France Les candidats à la présidentielle n'emballent pas les Français

12:20  02 janvier  2017
12:20  02 janvier  2017 Source:   lexpress.fr

Présidentielle 2017. Macron revendique (déjà) 400 parrainages

  Présidentielle 2017. Macron revendique (déjà) 400 parrainages Ça ne marche plus pour Macron, ça trotte. Le candidat à la présidence de la République a déjà obtenu 400 parrainages, selon son lieutenant Richard Ferrand. « Sur la question des parrainages, nous sommes vigilants mais pas inquiets : à l'heure où nous parlons, près de 400 signatures ont été réunies », a affirmé sur RTL le député PS du Finistère et secrétaire général d'En Marche. Restent donc deux mois et demi pour en obtenir une centaine de plus, avant la date officielle des dépôts, le 17 mars prochain. Selon Ferrand, le mouvement bénéficie aussi de l'adhésion de près de 127 000 personnes. Début novembre c'était 91 500.

Selon un sondage* Harris Interactive pour RTL publié lundi, les prétendants à l 'Elysée ne suscite pas d'espoir. Avec à peine 25%, c'est Emmanuel Macron qui suscite le plus d'optimisme chez les Français .

"Je suis fier de tout cela mais pour autant je n'entends pas respecter les règles de la vie politique parce que je ne m'y retrouve pas et que nos concitoyens ne s'y retrouvent pas ", a-t-il ajouté. Les candidats à la présidentielle n ' emballent pas les Français .

Selon un sondage* Harris Interactive pour RTL publié lundi, les prétendants à l'Elysée ne suscite pas d'espoir. Avec à peine 25%, c'est Emmanuel Macron qui suscite le plus d'optimisme chez les Français.

Arnaud Montebourg et Emmanuel Macron, ici à Bercy au moment de la passation de pouvoirs, le 27 août 2014, sont tous les deux candidats à la présidentielle. Mais ne suscitent pas plus d'enthousiasme chez les Français que leurs concurrents. © REUTERS/Charles Platiau Arnaud Montebourg et Emmanuel Macron, ici à Bercy au moment de la passation de pouvoirs, le 27 août 2014, sont tous les deux candidats à la présidentielle. Mais ne suscitent pas plus d'enthousiasme chez les Français que leurs concurrents.

Une majorité de Français (58%) se disent "optimistes" pour l'année 2017 mais ne comptent pas sur la présidentielle pour apporter davantage d'espoir, selon un sondage* Harris Interactive pour RTL publié lundi.

Pour Bernard Cazeneuve, la gauche au pouvoir depuis 5 ans a "un excellent bilan"

  Pour Bernard Cazeneuve, la gauche au pouvoir depuis 5 ans a Invité sur France Inter lundi, le Premier ministre Bernard Cazeneuve a salué l''excellent bilan" du quinquennat Hollande. Il a également affirmé sa volonté de voir la gauche gagner l'élection présidentielle.

Mais il n’est pas juste que la France d’aujourd’hui porte des crimes commis il y a plus d’un siècle et demi. L’aspiration légitime à voir ce passé douloureux connu et reconnu ne doit pas conduire à opposer mais à rassembler les Français .»

Les futurs candidats à la présidentielle devraient en tous les cas s’intéresser davantage à ces jeunes créateurs d’entreprises disruptives que les Français C’est trop éloigné de la vie des citoyens qui considèrent dans leur très grande majorité que les entrepreneurs ne sont pas assez écoutés. »

Dans ce baromètre "Bilan et perspectives", mené chaque année depuis 2009, plus d'un Français sur deux (54%) juge que 2016 a été une année "négative" et 43% "positive", les mêmes proportions exactement qu'en décembre 2015. Une tendance observée depuis quatre ans mais avec un abattement moins visible chez les moins de 35 ans et les actifs (54 et 47% jugent 2016 positive, en hausse de 3 et 9 points), à l'inverse des plus de 50 ans (36%, - 6 points).

Emmanuel Macron crée le plus d'espoir

Concernant 2017, davantage de Français se disent personnellement "optimistes" par rapport à 2016 (53%), en augmentation constante depuis 2011 (de 44% à 58%). Une évolution particulièrement portée par les milieux populaires (62%, +9).

Selon Harris Interactive cependant, à la veille de cette année électorale, "aucun candidat à la présidentielle ne susciterait un regain de l'optimisme d'une majorité de Français". Parmi les personnalités testées, l'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron est cité comme celui pouvant créer le plus d'espoir (25%). Il est suivi par Marine Le Pen (21%), François Fillon (20%) puis Jean-Luc Mélenchon (13%).

La lutte contre le terrorisme en tête des priorités

A noter que cette étude montre que les Français installent pour la première fois la lutte contre le terrorisme en tête de leurs priorités (78%) pour 2017, devant le chômage (74%), le système social, l'insécurité (67%), le pouvoir d'achat (63%) et l'éducation (62%). La lutte contre le terrorisme n'était que la cinquième priorité dans l'enquête réalisée fin 2014 pour 2015 (59%).

*: Enquête réalisée en ligne du 27 au 29 décembre auprès de 2.295 personnes représentatives de la population française âgées de plus de 18 ans, selon la méthode des quotas.

Mélenchon juge une candidature socialiste inutile .
Jean-Luc Mélenchon juge inutile, dans une interview au Monde publiée jeudi, une candidature socialiste à l'élection présidentielle, pointant la position d'outsider du parti dans les sondages et fustigeant l'absence de programme."Jusqu’à présent, l’ultime justification du candidat socialiste, c‘était d’être en tête dans les sondages", souligne le candidat de "La France insoumise", qui a refusé de participer à la primaire de la gauche organisée les 22 et 29 janvier malgré les appels lancés en ce sens par le PS.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/france/-32969-les-candidats-a-la-presidentielle-nemballent-pas-les-francais/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!