France Faits divers - Le sexagénaire conduisait sans permis depuis douze ans

14:45  11 août  2017
14:45  11 août  2017 Source:   Le Parisien

Faits divers - Collision mortelle avec un car scolaire : quatre ans requis contre le chauffeur

  Faits divers - Collision mortelle avec un car scolaire : quatre ans requis contre le chauffeur La cour d'appel de Douai a mis le jugement en délibéré au 8 août. L'avocat général a requis quatre année de prison ferme à l'encontre du chauffeur.L'accident avait fait un mort et trois blessés graves. Quatre ans d'emprisonnement ferme ont été requis mardi par l'avocat général à la Cour d'appel de Douai (Nord) à l'encontre du conducteur du camion impliqué dans un accident avec un car scolaire en novembre à Bavincourt (Pas-de-Calais).

Pour suivre l'actualité en direct, en audio et en vidéo.

C'est permis ! - Learn Alberta.

Son permis de conduire avait été annulé en 2005...

Le Parisien: ILLUSTRATION. En douze ans, l'automobiliste a cumulé 21 excès de vitesse et une dizaine d'autres infractions au volant. © LP/Aurélie Audureau ILLUSTRATION. En douze ans, l'automobiliste a cumulé 21 excès de vitesse et une dizaine d'autres infractions au volant.

Un Marseillais, âgé de 65 ans, qui conduisait depuis 12 ans malgré l'annulation de son permis de conduire a été contrôlé par les gendarmes du Peloton motorisé de Peyruis, le 7 août dernier dans la commune de La Brillanne (Alpes-de-Haute-Provence), raconte la gendarmerie des Alpes-de-Haute-Provence sur Facebook. 


Le sexagénaire, prétextant avoir oublié son permis, a présenté celui de son épouse. Mais, «après vérification dans les fichiers informatiques et auprès de la préfecture, il apparaît que le conducteur a vu son autorisation de conduire annulée depuis 2005 et a fait l'objet de plusieurs procédures pour conduite sans permis depuis 2005 dont deux conduites sans permis en récidive», précisent les gendarmes. 

Si son permis n'avait pas été annulé, il aurait perdu 56 points en 12 ans


«L'homme a pourtant continué à conduire et depuis tout ce temps, cumulant les infractions au code de la route : 21 excès de vitesse, 8 usages du téléphone au volant, non-port de la ceinture de sécurité et franchissement de feu rouge. S'il avait été détenteur de son permis, il aurait perdu plus de 56 points», a ajouté la gendarmerie. 

Le sexagénaire sera jugé devant le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains, en avril prochain.

Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes a baissé de 2,8% en juillet .
Le nombre de morts sur les routes reste en hausse de 0,8% sur les douze derniers mois. © Fournis par Francetv infoLe nombre de morts sur les routes a baissé de 2,8% en juillet, par rapport à juillet 2016, a annoncé lundi 21 août l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).En juillet dernier, 346 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine, soit 10 personnes de moins qu'en juillet 2016. En juillet, le nombre d'accidents corporels a par ailleurs augmenté de 0,8% (41 accidents de plus) par rapport à juillet 2016, selon l'ONISR.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!