France Bretagne: En plein boom, la filière bio s’estime trahie par les pouvoirs publics

19:35  08 novembre  2017
19:35  08 novembre  2017 Source:   20Minutes

Surtaxe sur les entreprises: des "incertitudes" sur l'impact budgétaire

  Surtaxe sur les entreprises: des Le Haut conseil des finances publiques, chargé d'évaluer la crédibilité des prévisions budgétaires, a des doutes sur l'impact sur le déficit public de la surtaxe. "Le chiffrage du dispositif proposé présente quelques incertitudes". Cette appréciation du Haut conseil des finances publiques, doit donner quelques sueurs froides aux conseillers à Bercy.

Ce site Internet est réservé à un public majeur.

Impossible de trouver cette page. Retour à la page d'accueil.

Rassemblés à Rennes, les producteurs dénoncent la suppression d’aides décidée par le Gouvernement…

Environ 200 producteurs et militants écologistes étaient réunis ce mercredi à Rennes pour soutenir la filière bio. © J. Gicquel / 20 Minutes Environ 200 producteurs et militants écologistes étaient réunis ce mercredi à Rennes pour soutenir la filière bio.

En quelques années, les produits issus de l’agriculture biologique ont trouvé leur place dans le panier des ménages français. L’an dernier, la consommation en produits bio a dépassé la barre des 7 milliards, en hausse de 21,7 % sur un an. Pour accompagner cette demande florissante, les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à se convertir. Rien qu’en Bretagne, on recense ainsi plus de 2.600 fermes certifiées bio, contre seulement un millier en 2009.

Quand le solaire explose partout sauf en... France

  Quand le solaire explose partout sauf en... France Quand le solaire explose partout sauf en FranceC’est dans un climat morose que s’est ouvert ce matin la COP 23 à Bonn. Deux ans après la COP 21 de Paris, les efforts entrepris en matière climatiques restent insuffisants. Et beaucoup d’experts estiment la bataille des 2 degrés d’ores et déjà perdue. Pourtant, il existe une énergie décarbonée qui cartonne. C’est le photovoltaïque. L’an dernier, il a crû de 50% pour atteindre plus de 74 gigawatts. Selon l’Agence internationale de l’énergie, le solaire a pour la première fois affiché une croissance plus rapide qu'aucune autre source d'énergie. Tous les jours, des contrats de parcs solaires sont décernés.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Le premier agenda des loisirs en Belgique. Plus de 9000 activités pour tous: familles et enfants! Brocantes, Fêtes, Stages, Concerts, Spectacles.

Alors que le marché explose, la filière bio aurait de quoi avoir le sourire. Il n’en est rien. En cause, l’annonce du Gouvernement le 20 septembre de supprimer les aides au maintien des agriculteurs bio à partir de l’an prochain. Une décision qui ne passe pour les producteurs bretons, qui étaient rassemblés ce mercredi midi sur l’esplanade de Gaulle à Rennes.

« Un très mauvais signal à la profession »

« C’est un gros retour en arrière et un très mauvais signal adressé à la profession. On n’arrête pas de nous parler de santé publique et d’environnement, et résultat on supprime des aides aux agriculteurs qui œuvrent pour le bien de la planète », se désole Ronan Marquet, producteurs de légumes bio à Saint-Thual, au nord-ouest de Rennes.

Du foie gras plus cher et en plus petite quantité pour Noël

  Du foie gras plus cher et en plus petite quantité pour Noël Du foie gras plus cher et en plus petite quantité pour NoëlLa production des canards a repris dans le Sud-Ouest depuis le début de l'été, lorsque la période de vide sanitaire du printemps dernier s'est achevée le 29 mai. Mais de 37 millions de canards en 2015, le cheptel français est passé à 23 millions de têtes en 2017, soit une chute de 38 % en deux ans. Durant le vide sanitaire, les éleveurs ne pouvaient placer aucun canard dans les bâtiments d'élevages.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

« La filière bio est en pleine forme, est plébiscitée par les consommateurs er l’Etat choisit de se désengager, c’est à n’y rien comprendre », estime Julien Sauvée, producteur de lait et de viande bovine à Melesse près de Rennes et vice-président de la Fédération régionale des agriculteurs biologiques de Bretagne.

Un manque à gagner pour les producteurs convertis

Cette suppression des aides au maintien versées aux agriculteurs bio ne signifie pas pour autant le désengagement total de l’Etat dans la filière puisque les aides à la conversion, destinées à lancer des débutants du bio, sont maintenues et même renforcées. « Cela risque quand même d’en refroidir pas mal à se convertir », indique Ronan Marquet.

Pour les convertis, c’est aussi un gros manque à gagner. « Je devrais perdre 10.000 euros l’an prochain. Cela risque de tuer la filière bio », assure Julien Sauvée. A ses côtés, un autre producteur converti au bio voit dans cette décision « un recul du Gouvernement sous la pression des lobbys de l’agrobusiness ».

Les fabricants de jouets français s'invitent à Bercy .
À la veille de Noël, ils souhaitaient sensibiliser à la fois les pouvoirs publics et les enfants à l'importance du made in France.À six semaines de Noël, les fabricants de jouets français ont choisi Bercy pour poursuivre leur offensive de charme. Rassemblés sous l'égide de l'Association des Créateurs-Fabricants de Jouets Français (ACFJF), ils exposent du 6 au 30 novembre dans le hall Vauban du Ministère de l'Économie, à l'invitation du Secrétaire d'État, Benjamin Griveaux.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/france/-69164-bretagne-en-plein-boom-la-filiere-bio-s-estime-trahie-par-les-pouvoirs-publics/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!