France Décès de Jean Miot, ancien patron du Figaro et de l'AFP

15:50  18 avril  2017
15:50  18 avril  2017 Source:   AFP

Quand les actionnaires brident les salaires des grands patrons

  Quand les actionnaires brident les salaires des grands patrons Fin d'une époque pour les dirigeants des sociétés françaises cotées : leurs bonus, retraites chapeau et autres parachutes dorés peuvent désormais être refusés par les actionnaires, qui pourront aussi bloquer l'an prochain le paiement de primes jugées excessives. Cette année, Carlos Ghosn pourrait ne pas obtenir d'augmentation. Le patron de Renault avait fait face l'an dernier à une fronde de ses actionnaires, qui avaient rejeté à 54% sa rémunération de 7,2 millions d'euros pour 2015. Sans conséquence, puisque le conseil d'administration l'avait immédiatement confirmée, provoquant une polémique nationale et précipitant le vote d'une loi pour empêcher ce type de passage en force. Le texte a commencé à s'appliquer dans les assemblées générales des sociétés cotées. Désormais, les actionnaires doivent valider la méthode de calcul des rétributions des dirigeants pour 2017, dont tous les éléments sont pris en compte : salaire fixe, primes variables, bonus exceptionnels, actions gratuites, jetons de présence, avantages en nature. S'ils votent contre, les critères de 2016 s'appliqueront encore en 2017, à moins qu'une deuxième mouture ne soit approuvée lors d'une nouvelle assemblée générale. A lire aussi Les tops et les flops des patrons français en 2016 Cependant, tous les groupes préfèrent s'éviter un désaveu cinglant. "Tout le monde appréhende et se demande comment présenter les choses.

Jean Miot , ancien patron du " Figaro " et de l ' AFP , est décédé dans la nuit de lundi à mardi, d'un arrêt cardiaque à l'âge de 77 ans. C'est ce qu'on a appris auprès de sa famille. Ce baron de la presse française a passé 30 ans au sein du groupe Hersant, d'abord comme journaliste

Il semblerait que cet utilisateur ait déjà trouvé son bonheur ! Cette annonce n'est plus active, mais ne Colocation internationale, Allee Jean jaures.

L'ancien PDG de l'AFP Jean Miot le 3 février 1996 à Paris © Fournis par AFP L'ancien PDG de l'AFP Jean Miot le 3 février 1996 à Paris
Jean Miot, ancien patron du Figaro et de l'AFP, est décédé dans la nuit de lundi à mardi d'un arrêt cardiaque à l'âge de 77 ans, a-t-on appris auprès de sa famille.

Ce baron de la presse française avait passé trente ans au sein du groupe Hersant, d'abord comme journaliste puis comme dirigeant de plusieurs titres régionaux, avant de devenir président du conseil de surveillance de Figaro de 1993 à 1996.

Il était ensuite devenu PDG de l'Agence France-Presse de 1996 à 1999.

M. Miot, né le 30 juillet 1939, est décédé dans sa maison de Saint-Denis-de-Jouhet, dans son Berry natal.

Pour Pierre Gattaz, les projets Le Pen, Mélenchon et Hamon mènent à la catastrophe absolue

  Pour Pierre Gattaz, les projets Le Pen, Mélenchon et Hamon mènent à la catastrophe absolue Le président du Medef estime que les programmes de François Fillon et d'Emmanuel Macron vont dans le bon sens, mais souligne que celui de la droite va plus loin. «Je suis inquiet»: Pierre Gattaz, le président du Medef, n'y est pas allé par quatre chemins mardi, lors de sa dernière conférence de presse avant le premier tour de la présidentielle. «Deux programmes vont dans le bon sens, celui de François Fillon et d'Emmanuel Macron. Les trois autres, ceux de Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon, sont des projets hors sol, de vendeurs d'illusion, d'apprentis sorciers.

Vous avez été déconnecté car votre dernière requête est trop ancienne (délai d'expiration = 1800 sec) Relancer l'application (SITEIORT).

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Fils d'un accordeur de piano, il avait démarré très jeune à Centre Presse à Poitiers. Il a ensuite fait tous les métiers de la presse, de journaliste localier à secrétaire de rédaction, de chroniqueur gastronomique à responsable d'une centre de distribution.

Le "papivore" Robert Hersant a fini par lui confier la direction de nombreux journaux dont France Antilles, Havre-Presse, à Paris Normandie, le Berry Républicain, Nord Matin, Nord Eclair et Le Figaro, dont il a été directeur délégué de 1980 à 1993 avant d'en devenir président du conseil de surveillance.

Il était également membre de la direction générale du groupe Hersant.

Connu pour sa silhouette massive et ses noeuds papillons, ce bon vivant, franc-maçon, a aussi dirigé plusieurs fédérations de presse, dont le Syndicat de la presse parisienne (1986-1996) et la Fédération nationale de la presse française (1993-1996).

Après 3 ans à la tête de l'AFP, dont il avait auparavant été administrateur pendant de longues années, il avait ensuite cédé sa place à Eric Giuily.

Radio France : Mathieu Gallet tente d'endiguer l'hémorragie .
Le président de Radio France ne peut pas sortir le carnet de chèque pour retenir ses talents qui seraient tentés de partir à la concurrence comme Frédéric Schlesinger qui va prendre la tête d'Europe 1Face aux visées d'Arnaud Lagardère, le patron d'Europe 1, sur les talents clés de Radio France, Mathieu Gallet le président du groupe de radio public a réagi. Dans une lettre adressée aux salariés, il reconnaît que le départ de Frédéric Schlesinger, le directeur des antennes et des programmes de Radio France, pourrait être suivi d'autres.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/france/-45742-deces-de-jean-miot-ancien-patron-du-figaro-et-de-lafp/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!