France Heurts à Paris en marge d'une manifestation non déclarée de soutien à Théo

12:20  16 février  2017
12:20  16 février  2017 Source:   francetvinfo.fr

Aulnay-sous-Bois : des policiers ont tiré à balles réelles en l'air, «pour se dégager»

  Aulnay-sous-Bois : des policiers ont tiré à balles réelles en l'air, «pour se dégager» De source proche du dossier, «entre 150 et 200 personnes» se trouvaient sur la zone où se sont produits les heurts à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ... © LP/THOMAS POUPEAU Aulnay-sous-Bois, mardi. Au cours d’une nuit de tension, le KFC de la cité de l’Europe a subi des dégradations. Des voitures ont été incendiées.

Des heurts ont éclaté lors d ' un rassemblement place de la Nation, à Paris . Selon la préfecture de police, 28 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue à Paris , en marge de cette manifestation non déclarée mais aussi pour des dégradations devant des lycées.

La manifestation en soutien à Théo , victime d ' un viol présumé par les forces de l'ordre, à dégénéré. Parmi les dégâts, plusieurs voitures dont celle de RTL ont été brûlées, un bâtiment départemental a été vandalisé et un magasin Franprix a été pillé.

Ce rassemblement, qui s'est tenu mercredi soir, dans le 18e arrondissement de Paris, a réuni au moins 400 personnes, selon la police.

  Heurts à Paris en marge d'une manifestation non déclarée de soutien à Théo © Fournis par Francetv info

Plusieurs centaines de personnes ont participé, mercredi 15 février, à Paris, à un rassemblement spontané "contre les violences policières", après l'affaire Théo. Cette manifestation, au croisement du boulevard Barbès et du boulevard de Rochechouart, dans le 18e arrondissement de la capitale, a réuni au moins 400 personnes, selon la préfecture de police.

Le rassemblement n'a pas été déclaré à la préfecture, et a été émaillé d'incidents. Des manifestants, parmi lesquels des militants anarchistes, ont allumé quelques fumigènes et brûlé des détritus, selon la police.

Quartier bouclé

D'importantes forces de police avaient bouclé le secteur et la station de métro Barbès-Rochechouard était fermée au public. Les policiers ont répliqué en chargeant les manifestants et en effectuant des tirs de gaz lacrymogènes.

Des affrontements entre certains manifestants et la police ont éclaté.

Bobigny: pour Hamon, Marine Le Pen "jette de l'huile sur le feu"

  Bobigny: pour Hamon, Marine Le Pen Le candidat PS à l'élection présidentielle Benoît Hamon regrette lundi dans un communiqué que Marine Le Pen "jette de l'huile sur le feu", après les violents incidents samedi à Bobigny en marge d'une manifestation en soutien au jeune Théo. "Une fois encore, elle jette de l'huile sur le feu. Une fois encore elle provoque le désordre, elle encourage les violences par son discours de haine et ses indignations sélectives", accuse M. Hamon qui appelle à "s'insurger" contre le discours de la candidate FN à la présidentielle.

Une manifestation de soutien aux migrants de Stalingrad et Jaurès, à Paris , a rassemblé des centaines de personnes. "Human no Beast" à la manif de soutien aux réfugiés le message est clair.

Des incidents ont éclaté en marge d ' un rassemblement de plusieurs centaines de manifestants le 11 février à Bobigny en soutien au jeune Théo , victime d ' un viol présumé lors d ' une interpellation brutale le 2 février. Rassemblés devant le tribunal de cette ville située au nord-est de Paris et encadrés par

Mais la préfecture de police a annoncé la fin de la manifestation vers 20h30. Au moins une banque a été saccagée et des véhicules ont été endommagés.

Société - Affaire Théo : encore des lycées franciliens perturbés par des manifestants .
Le mouvement des lycéens qui fait suite aux violences policières liées à l'affaire Théo se poursuivent vendredi matin, à Paris, et dans quelques établissements de la petite couronne. Vendredi, deux lycées parisiens étaient ainsi bloqués par quelques dizaines de jeunes qui protestaient et plusieurs établissements étaient encore perturbés dans les Hauts-de-Seine, au lendemain de manifestations tendues. A Paris, les lycées Victor-Duruy (7e arrondissement) et Théophile-Gautier (12e) étaient bloqués tandis qu'un barrage filtrant ralentissait les entrées à Honoré-de-Balzac (17e), selon le rectorat de Paris.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/france/-38512-heurts-a-paris-en-marge-dune-manifestation-non-declaree-de-soutien-a-theo/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!