France Les ventes de terres agricoles françaises à des sociétés étrangères inquiètent professionnels et politiques

15:48  11 janvier  2017
15:48  11 janvier  2017 Source:   Franceinfo

Londres se félicite de la proposition d'accord commercial de Trump

  Londres se félicite de la proposition d'accord commercial de Trump Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Jonhson a qualifié lundi de "très bonne nouvelle" la proposition du président élu américain Donald Trump de conclure "rapidement" un accord commercial avec le Royaume-Uni. "C'est une très bonne nouvelle que les Etats-Unis veuillent conclure un bon accord commercial avec nous, et veuillent le faire rapidement", a déclaré M. Johnson en arrivant à une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE à Bruxelles.Il a néanmoins ajouté que cet accord devait être "clairement dans l'intérêt des deux parties".

Liseuse documents eyrolles. Chapitre 5 - Concevoir et construire le système force de vente .

Merci de votre patience. La mission TICE et la DSI du Rectorat de l'académie de Nancy-Metz. Travailler sur l'architecture en terre à partir de l'inventaire de l'Unesco.

Une loi pour endiguer la multiplication des ventes de terres agricoles à des sociétés étrangères, notamment chinoises, est examinée mercredi à l'Assemblée nationale. Reportage franceinfo dans l'Indre.

  Les ventes de terres agricoles françaises à des sociétés étrangères inquiètent professionnels et politiques © Fournis par Francetv info

L'affaire a été conclue en toute discrétion. L'an dernier, 1 800 hectares de terres agricoles de l'Indre ont été vendues à des groupes chinois. Quand elle s'est sue, la transaction a fait grand bruit. À tel point qu'une proposition de loi arrive mercredi 11 janvier à l'Assemblée nationale afin d'éviter qu'un tel scénario se reproduise : que des terres agricoles soient achetées par des sociétés étrangères.

La note crédit d'Essilor renforcée par l'acquisition de Luxottica

  La note crédit d'Essilor renforcée par l'acquisition de Luxottica Moody's apprécie la transaction, très complémentaireLa notation "A2" correspond au sixième cran le plus élevé chez les agences (elle équivaut à un "A" chez S&P et Fitch). Essilor figure parmi les sociétés les mieux notées de la place parisienne, parmi les dix premières valeurs françaises chez Moody's.

ERREUR. dans le cadre d'ouvrir des nouveaux points de ventes , une société privé situé

Si vous n'êtes pas automatiquement redirigé. Cliquez ici. la vente , la location et l'octroi de droits immobiliers sur les terres du

"Cette ferme fait presque 800 hectares. Ce sont des terres à faible potentiel, humides l'hiver et très sèches au printemps", explique Hervé Coupeau. Le président de la FDSEA de l'Indre fait visiter des terres achetées par des Chinois à Vendœuvres, à l'ouest de Châteauroux, en plein cœur du département de son département. Il nous précise que "clef en main, ces terres se sont vendues à 15 000 euros l'hectare, alors qu'elles n'en valent que 3 000 à 4 000 euros".

Vu le pris d'achat, la rentabilité n'y sera jamais

Hervé Coupeau, président de la FDSEA de l'Indre

à franceinfo

Pourquoi cet achat ? Mystère. Dans l'Indre, on pense que les Chinois avaient d'autres ambitions : acheter 16 000 hectares, ce qui aurait permis d'exporter de quoi remplir quatre navires. Mais l'écho médiatique les en a peut-être dissuadés. Aujourd'hui, la production est vendue à la coopérative locale.

Les ventes mondiales de PC ont reculé pour la 5ème année consécutive

  Les ventes mondiales de PC ont reculé pour la 5ème année consécutive Le cabinet Gartner a identifié des opportunités de croissance, mais elles ne suffiront pas à mettre fin à la spirale infernale. Les ventes devraient encore reculer en 2017. Pour la cinquième année consécutive, les ventes mondiales de PC ont reculé dans le monde, de 6,2% à 269,7 millions d'unités en 2016, d'après les données dévoilées par Gartner."Les améliorations technologiques n'ont pas été suffisantes pour stimuler la croissance réelle du marché", fait valoir le cabinet d'études, qui ajoute que, les utilisateurs ont une dépendance de plus en plus grande aux smartphones, allongeant le cycle de vie des ordinateurs.

X. Bientôt fans, merci ! Pourquoi pas vous ? Ne plus afficher cette fenêtre.

Merci pour votre compréhension. Cours de Français Terminale L - La …

L'impuissance des sociétés d'aménagement foncier

Reste qu'acheter 1 600 hectares, cela ne passe pas inaperçu. Censées examiner toutes les transactions agricoles, les Sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural (Safer) n'ont rien vu venir. "Des conseillers se sont rendu compte que si on les mettait dans des sociétés, on passait sous le contrôle des Safer. Donc depuis quelques années les terres sont détenues par des sociétés d'exploitation agricole", explique le président des Safer, Emmanuel Hyest.

Avec ce système, on ne vend pas directement des terres, mais des parts de société

Emmanuel Hyest, président des Safer

à franceinfo

Pour corriger cette anomalie, la loi présentée à l'Assemblée nationale élargit la compétence des Safer. "Avant, elles ne pouvaient pas intervenir sur les sociétés. Il y avait deux poids deux mesures. D'un côté, des groupements coopératifs transparents avec des propriétaires exploitants individuels qui étaient contrôlés. Et de l'autre, un autre type de sociétés, sortes de 'boîtes noires'", raconte Dominique Potier, député socialiste de Meurthe-et-Moselle à l'origine du texte.

On a mis tous les acteurs sur un pied d'égalité

Dominique Potier, député

à franceinfo

L'idée est bien de tenter de freiner la spéculation sur le foncier, qui empêche les agriculteurs de s'installer. "Chaque fois que des investisseurs étrangers veulent du terrain, ils mettent le prix fort, déplore Laurent Pinatel, le porte-parole de la Confédération paysanne. Cela fait monter le prix de tout le foncier et du locatif, ce qui est néfaste pour une vocation d'agriculture, inévitablement." La tendance n'est pourtant pas près de s'inverser : avec la hausse annoncée de la population, les terres arables sont de plus en plus recherchées dans le monde entier.

A Hénin-Beaumont, Emmanuel Macron chasse sur les terres du Front national .
Le candidat à la présidentielle a décidé de s'attaquer frontalement au FN en se rendant dans le fief de Marine Le Pen. Sur ses terres, il a vanté son programme, "rempart" face "à la haine, l'exclusion et le repli"."Ce n'est pas le premier à faire le pèlerinage à Hénin-Beaumont !", commente le maire FN de la commune, Steeve Briois, rappelant que Jean-Luc Mélenchon, candidat aux législatives en 2012 et Manuel Valls, qui y avait tenu meeting pendant la campagne des municipales 2014 "s'y sont déjà cassé les dents".

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!