France Famille spoliée sous l'Occupation: La justice restitue un Pissarro

09:20  08 novembre  2017
09:20  08 novembre  2017 Source:   20 Minutes

Prison : Emmanuel Macron veut créer une Agence des travaux d'intérêt général

  Prison : Emmanuel Macron veut créer une Agence des travaux d'intérêt général Cette plateforme serait chargée de mieux encadrer les travaux d'intérêt général afin de lutter contre la surpopulation dans les prisons. © Fournis par Francetv info Emmanuel Macron a une idée pour lutter contre la surpopulation en prison. Il propose de développer les travaux d'intérêt général. Ces derniers "ne constituent que 7% des peines prononcées, mais nécessitent la mobilisation coordonnée de tous les acteurs", a expliqué le chef de l'Etat, mardi 31 octobre, devant la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) à Strasbourg.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus : Conditions générales d'utilisation.

Les clients qui avaient acheté le tableau de bonne foi en 1995 comptent faire appel...

Un tableau de Camille Pissarro au musée Marmottan. (Image d'illustration) © SIPA Un tableau de Camille Pissarro au musée Marmottan. (Image d'illustration)

Soixante-quatorze ans après avoir été confisqué sous Vichy, le tableau La Cueillette de Pissarro, acheté légalement par des Américains en 1995, devra être restitué aux descendants d’un collectionneur juif spolié, selon un jugement rendu ce mardi.

L’avocat du couple américain, Ron Soffer, a annoncé que ses clients feraient appel. Le tableau devrait donc rester sous séquestre en attendant la conclusion du deuxième procès. La décision a en revanche été saluée par les héritiers du collectionneur spolié : « Jean-Jacques Bauer est heureux. C’est l’une des plus belles toiles de la collection de son grand-père », s’est félicité Maître Cédric Fischer.

Scarlett Johansson en larmes face aux révélations sur le passé des membres de sa famille

  Scarlett Johansson en larmes face aux révélations sur le passé des membres de sa famille Scarlett Johansson ne s'attendait pas à être aussi troublée. L'actrice, qui donnait une interview à la chaîne PBS pour l'émission "Finding your roots" traduisez "Retrouver vos racines", a été confrontée à des documents concernant le passé de sa famille. Et ce qu'elle y a découvert l'a bouleversée.Alors qu'elle lisait les certificats de décès du frère de son arrière-grand-père et d'autres Scarlett Johansson ne s'attendait pas à être aussi troublée. L'actrice, qui donnait une interview à la chaîne PBS pour l'émission "Finding your roots" traduisez "Retrouver vos racines", a été confrontée à des documents concernant le passé de sa famille.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Des tableaux confisqués au collectionneur en 1943

Le jugement « ordonne » à l’Établissement public des Musées et de l’Orangerie de remettre l’œuvre aux descendants du collectionneur Simon Bauer, dont les tableaux avaient été confisqués en 1943.

Les époux Toll, qui avaient acheté le tableau 800.000 dollars chez Christie’s à New York en 1995, sont aussi condamnés à payer 8.000 euros à la famille Bauer pour les frais de justice. La gouache a été peinte en 1887 par l’impressionniste Camille Pissarro. C’était l’un des 93 tableaux de maître de la collection de Simon Bauer, un grand amateur d’art français né en 1862, qui avait fait fortune dans la chaussure.

Une vingtaine de tableaux n’ont toujours pas été récupérés

Cette collection lui avait été confisquée en 1943 et avait été vendue par un marchand de tableaux désigné par le Commissariat aux questions juives du régime collaborationniste de Vichy.

Interné en juillet 1944 à Drancy, le collectionneur avait réussi à échapper à la déportation. À sa mort, en 1947, il n’était parvenu à récupérer qu’une petite partie de ses œuvres. Ses descendants ont poursuivi son action pour reprendre possession de la collection. Une vingtaine de tableaux n’ont toujours pas été récupérés, selon Maître Fischer.

Mort des enquêteurs de l'ONU en RDC: très peu de coopération, selon la Suède .
La justice suédoise dénonce l'absence de coopération de la RDC dans l'enquête sur l'assassinat de sa ressortissante Zaida Catalan. Celle-ci et l'Américain Michael Sharp, experts de l'ONU, ont été tués le 12 mars dernier au Kasaï Central. Le parquet suédois dit avoir demandé la coopération de la RDC dès le 27 avril dernier. Mais Kinshasa n'aurait transmis aucune information. Plus inquiétant encore pour le parquet suédois, l'enquête congolaise Le parquet suédois dit avoir demandé la coopération de la RDC dès le 27 avril dernier. Mais Kinshasa n'aurait transmis aucune information.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!