France François Baroin veut faire émerger «une nouvelle génération» à la tête de LR

16:35  17 juillet  2017
16:35  17 juillet  2017 Source:   Le Figaro

Société - Des organisations de jeunesse appellent à un Grenelle de l'éducation

  Société - Des organisations de jeunesse appellent à un Grenelle de l'éducation Des associations en appellent ce lundi au président Macron pour lancer des états généraux de l'école. Une première dans l'éducation.

un enfant de 2 ans survit à une chute de 12 mètres FAIT DIVERS

Site Officiel du château de Fontainebleau : histoire, présentation des circuits, appartements, renseignements pratiques, réservation, tarifs, horaires, conditions d'accès et éléments de confort de visite.

Le sénateur-maire de Troyes cite notamment le jeune «âge» d'Emmanuel Macron pour appeler «tous ceux qui ont été en responsabilité comme (lui) ces dernières années» à «laisser la place».

figarofr: François Baroin à Paris, le 12 juin 2017. © François BOUCHON/Le Figaro François Baroin à Paris, le 12 juin 2017.

La vague du renouvellement emportera-t-elle tout sur son passage? Alors que la victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle a durablement fracturé la droite et la gauche sur le plan politique, il se pourrait qu'elle ait également un impact considérable sur le plan humain. En effet, plusieurs ténors et apparatchiks ayant été balayés, l'apparition de nouveaux visages est devenue inéluctable. Interrogé par Le Parisien, le sénateur-maire LR de Troyes, François Baroin, a d'ailleurs acté de cette réalité.

Meaux : Muriel Héricher est le nouveau bras droit de Jean-François Copé

  Meaux : Muriel Héricher est le nouveau bras droit de Jean-François Copé Le conseil municipal et le conseil communautaire du Pays de Meaux ont désigné ce vendredi les successeurs de Jean-François Parigi, élu député le 18 juin. © LP/A.A. Meaux, le 7 juillet 2017. Muriel Héricher (LR, à gauche) est la nouvelle première adjointe du maire Jean-François Copé (LR). Elle succède à Jean-François Parigi (LR, au centre). Une page de la vie politique meldoise s’est tournée ce vendredi. Premier adjoint historique de Jean-François Copé (LR), Jean-François Parigi (LR) n’occupera plus ce poste au sein du conseil municipal et du conseil communautaire du Pays de Meaux.

Cuisines - Bains. Solution n°1 : Faire entrer la lumière naturelle dans votre cuisine.

Cliquez ICI pour faire de s activités amusantes sur le site Learnalberta.

«On doit donner sa chance à une nouvelle génération, notamment celle qui s'est levée aux municipales 2014», exhorte-t-il, considérant que la «capacité de sursaut» de la droite «pour les années à venir en dépend». «Il faut qu'on se renouvelle. Moi, cela fait vingt-cinq ans que je suis dans le paysage politique. J'ai fait mon devoir. Je vais quitter le Sénat dans quelques semaines, puis m'investir sous d'autres formes pour continuer à défendre nos territoires», annonce le président de l'Association des maires de France.

Même «dans l'opposition», Baroin veut «rester objectif et non pas sectaire»

Ainsi l'ancien chef de file des Républicains pour les législatives se félicite-t-il que les présidents des régions Île-de-France et Hauts-de-France, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand, aient renoncé à briguer la présidence de LR. «Je le comprends d'autant mieux que j'ai moi-même annoncé depuis toujours que je ne serai pas candidat à la tête du parti. Je reste convaincu que tous ceux qui ont été en responsabilité comme moi ces dernières années doivent laisser la place pour qu'une nouvelle génération se construise», espère-t-il.

Enfin, s'il affirme qu'il est «dans l'opposition», François Baroin «essaie de rester objectif et non pas sectaire». Il porte ainsi «un regard positif» sur l'action d'Emmanuel Macron «par rapport au précédent quinquennat». «Il occupe l'espace avec beaucoup d'énergie et de volonté. Il semble à l'écoute. Il incarne aussi la fonction, l'autorité. Force est aussi de reconnaître que son âge et son rayonnement personnel semblent apporter une meilleure image de la France à l'étranger que sous la période Hollande», constate-t-il.

Transition énergétique : la CRE veut imposer le temps long .
Jean-François Carenco, président de la Commission de régulation de l’énergie depuis février 2017, a des idées bien arrêtées concernant la transition énergétique. Intervenant lors des huitièmes rencontres des énergies renouvelables organisées le 12 juillet dernier, il a partagé, avec son franc-parler habituel, ses pistes pour une transition énergétique durable, notamment sur le plan financier.Il en a profité pour dénoncer : « la création des prix avec un système absurde ».

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/france/-53786-francois-baroin-veut-faire-emerger-une-nouvelle-generation-a-la-tete-de-lr/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!