France Levothyrox : un médicament alternatif sur le marché le 16 octobre

14:30  06 octobre  2017
14:30  06 octobre  2017 Source:   Franceinfo

Société - Y aura-t-il assez d'ancien Levothyrox pour tous les patients ?

  Société - Y aura-t-il assez d'ancien Levothyrox pour tous les patients ? Les boîtes de ce médicament pour la thyroïde ancienne formule sont attendues lundi en pharmacie. Mais, vendredi, l'organisation restait encore très floue. © LP/Arnaud Journois Pour obtenir l’ancien Levothyrox, les malades souffrants d’effets secondaires devront présenter une nouvelle ordonnance de leur médecin. Ils attendent de pied ferme le retour de « leur médicament », partagés entre soulagement et nervosité.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document. règlement sur la formation de base.

Sur le plateau d’Envoyé Spécial sur France 2, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé qu’un médicament pouvant être substitué au Levothyrox serait commercialisé dès le 16 octobre en France. Un générique devrait aussi être disponible en pharmacie "courant novembre".

  Levothyrox : un médicament alternatif sur le marché le 16 octobre © Fournis par Francetv info

Le retour de l’ancienne formule du Levothyrox était une solution de court terme. Pour répondre à l’angoisse et la colère des personnes malades de la thyroïde, la ministre de la Santé Agnès Buzyn avait également annoncé que des solutions pérennes seraient proposées.

Sur le plateau d’Envoyé Spécial jeudi 5 octobre, Mme Buzyn a détaillé cette nouvelle offre : un "nouveau médicament sera sur le marché le 16 octobre". Elle assure l’avoir "obtenu des laboratoires Sanofi". En outre, un générique sera mis en vente "courant novembre" selon la ministre, qui n’a cette fois pas fixé de date précise.

Levothyrox: perquisition au siège français du labo Merck KGaA

  Levothyrox: perquisition au siège français du labo Merck KGaA Ces investigations dans le siège lyonnais du laboratoire allemand sont menées sous la tutelle de deux magistrats de Marseille dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte pour "tromperie aggravée, atteintes involontaires à l'intégrité physique et mise en danger de la vie d'autrui".Une perquisition était en cours mardi 3 octobre au siège français à Lyon du laboratoire allemand Merck, fabricant du médicament Levothyrox dont la nouvelle formule fait l'objet de plaintes concernant de lourds effets secondaires, a-t-on appris de source proche de l'enquête, confirmant une information du Progrès.

Cette fiche ne peut être correctement affichée (elle n'existe pas/plus).

Nous sommes désolés, mais la page que vous recherchez n'existe pas. We're sorry, but the page you were looking for doesn't exist. Ci dispiace, ma la pagina richiesta non esiste.


Face à la colère de patients signalant des effets indésirables depuis la commercialisation de la nouvelle formule au printemps, la ministre de la Santé Agnès Buzyn avait annoncé le 15 septembre le retour en pharmacie sous quinze jours de l'ancienne formule du Levothyrox et de médicaments alternatifs sous un mois. Au total, 190.000 boîtes d'Euthyrox, fabriquées par Merck, seront importés d'Allemagne.

Au total, trois millions de patients prennent ce médicament en France (premier marché mondial) pour soigner l'hypothyroïdie ou après une opération du cancer de la thyroïde. Selon Mme Buzyn, plus de 9.000 personnes ont signalé à l'ANSM des effets indésirables (crampes, maux de tête, vertiges, perte de cheveux) attribués à la nouvelle formule du Levothyrox.

Vaccins, Lévothyrox et crise de l'hôpital : les réponses de la ministre de la Santé à vos questions .
La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, était l'invitée du Magazine de la Santé ce jeudi. Sur le plateau du Magazine de la Santé, Agnès Buzyn est revenue ce jeudi sur les dossiers marquants de son ministère et répondu aux questions des téléspectateurs sur les sujets qui les préoccupent.Lévothyrox : Aucune impureté relevée dans les excipients de la nouvelle formuleLa ministre de la Santé a repris les conclusions de l'enquête de l'ANSM : aucune impureté n'a été retrouvée dans l'excipient de la nouvelle formule. Après l'étude de 5.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!