fait de la limitation du numerus clausus pour la formation des médecins pendant trente ans, "nous n'avons plus assez de médecins sur le territoire pour assurer certaines disciplines, l'obstétrique, les urgences", a expliqué la ministre sur LCI.

Dans les hôpitaux , 19 000 postes de médecin sont non pourvus . Publié 5 hours ago. Vos réactions.

Dans les hôpitaux , 19 000 postes de médecin sont non pourvus . Publié 4 hours ago. Chez les jeunes LR, la tentation de l’union des droites.

En début d'année dans les hôpitaux, plus de 19.000 postes de médecins étaient "statutairement vacants". Des contractuels compensent en grande partie ce manque de titulaires.

Hôpital : 19.000 postes de médecins non pourvus © MEHDI FEDOUACH / AFP Hôpital : 19.000 postes de médecins non pourvus

Plus de 19.000 postes de médecins étaient "statutairement vacants" en début d'année dans les hôpitaux, où les contractuels compensent en grande partie ce manque de titulaires, selon le rapport annuel du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers (CNG).

Le taux de "vacance statutaire" pour les postes à temps plein "a progressé de 0,9 point entre 2017 et 2018" et s'établissait au 1er janvier à 27,4%, indique le CNG dans son rapport annuel publié sur son site Internet. Cela correspond à 15.052 postes "budgétés" mais pas "occupés statutairement" par des praticiens hospitaliers (PH).

Thaïlande: hospitalisés, les jeunes footballeurs rescapés ne pourront aller au Mondial

  Thaïlande: hospitalisés, les jeunes footballeurs rescapés ne pourront aller au Mondial Les jeunes footballeurs rescapés d'une grotte inondée en Thaïlande ne pourront pas répondre à l'invitation de la Fifa d'aller en Russie assister à la finale de la Coupe du Monde le 15 juillet car ils doivent rester à l'hôpital, ont annoncé les médecins mardi. "Ils ne peuvent pas y aller, ils doivent rester à l'hôpital pendant un moment", a déclaré Thongchai Lertwilairatanapong, haut responsable du ministère de la Santé, lors d'une première conférence de presse détaillée sur la santé des enfants.

19 000 postes de médecin non pourvus dans les hôpitaux . Publié 2 hours ago. Chez les jeunes LR, la tentation de l’union des droites.

Les candidats au score le plus élevé sont proclamés titulaires, les suivants suppléants, au considéré du nombre de postes à pourvoir . La loi Hôpital , patients, santé et territoire prévoit d'ailleurs de revoir le régime de formation continue des médecins .

Des postes "provisoirement occupés". Une grande partie de ces postes à temps plein sont toutefois "provisoirement occupés" par des praticiens contractuels : une étude du CNG réalisée en janvier 2017 estimait leur nombre à plus de 12.000. Pour les postes de PH à temps partiel, la vacance statutaire culminait à 47% début 2018, soit 4.039 titulaires manquants.

Des disparités régionales. Le taux de "vacance statutaire" varie selon les régions : dans les deux catégories (temps plein et temps partiel), il est supérieur à la moyenne en Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val de Loire et Normandie, mais inférieur en Bretagne, Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les disparités dépendent aussi des spécialités médicales: l'anesthésie-réanimation, l'ophtalmologie et la radiologie font partie des moins pourvues, à l'inverse de la pédiatrie, la chirurgie infantile et la dermatologie.

France-La réforme de l'hôpital repoussée à la rentrée .
La réforme de l'hôpital, qui devait être initialement dévoilée "d'ici l'été", sera présentée "au tout début du mois de septembre", annonce la ministre de la Santé Agnès Buzyn dans une interview à Libération publiée mercredi. "Cela prend du temps, ce n’était pas une réforme qui avait été programmée", explique-t-elle. "Ce n’est pas une réforme de l’hôpital, il s’agit d’une réforme beaucoup plus large et plus complexe (...) qui vise le long terme, par une transformation en profondeur de notre système.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!