France Abattage massif de canards : un "mal nécessaire" pour les professionnels

20:15  05 janvier  2017
20:15  05 janvier  2017 Source:   Franceinfo

La Fédération rejette la proposition des clubs

  La Fédération rejette la proposition des clubs Bernard Laporte oppose une fin de non-recevoir à la proposition de la Ligue et de Canal + de décaler d’une demi-heure le coup d’envoi de l’affiche du dimanche. Il veut la suppression de ce match et annonce qu’il prendra «les dispositions qu’il jugera nécessaire pour atteindre cet objectif». © Panoramic Le bras de fer est lancé. Et il s’annonce rude. Lors de sa campagne, le candidat Laporte avait inscrit parmi ses 44 «engagements» : «Suppression du match professionnel du dimanche après-midi retransmis sur les bouquets thématiques télévisés». Une mesure, la 16e de son programme, justifiée par la survie du monde amateur.

Site web d'information la campagne référendaire pour un vote massif du « Oui ».

République Française | SIG © 2006 | Infos site. Sauvgarde du massif des maures.

Une importante campagne d'abattage de volailles démarre, jeudi, dans le Sud-Ouest. Il s'agit d'éradiquer le virus de la grippe aviaire qui touche lune partie de la région. Pour Marie-Pierre Pé, porte-parole du Cifog, invitée de franceinfo, c'est "un mal nécessaire".

  Abattage massif de canards : un © Fournis par Francetv info

Environ 800 000 canards élevées en plein air vont être abattues à partir du jeudi 5 janvier pour tenter d’éradiquer la grippe aviaire. La campagne concerne 150 communes dans trois départements du Sud-Ouest : le Gers, les Landes, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques. C’est un "mal nécessaire", assure Marie-Pierre Pé, porte-parole du Comité interprofessionnel des palmipèdes et du foie gras (Cifog), sur franceinfo.

Hong Kong: deuxième cas humain de grippe H7N9

  Hong Kong: deuxième cas humain de grippe H7N9 Les autorités hongkongaises ont confirmé, ce vendredi, l'existence dans le territoire d'un deuxième cas humain du virus de la grippe aviaire, quelques jours après le décès d'un premier malade. Le septuagénaire a déclaré être passé à proximité de camions ambulants vendant des volailles vivantes à Zhongshan. Mais les autorités ont précisé qu'elles enquêtaient toujours pour identifier le lieu de sa contamination. Le malade a été hospitalisé dans un état stable et tous ses proches font l'objet d'un suivi médical.

Le site est actuellement en maintenance nous nous excusons de la gêne occasionnée. Plan de travail massif .

Besoin d'aide ? Nos conseillers sont à votre disposition. 0800_ 95 96 63 (appel GRATUIT depuis un poste fixe en France Métropolitaine). Semi- professionnelle PB-202 (tete argent massif )

franceinfo : Comment une nouvelle épidémie a pu se déclencher ?

C’est une nouvelle épreuve. L’année dernière nous avions réussi à éradiquer le virus H5N1 grâce à un grand vide sanitaire et sans recourir à l'abattage. Cette fois-ci, nous avons réussi à contenir le virus H5N8 dans quatre foyers, mais il persiste sur une zone qui s'étale sur le Gers, les Landes, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques. Dans cette zone, le virus se propage plus vite que nos actions et, malheureusement, il faut passer par l’abattage d’animaux pour dépeupler. Cela se pratique dans d’autres pays de l’Europe pour vaincre ce virus qui est extrêmement agressif.

Quel est le vecteur de cette souche ?

Ce sont les oiseaux migrateurs. Nous étions en alerte déjà depuis octobre parce qu’il y avait plusieurs cas de mortalités relevés parmi ces espèces et, ensuite, dans les élevages, dans le nord de l’Europe. Nos animaux sont élevés en extérieur, ils ont peut-être été plus vulnérables. C’est un point de fragilité, mais c’est aussi notre fierté que d’élever les animaux en extérieur. Les éleveurs sont anxieux, on veut en finir au plus vite. Si cela passe par l’abattage d’animaux, c’est un mal nécessaire. Les migrations passent deux fois par an par notre pays, je pense que la grippe aviaire est un risque avec lequel il faut apprendre à vivre.

A quel moment pourra-t-on considérer que cette souche est éradiquée ?

Normalement, au milieu de la semaine prochaine, nous aurons très largement engagé l’abattage des trois zones prioritaires, ce qui va dépeupler les points sensibles. Peut-être qu’on pourra déjà avoir un bon indicateur de l’éradication du virus à la fin de la première phase d'abattage, peut-être qu'il ne faudra pas vider entièrement la zone.

Choisissez les plus belles photos d'architecture de 2016 .
15 photos sont encore en lice. Chaque année, le Chartered Institute of Building, un organisme professionnel mondial qui représente les professionnels de la construction et de l'immobilier, organise un concours de photographies "Art of Building". D'octobre à novembre, photographes amateurs ou professionnels peuvent envoyer leur chef d'œuvre. Parmi des centaines de photos, un jury en sélectionne 15 selon plusieurs critères comme le respect du thème, la composition, la créativité, ... Jusqu'au 23 janvier, le public peut voter pour son œuvre préférée.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!